[TEST] Bose QuietComfort 35, un orchestre sans fil

Notre cher QuietComfort 25 vient d’être remplacé par le nouveau QuietComfort 35 de Bose. Un chef-d’œuvre dans la matière des casques à réduction de bruit. Plusieurs améliorations ont été apportées depuis de le QC25. Que ce soit le bluetooth, la connexion NFC ou sa grande souplesse, beaucoup de points positifs sont présent dans ce casque ! Avec tout de même quelques points négatif que j’aborderais à la fin.

 

L’emballage sobre et efficace

Le carton dans le quel est fournis le casque n’est pas très grand, avec sur la boite quelques informations importante pour le produit. L’ensemble est très neutre mais nous donne des indications concernant le NFC, l’autonomie, les compatibilités et tout ce qui suit…

Une fois le carton retiré et la boite ouverte, un étui de protection de transport pour le casque. Dans cet étui ce trouve le casque qui est particulièrement bien rangé et les différents connectiques. Au niveau des câbles on retrouve un câble Micro-USB/USB pour recharger le casque, un câble Jack (optionnel) et un adaptateur pour l’avion.

 

 

 

Forme et solidité

Lors de la première prise en main on remarque une grande souplesse pour le casque, il est très léger aussi (234g). Bose a décidé de faire un casque en nylon renforcé à la fibre de verre. On remarque tout de même certaines finitions qui sont visible à vu d’œil tel que de nombreuses vis. L’arceau du casque évidemment extensible grâce à un système coulissant basique. Il est construit en acier inoxydable, il résiste aux torsions ce qui rend le casque vraiment souple. Les oreillettes du QuietComfort 35 sont plutôt larges, elles peuvent pivoter vers l’intérieur pour être à plat. Ce qui rend le casque vraiment simple à transporter. Pour finir sur ces oreillettes, elles prennent vraiment tout le contour des oreilles ce qui est vraiment agréable.

 

 

 

Une ergonomie et un son au rendez-vous

L’ajout du Bluetooth sur le QuietComfort 35 est une réelle amélioration. En effet il permet de se débarrasser d’un câble qui est souvent encombrant et qui empêche certaines actions. Des boutons sur le côté ont été ajouté pour les fonctionnalités basiques de réglage de la musique. Le casque est vraiment confortable, un vrai plaisir pour les oreilles et la tête. Le QuietComfort porte bien son nom, dès qu’il est mis sur la tête on tombe tout de suite sous son charme.

Un grand silence est présent et une fois la connexion établie et la musique lancé on est transporté dans un autre univers. On n’entend très peu les sons avoisinants, et presque plus sa propre voix. Petit point négatif, seul moyen de retirer la réduction de bruit est de brancher le casque au téléphone via un câble, un simple bouton pour retirer cette fonctionnalité aurait été parfait.  Pour ce qui est de la qualité du son en lui-même, rien d’exceptionnel. La réduction de bruit augmente cette qualité mais ce n’est pas un son qui est parfait, les basses sont trop fortes à mon goût.

 

 

 

Conclusion

Bose a fait évoluer la gamme QuietComfort. En effet le Bluetooth avec réduction de bruit active et les boutons pour gérer la musique sont des atouts non-négligeable pour ce casque. Pour ma part le QC35 est une énorme réussite pour Bose. Que ce soit au niveau du son, que de l’autonomie (20h) ou encore du confort rien à lui reprocher. Pour moi c’est un des meilleurs casques Bluetooth à réduction de bruit active. Si vous cherchez un casque simple, confortable et performant je vous le recommande. Il reste tout de même cher, pour un prix de 379.95 euros sur Amazon. Il est disponible en couleur argent ou noir.



Si vous avez apprécié cet Article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux, à votre voisin de bus ou même à votre machine à café !

Aussi n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter @lecafedugeek, de télécharger notre Application iPhoneFacebook, notre Application Android et notre Application Windows Phone 8, pour être au courant des dernières news importantes et de nos derniers articles.
Léo A
Lycéen de 16 ans, passionné d'informatique et de jeux vidéos. Mélomane, amateur de rap français. Graphiste et développeur à mes heures perdus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.