EMF_Flag

Electrobeach 2017 – Le plus grand festival de musique électronique de France

Ce sont 3 jours magiques qui ont été livrés pour l’édition 2017 de l’EMF, Electrobeach.

Les nouveautés de cette année ? Un nouveau manège, qui remplace celui de l’an dernier et qui accompagne la magnifique grande roue, une nouvelle scène et des artistes encore et toujours plus exceptionnels.

À quoi s’attend-on quand on parle du plus grand festival de France ?

L’ Electrobeach en 2016, c’était :

–          170.000 personnes.

–          Un Opening pool-party officiel.

–          Une nouvelle scène, le chapiteau.

–          Martin Solveig, Tiesto, Martin Garrix, Robin Schulz, David Guetta, Axwell & Ingrosso, Hardwell, Dj Snake, Dillon Francis, Bob Sinclar et Nicky Romero.

–          La patrouille de France pour le 14 Juillet.

 

En 2017, il y a eu :

–          192.000 personnes.

–          Un Opening et un Closing pool-party official.

–          Une nouvelle scène, “Revolution by Che”.

–          Afrojack, Yellow Claw, Armin Van Burren, David Guetta, Deadmau5, Angerfist, Don Diablo, KHSMR, Malaa, Nervo, Martin Solveig, Tchami, Tiesto, Nora En Pure, Lvndscape, TroyBoi et de grandes têtes dans le Hardstyle.

–          La patrouille de France pour le 14 Juillet.

Après un Aftermovie tant attendu, mais parfaitement réalisé, les organisateurs de L’EMF nous mettent l’eau à la bouche. Présentant parfaitement le lieu et l’ambiance que l’on retrouve sur place, il nous prépare pour la line-up de 2017.

Tous ces grands noms, une annonce des prix en early bird certes un peu en augmentation par rapport à l’an dernier, mais se montrant de taille face à la diversité et la grandeur des personnalités qui seront présentes lors du festival.

L’édition Electrobeach 2017

Des gens toujours plus sympathiques, déjantés et souriants peuplent les lieux, une centaine d’artistes, des photographes SoonNight, des feux d’artifices, du spectacle, du bon son et une animation de malade était au rendez-vous.

Des sets parfois entrecoupés et montés par des artistes afin de raconter une histoire, comme ceux de KHSMR et Armin Van Buuren. D’autres sets ont su se différencier d’autres manières comme par des basses puissantes ou encore de magnifiques jeux de lumière et d’animation, au choix de l’artiste.

C’est sur la main stage qu’on retrouva les plus grands DJ, mais d’autres étaient présents tout au long du festival Electrobeach sur les différentes scènes présentes sur les lieux :

  • Pour de la musique pour la plupart du temps plus calme, la beach stage accueillait de nombreux artistes, comme notamment Nora En Pure et Lvndscape qui ont su divertir la foule avec leurs sets explosifs.
  • Pour une musique qui secoue un peu plus, on retrouve la « Revolution by che » stage qui était peuplé de gens avides de son lourd avec principalement du Hardstyle.
  • D’autres préféraient être reclus dans le chapiteau et vivre le son de l’intérieur avec un set de LED et de lumière sympathique. Du son un peu plus sauvage, mais différent de ce qu’on trouve principalement en main stage.

En attendant les dates, la line-up de 2018 et l’aftermovie de cette année, en attendant, voici le closing du deuxième jour avec Armin Van Buuren :

Des styles convenant à la majorité des goûts permettent à l’ Electrobeach de satisfaire chacun des festivaliers présents autour du Lydia. Couplés avec les nombreux stands pour trouver de la nourriture, des goodies ou à boire étant toujours à disposition à l’intérieur du festival pour le confort des festivaliers. Tout cela couplé avec du beau temps, une foule déchaînée et une organisation de folie, il ne manquait rien pour profiter de l’expérience à 100 %.

Mais attention, il ne suffit que d’une fois pour tomber sous le charme d’événements aussi magiques…

Vous pouvez retrouver ici la plupart des sets de la Main Stage pour vivre les meilleurs moments du festival.



Kévin

Etudiant de 20 ans en 3ème année d’Informatique. Passionné par les jeux vidéos, la technologie et l’univers geek, mon but est de vous partager ces passions.

Leave a Comment