Actu

Arrivée de la 5G : Pourquoi il faut s’inquiéter

Publicité

Si l’État ou les opérateurs téléphoniques se réjouissent de l’arrivée de la 5G, de nombreuses voix se lèvent pour contester l’arrivée de cette nouvelle technologie. En première ligne, la question du désastre écologique engendré par la mise en service de ce nouveau système de transmission de l’information.

Une consommation énergétique encore floue

Pour Jean-Marc Jancovici Président du Shift Project, professeur à l’École des Mines Paris Tech et Hugues Ferreboeuf Directeur du projet « sobriété » au Shift Project, deux chercheurs du domaine de la transition écologique, le lancement d’une telle technologie aurait des conséquences désastreuses sur la consommation électrique du Pays.

En effet, pour eux, l’introduction de la 5G en France supposerait une augmentation de la consommation énergétique du pays de près de 2%. Un poids énergétique à l’échelle nationale, un désastre écologique à l’échelle mondiale. Hugues Ferreboeuf appuie ensuite son propos en précisant que le déploiement de la 5G multiplierait la consommation électrique des opérateurs « par 2,5 ou 3« .

D’autres études, moins alarmistes, prévoient au contraire que la 5G permettra de mieux gérer la dépense d’énergie. En effet, lors du CES, le PDG de Verizon a précisé que les réseaux et terminaux 5G consommeraient « 10% de l’énergie consommée par leurs équivalents 4G ». D’autres rapports annoncent eux « une baisse potentielle de 50% »…

Publicité

Au final, aucun de ces rapports ne semble converger vers un consensus global. Un problème d’actualité, qui devrait être soumis à une conférence d’ici au milieu de l’année 2020. En attendant, ne vaudrait-il mieux pas préconiser la prudence ?

Arrivée de la 5G

La 5G, toujours plus rapide… pour rendre nos terminaux obsolètes

Un autre problème induit par la 5G concernera le remplacement de nos anciens terminaux. Bien qu’ils soient toujours fonctionnels d’un point de vue technique, les smartphones vendus actuellement sont presque tous incompatibles avec la 5G.

En bref, pour ceux voulant bénéficier de la nouvelle puissance de la 5G, il leur faudra acheter un nouveau téléphone compatible. Or, se débarrasser d’un téléphone encore fonctionnel au profit d’un nouveau téléphone plus récent sous-entend une « non-optimisation de l’appareil » d’un point de vue écologique.

Même s’il existe aujourd’hui des solutions pour donner une deuxième vie à un téléphone, cela n’enlèvera en rien le coup en matières premières nécessaire à la fabrication d’un nouveau smartphone.

Quelles conséquences pour la santé ?

S’il n’existe pour le moment aucune étude publique concernant l’impact des réseaux 5G sur notre organisme, la question s’était évidemment posée pour les technologies précédentes que représentent la 2G, la 3G et la 4G. À ce sujet, l’OMS avait répondu par un communiqué indiquant que, d’après leurs résultats, rien ne laissait penser que les basses fréquences pouvaient nuire à notre santé :

« La question qui fait actuellement débat est celle de savoir si une exposition faible mais prolongée est susceptible de susciter des réponses biologiques et de nuire au bien-être de la population. Au cours des 30 dernières années, environ 25.000 articles scientifiques ont été publiés sur les effets biologiques et les applications médicales des rayonnements non ionisants. S’appuyant sur un examen approfondi de la littérature scientifique, l’OMS a conclu que les données actuelles ne confirment en aucun cas l’existence d’effets sanitaires résultant d’une exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité. Toutefois, notre connaissance des effets biologiques de ces champs comporte encore certaines lacunes et la recherche doit se poursuivre pour les combler« .

En clair, si cela ne semble pas dangereux, nos connaissances en la matière restent superficielles. Cela induit donc qu’elles ne garantissent en rien la certitude des résultats.

Pour la 5G, le problème suivra donc sans aucun doute les annonces et les recherches qui se sont succédé au sujet des technologies antérieures…

Publicité
Publicité
Tags
réseau 5g smartphone 5G telephonie

Clément

Rédacteur & Testeur Produits santé et sports connectés. Étudiant en Master Humanités Digitales, je suis passionné par le sport et les nouvelles technologies.

Un commentaire

  1. il faut considérer que les ondes électromagnétiques supplémentaires de la 5G se rajoutent à toutes celles déjà émises à la maison (wi-fi, multiplications des objets connectés, …) , avec des risques potentiels donc majorés par ces effets cumulatifs de « brouillard électromagnétique » pernicieux : La prévention des risques des champs électromagnétiques est prise en compte par les professionnels exposés : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=338

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page