CITYBUG – La trottinette électrique, pour aller plus vite que Speedy Gonzales ©

Depuis enfant, je suis une accro à la trottinette mais n’avais jamais eu la possibilité, ni l’utilité, d’acheter ou bien de tester une trottinette électrique. Le distributeur AVESTA m’a permis de réaliser ce semi « rêve », en me donnant la possibilité d’essayer le modèle CITY BUG 2S, de couleur rouge. Une vraie enfant, arpentant les rues de la ville de Montpellier et frimant sereinement du haut de ses 18km/h.

Alors, tout de suite ça fait moins rêver mais je peux vous assurer une chose : méfiez-vous de la bête.

Donnez moi une trottinette électrique et je vous refais le monde. J’ai pu agréablement faire la feignante et, au lieu de marcher quelques kms chaque jours, j’ai « conduit » ! Je vais donc pouvoir vous parler de mon expérience mais aussi des points positifs et négatifs que j’ai pu trouver à ce système de transport.

Les points positifs

  • Départ : Le bouton pour allumer la trottinette se situe au niveau du pied (vous manquerez pas le gros bouton « START », je vous l’assure). Cependant, gare de ne pas y appuyer sans faire exprès en roulant…
  • Ses finitions : La trottinette électrique City Bug 2s est très belle, et ses finitions sont parfaites. Je trouve son design très moderne et passe-partout.
  • L’intrigue qu’elle créait : De nombreuses fois j’ai été interpellé par des inconnus et passants pour savoir le nom et les caractéristiques de la trottinette. Au départ c’était perturbant, mais au final on s’y fait et je trouve ça amusant d’être sollicitée pour un produit qui n’est pas forcément « banal » (ici, la trottinette).
  • Sa recharge : Il faut compter entre 1h30-2h de charge pour que la trottinette électrique soit re-chargée intégralement. Vous saurez quel niveau de batterie il vous reste en voyant la jauge lumineuse située au dessus du bouton START.
  • L’éclairage : Impossible de passer inaperçue avec la City Bug 2s. Elle dispose de feux à l’avant et à l’arrière, qui s’allument lorsque la personne freine (appui du pied) ou bien en l’activant (lumière avant) grâce au bouton sous celle-ci.
  • Accélération et frein :  Munissez-vous d’un casque, coudières et surtout… tenez-vous bien au guidon. Cela peut paraître peu mais quand on y pense 18km/h ça envoie. Je vous conseille de faire très attention à vos chevilles et ne pas ralentir brusquement. Evitez également au MAX les bordures, bandes blanches des passages piétons etc. Pour accélérer vous retrouverez une petite poignée côté droit du guidon, et pour freiner côté gauche. Pour démarrer, vous n’aurez qu’à pousser une légère pression et POUF… Vous êtes partis !

Les inconvénients

Je ne pourrais pas juger ça comme « points négatifs » mais plus comme inconvénients lors de l’utilisation de la City Bug 2s. Je vous ai alors listé quelques éléments qui se sont avérés contraignants lors de mes balades :

  • Son poids : La trottinette électrique fait , ce qui se sent et ressent tout le temps d’utilisation, 15.00kg. Le plus inconfortable quant à son poids, reste son transport. Il m’a été IMPOSSIBLE de la transporter aisément, de monter des marches avec et a été plus que compliqué de la soulever pour la mettre dans mon coffre de voiture.
  • Son autonomie : Je ne m’attendais pas à des journées d’autonomie, mais ses 15kms d’autonomie restent trop « peu » à mon goût. Vous ne pourrez pas faire d’énormes balades avec la City Bug 2s. D’ailleurs, je qualifierais son utilisation comme trottinette électrique citadine !
  • Sa puissance : Point positif mais également inconvénient pour moi. La trottinette envoie du lourd, est puissante et vous étonnera de par sa vitesse (18km/h max). En lisant cela, ce n’est pas très vendeur et ne donne pas forcément envie. Cependant, je suis restée scotchée à la trottinette les premières fois : je ne m’y attendais pas. Si cette trottinette est destinée à des plus jeunes, un système de bridage est dispo 🙂 pas mal pensé.
  • Son utilisation hors marche : Très déçue sur ce point-là. Lorsque vous vous retrouvez, tout comme moi, en rade de batterie car vous n’aviez pas pensé à la recharger, vous ne pouvez pas l’utiliser comme l’on utiliserait une simple trottinette basique. La City Bug 2s étant lourde, vous sentirez le poids à chaque poussée que vous essayeriez de faire…. C’est dommage.
  • Son prix : Totalement hors budget pour ma part. Ce qui est, de loin, décevant et trop cher pour mon utilisation !

Si vous souhaitez retrouver la trottinette électrique City Bug 2s, voici où elle se trouve :

Sale
City Bug Trottinette électrique Noir
1 Commentaires
City Bug Trottinette électrique Noir
  • Accélérateur à gâchette
  • Feu stop et avant/arrière


Charlène

Etudiante en communication, qui aime le digital et les nouvelles technologies. Aussi, CM.

2 Comments
  • C3LISS
    Oct 19,2017 at 2017-10-19T17:01:55+00:000000005531201710

    Une année de plaisir avec elle et toujours enthouisiaste…

  • C3LISS
    Oct 19,2017 at 2017-10-19T17:01:03+00:000000000331201710

    La S2 pointe a 22 km/h et non 18 ^^

Leave a Comment