AER : Memories of Old

AER Memories of Old – L’univers cubique vide

Forgotten Key est un studio de jeu vidéo indépendant basé en Suède. Celui-ci nous propose un jeu atypique aux graphismes cubiques.  Il s’agit de AER : Memories of Old, je vais vous raconter mon expérience de jeu.

AER : Memories of Old

Histoire de AER : Memories of Old

Auk est une jeune femme de la tribu de l’air, qui suit un pèlerinage traditionnel. Mais lors de son pèlerinage, tout est différent. Elle se retrouve en effet choisie par une lanterne ancestrale pour accomplir une lourde mission. Il s’agit de réunir des fragments d’une clé détenue par des esprits pour sauver le monde d’un autre esprit maléfique.

Il faut savoir que Auk fait partie des descendants directs de ceux qui ont fait un pacte avec l’esprit de l’oiseau. C’est pourquoi Auk peut se transformer en oiseau majestueux à volonté. Ce qui vous permettra de vous balader d’îlot en îlot, au milieu des nuages. Aussi votre lanterne permet à Auk de faire apparaître les fantômes du passé pour arriver à remplir sa quête.

Aussi, vous pourrez en parallèle découvrir les origines de votre tribu et de vos ancêtres. L’histoire est donc en réalité divisée en deux parties bien distinctes.

Jouer à AER : Memories of Old

Ce qui est intéressant, c’est le fait que vous êtes assez libre de vos déplacements. Vous pouvez vous déplacer à votre guise en suivant ou non la trame principale.
Le premier problème réside dans le fait que la trame principale est difficilement compréhensible. En effet, il faut aborder beaucoup d’autres personnages et cela est parfois compliqué à suivre.
Le deuxième problème réside quant à lui dans le fait que, même s’il est agréable de pouvoir se déplacer à sa guise, le fil rouge secondaire est éparpillé. Vous allez pouvoir parler aux fantômes et découvrir des informations sur le passé de votre tribu, mais dans un ordre plus que brouillon.

AER : Memories of Old

Pour avancer dans le jeu il faut passer par des « énigmes ». Mais ces énigmes n’en sont pas vraiment. Il s’agit d’allumer ou d’éteindre la lanterne, d’actionner des interrupteurs ici et là ou encore se rendre à différents endroits. La lanterne est la clé de tout, mais je ne vous gâcherai pas votre jeu en vous en disant trop.

AER : Memories of Old

Les déplacements ne requierent aucun gameplay particulier. En effet, vous pouvez vous déplacer à pied avec de long saut ou des balades sympas. Ou en volant après une transformation, et ce mode de déplacement est superbe, il y a des très belles images et Auk vous transmet une bonne sensation de vol et vous fait rêver de l’expérience de vol.

Dans ce jeu, on ne meurt pas, on fait des collisions. On se bat pas, on ne tue pas. Dans ce jeu on marche, on saute, on lit et on vole.

AER : Memories of Old

Un univers … vide

L’univers de AER : Memories of Old est grand et esthétiquement beau… enfin de mon point de vue. En effet, cet univers cubique est joli, mais pas au goût de tous, c’est un pari risqué. S’agit-il d’une limite du studio ou de la patte graphique des concepteurs ?
Le jeu a de belles couleurs et peut nous plonger dans un monde de rêve. Les musiques sont douces et savent nous faire voyager.

AER : Memories of Old

Maintenant je vais appuyer sur le fait que le monde du jeu est grand, mais vide. Le monde est quasiment inhabité, vide d’habitation.  Peu de donjons, un village, des espaces vides à souhait. Dommage de créer un monde magique et où sont censés vivre beaucoup d’esprits, pour au final ne rien en faire et si peu l’exploiter.

Pour conclure

AER : Memories of Old est un jeu simpliste sur tous les points. De plus, les personnages ne parlent pas, du texte, mais pas de voix. Un jeu vide, simple, à la portée de tous, mais peut être trop. Un enfant de maternelle y trouverait son compte pour découvrir cet univers. Un enfant de primaire avancerait facilement. Aussi la durée de vie est courte, de 4h à 5h seulement, au bout desquelles on peut facilement se lasser.

Ce jeu est disponible sur PS4, Xbox One et PC au prix de 15 euros.



Yoan Meunier

Culture Geek à fond, Dragon Ball au centre de tout.
Je suis très intéressé par tous types de Fanarts et de contenus amateurs BDs , jeux-vidéos, films etc etc
Les jeux de société prennenprennent le pas sur beaucoup de choses, meme les jeux-video que j’aime tant.
Geek Footeux, parlez moi Monaco.
Sinon la technologie me fascine, je cherche a tout comprendre.

Leave a Comment

AER Memories of Old – L’univers cubique vide

par Yoan Meunier Temps de lecture : 3 min
0