Apple annonce du neuf pour l’application Plans

Apple se décide en fin de compte à rafraîchir son application Apple Plans. Après de nombreuses années sans réelles améliorations, la firme de Cupertino se décide à revoir sa copie. Elle va ainsi concurrencer une nouvelle fois Google.

Quoi de neuf ?

Au programme, plus de détails et de précisions. Cela peut sembler n’être rien, mais ce sont là des éléments primordiaux pour une application de géolocalisation. Ainsi, les zones d’eau et de nature seront plus précises. La différence entre les types de routes se fera et de nouvelles routes apparaitront. Une refonte de l’interface est également envisagée.

La fin justifie les moyens

Pour se faire, Apple a décidé d’attaquer le problème à la racine. En opposition à ce que des marque de GPS célèbre on pu faire au préalable, cette fois, ce sont les utilisateurs (entre autres) qui vont fournir les informations et non des satellites.

En effet, en plus de vans qui sillonnent le monde depuis déjà quelques années armés de capteur, la marque se servira également des données fournies par les utilisateurs (à l’instar de ce qu’elle fait déjà pour la fonction d’estimation du trafic).

Plan avant apres

A quand la sortie?

Selon le vice-président sénior, Eddy Cue, les nouveautés d’Apple Plans seront disponible au fur et à mesure, section par section.Dans un premier temps, c’est bien sur du coté de la Californie qu’on peut s’attendre à l’introduction. Celle-ci se fera dans un futur assez proche pour les détenteur de la beta iOS12 avant d’être disponible pour tout le monde.

Pourquoi avoir mis autant de temps?

La question peut évidement se poser alors que Google a toujours investi dans son application Google Maps afin de la maintenir la plus avancée possible. La réponse semble d’ordre financier (pour sur).

En effet, alors que l’application de Google fait partie intégrante d’un modèle financier, celle d’Apple est plutôt de l’ordre du service rendu. Quand vous utilisez Google Maps vous fournissez un grand nombre d’informations. Chose « étonnante », toutes ses données sont recueillies et vendues à des partenaires. De plus, les commerces présents sur votre carte se voient offrir une certaine visibilité moyennant une somme d’argent. Ainsi, l’entreprise a tout intérêt à maintenir son application en constante évolution pour conserver un grand nombre d’utilisateur. Donc de revenus.

Par opposition, non pas que Apple ne recueille pas vos données, il est en revanche bien moins connu pour la revente de celles-ci.

Ceci dit, c’est un investissement bien venu de la part du géant. Il permet ainsi de garder son application native sur le devant de la scène. Le seul bémol restant bien sur le délais d’attente. Nous espérons tout de même qu’il  sera moins long que celui du AirPower.

One Ping

  1. Pingback: Apple se met à jour pendant que Microsoft prépare le futur #TechCoffee | LCDG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.