Le Danemark au top de la technologie

Le Danemark, considéré comme pionnier dans les secteurs du e-commerce et de l’e-administration, se retrouve souvent dans le top 5 des pays les plus développés technologiquement. D’après Eurostat Statistics, 9 ménages danois sur 10 ont accès à internet. 3 Danois sur 4 l’utilisent également sur leur portable et 6 Danois sur 10 utilisent les réseaux sociaux. Ces chiffres, supérieurs au reste de la moyenne européenne, illustrent une société où nouvelles technologies et innovation prennent une place importante.

E-commerce

Avec 96% des maisons disposant d’un ordinateur, le développement du e-commerce au Danemark n’est pas une surprise. Le e-commerce s’exécute principalement par ordinateur et tablette, cependant l’achat par téléphone commence également à se développer.

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’importance du e-commerce au Danemark. Cela s’explique, bien évidemment, par l’engouement pour les nouvelles technologies, mais aussi par un aspect pratique peu modulable : le temps. En effet, lors des longs, sombres et froids hivers, les Danois passent la plupart de leur temps chez eux. Ainsi, le e-commerce est la solution parfaite pour cette société très consommatrice.

Deuxième point du e-commerce qui séduit les Danois : sa simplicité. Le e-commerce rapide, facile et efficace a tout pour séduire nos voisins européens qui malgré leurs journées de travail courtes, ont toujours cette fâcheuse tendance à se sentir pressés.

E-administration

La e-administration représente un atout majeur alliant rapidité et simplicité des démarches administratives.

Le secteur public, pour développer la digitalisation de son administration, a créé le site public borger.dk dédié aux services publics. Sur ce site, chaque Danois peut se connecter sur son compte et consulter ses impôts, ses fiches de salaire, contacter son médecin, etc. 90% des échanges se font aujourd’hui par voie électronique et non plus par voie postale.

Les Danois disposent d’une carte avec leur numéro social. Cette carte électronique est la porte d’entrée pour à peu près tout (aller au médecin, à la pharmacie, ouvrir un compte en banque, emprunter un livre à la bibliothèque, prendre une éducation), ce qui facilite également largement le processus administratif.

E-paiements

La fintech a indubitablement un avenir très prometteur dans la société danoise et le e-paiement se développe rapidement. En réponse à la digitalisation de la société, les banques danoises ont développé une application mobile sécurisée et permettant de transférer de l’argent rapidement et facilement. En utilisant cette application, les utilisateurs connectent leurs informations bancaires à leur téléphone. Cette application, aujourd’hui connue et utilisée par une grande majorité, est surtout utilisée de particuliers à particuliers; mais se développe également en magasin et pour les règlements de factures ou de loyers.

Les nouvelles technologies dans le système scolaire

L’utilisation des ordinateurs à l’école est fortement conseillée par le ministère de l’éducation danois depuis l’année 2000. Avec un pouvoir d’achat important et un niveau de vie élevé, rares sont les Danois qui aujourd’hui n’utilisent pas l’ordinateur à l’école. Et pour les rares cas qui ne possèdent pas d’ordinateur, il est généralement demandé aux écoles de prêter le matériel aux élèves désavantagés.

Depuis 2010, il est également autorisé aux élèves danois d’utiliser internet pour certaines épreuves du Bac. Internet étant un outil du quotidien, il est, selon les pédagogues danois, primordial de l’enseigner et de l’utiliser. Selon Steen Lassen, conseiller au ministère de l’éducation, « autoriser l’accès à Internet n’est pas une révolution, mais plutôt une évolution »

Cet enseignement aux nouvelles technologies forme une génération de plus en plus à la pointe et capable de se démarquer sur le marché international.

Start-ups et innovation

Les start-ups danoises innovantes et à la pointe sont nombreuses. Avez-vous déjà entendu parler de Skype ou Momondo ? Momondo fut fondé à Copenhague en 2006. A son lancement, Momondo était un moteur de recherche de vols. La créativité de cette entreprise les a menés, en l’espace de 10 ans, à travailler sur plus de 35 marchés différents. Skype fut, pour sa part, fondé en 2003 par un jeune entrepreneur danois qui avait déjà auparavant cofondé KaZaA, logiciel le plus téléchargé au monde. Skype était alors à cette époque une idée innovante pour le monde de la communication en ligne.

Avec un cadre largement favorable à l’entrepreneuriat et une société qui a su pleinement intégrer les nouvelles technologies, ces success stories ne sont certainement pas les dernières. Aujourd’hui encore, les start-ups danoises ne manquent pas de faire parler d’elles et de surprendre. Dernièrement, Facebook a signé un contrat avec une petite start-up danoise ayant développé un système de suivi de mouvement des yeux (très prometteur pour le secteur de la réalité virtuelle).

Pour conclure

L’utilisation des nouvelles technologies au Danemark représente incontestablement un avantage au quotidien, ainsi qu’internationalement. Le système éducatif favorable aux nouvelles technologies développe une société, aujourd’hui, largement digitalisée, ainsi que de jeunes Danois innovants et à la pointe technologique.

Cependant, toute médaille a son revers. Le Danemark est également extrêmement dépendant aux nouvelles technologies. Alors que l’ordinateur est utilisé dans la plupart des écoles; les jeunes Danois ont de plus en plus de mal à écrire à la main. Lire une écriture manuscrite devient également difficile. L’écriture manuscrite se perd tout simplement au Danemark.

Socialement parlant, cet engouement pour les nouvelles technologies présente également ses désavantages. En effet, les Danois sont particulièrement connectés et il n’est pas rare de les voir se couper de la « vraie vie ».

 

Article rédigé en collaboration avec MONEYBANKER 



Si vous avez apprécié cet Article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux, à votre voisin de bus ou même à votre machine à café !

Aussi n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter @lecafedugeek, de télécharger notre Application iPhoneFacebook, notre Application Android et notre Application Windows Phone 8, pour être au courant des dernières news importantes et de nos derniers articles.
Leo Thevenet
Jeune Geek de 21 ans, étudiant à Tsinghua University à Beijing en Chine, fan des nouvelles technologies. Je veux vous proposer un contenu innovant à travers mon point de vue. Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants et marrants, je vous testerai la plupart. Je m'occupe du site, de le faire évoluer, de l'équipe mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement pour découvrir toujours plus de choses et gens cools ! Et maintenant, je vais vous faire vivre ça depuis un point de vue Chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.