kidscode paris tour eiffel

Kidscode : l’apprentissage par Minecraft

Lorsqu’on m’a parlé de Kiscode pour la première fois j’ai été très intriguée. Le concept : apprendre aux enfants les rudiments du code, ainsi que le français, l’histoire, les mathématiques etc… grâce à Minecraft ! Personnellement dès qu’on veut rendre la vie plus ludique je suis toujours à fond, je suis donc allée rencontrer l’équipe de Kidscode sur le salon Educatec qui se tenait récemment à Porte de Versailles. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Didier et Marc-Antoine, respectivement président fondateur et directeur général, ainsi que d’Aymeric, Youtubeur Minecraft.kidscode

La naissance du projet Kidscode

Pour commencer je cherche à savoir comment est née l’idée ainsi que la façon dont la team Kidscode s’est créée. Tout débute donc avec Didier et Marc-Antoine qui se penchent sur la question du kidscoding (beau terme anglais pour dire : apprendre le code et la programmation à nos chers têtes blondes). Ils vont jusqu’à Palo Alto dans la Silicon Valley pour en apprendre davantage et rencontrer les écoles numériques du futur pour faire leur veille. Minecraft se greffe ensuite à l’idée du kidscoding. C’est là que le binôme va faire appel à Aymeric, le fameux Youtubeur Minecraft. L’équipe ne s’arrête pas à eux trois puisqu’il y a également Rebecca, professeur d’anglais, trois autres coach Minecraft Loïc, Matthew et Aurélien, ainsi qu’Olivier, le responsable éducatif qui m’a fait faire une belle visite de Kidscode.

Le grand plongeon dans l’univers Minecraft vu par Kidscode

Evidement, après avoir discuté un bon quart d’heure ma curiosité m’empêchait de tenir en place : il fallait que je vois ce que ça donne concrètement. Parce que bon, Minecraft j’y ai passé quelques heures comme tout le monde mais je n’arrivais pas à voir comment on pouvait l’utiliser comme outil pédagogique. Je choisis donc de découvrir le Krak des Chevalier, direction la Syrie en quelques secondes.

kidscode krak des chevaliers 1

kidscode krak des chevaliers 2

Je suis ébahie devant la reconstitution en me disant que franchement il y en a qui ont une patience infinie (ainsi qu’une passion infinie je suppose). Après cette première pensée, je me concentre sur le système éducatif, parce que oui c’est beau mais je ne suis pas là pour faire du tourisme ! Enfin c’est ce que je croyais. Je découvre une course d’orientation au sein du Krak des Chevaliers. Il s’agit d’appuyer sur des boutons disséminés dans la forteresse, certains plus visibles que d’autres, pour compléter l’activité. En plus de ce système qui pousse déjà l’enfant à visiter le lieu, le joueur récupère des livres qui contiennent une à deux pages d’explication sur la salle dans laquelle on se trouve ou diverses informations sur le Krak des Chevaliers et son histoire.

Je suis vraiment conquise par l’association de l’éducatif et du ludique, mais je reste toujours sceptique sur le fait que la reconstitution puisse être exacte étant donné que c’est un travail de titan. Bon, le Krak des Chevaliers je n’ai jamais pu le visiter dans ma petite vie, du coup je choisis de voir Paris pour avoir un élément de comparaison. Parce que bon, le Trocadéro je vois bien !

kidscode paris tour eiffel

La reconstitution est super, je suis épatée. J’ai également pu voir des screens du Château de Neuschwanstein (le plus dur c’est de réussir à le prononcer), château que je suis allée visiter à de nombreuses reprises parce qu’il est juste merveilleux, et là idem : la reconstitution est top.

kidscode Château de Neuschwanstein

L’histoire est donc une partie des choses que l’on peut apprendre avec Kidscode. Il y a évidemment les bases du code (c’est dans le titre tout de même !) mais également les mathématiques, la physique etc. La redstone notamment a beaucoup d’utilité pour expliquer l’électricité par exemple.

Kidscode débarquera petit à petit à la rentrée dans le périscolaire pour commencer, on a hâte de voir tout ça se développer pour éviter à nos marmots la torture du tableau, de la craie et du cours magistral.



Virginie

Blogueuse, pigiste et consultante en référencement web. Aime les théières, le violet et les sashimis saumons.

Leave a Comment

Kidscode : l’apprentissage par Minecraft

par Virginie Temps de lecture : 3 min
0