La Chronique pas vraiment Geek – 02 – Razing #2

Pour cette soirée, nous n’étions pas conviés par invitation mais comme on aime faire la fête et que le style musical nous convenait parfaitement, on a décidé d’aller y jeter un oeil. Ainsi qu’un pied. Ce n’est pas ma chronique principal mais comme je m’y suis rendu avec le créateur de cette “Chronique pas vraiment Geek”, c’est tout comme ! Avant tout, petit résumé sur ce qu’est la Razing !

10801925_1595688793976987_3584342300543205271_n

La Razing est une soirée créée pour les amateurs de musique électronique et pas n’importe quelle musique puisqu’on pourrait décrire ce style comme ” WUBWUBBOOMBRAMBIM” ou de bruit de métal froissé, tout dépendra le point de vue. Ce qui compte, c’est qu’on aime ces bruits et qu’une soirée avec des artistes connus mondialement, ça en vaut le détour ! La Razing en est à sa deuxième soirée, ne connaissant pas l’événement, autant vous dire que la description nous a mis l’eau (et l’alcool) à la bouche.

Bien d’entre nous ont péri au cours de notre dernière épopée, nous nous excusons pour la gêne occasionnée mais la quête perdure, et pour les plus braves la récompense sera des plus exemplaires !
Ouvert à tout profil afin de combler les désirs les plus ambitieux, la Razing importe pour sa seconde édition des textures sonores traversant mers et frontières sans oublier nos fiertés nationales !
Pénétrant vos esprits, le glas sonne gras et lourd tandis que l’organisation met les bouchés double afin de vous accommoder d’une ambiance inédite.
Alors laissez donc tout ce qui vous précède derrière vous, car la garantie d’un avenir meilleur se fera ensemble. Rendez-vous à Glazart le jeudi 30 avril, pour une soirée à petit prix tout autant spectaculaire.

C’est bon, vous aussi vous rêvez devant ces informations ? Nous, on n’a pas réfléchi, on a décidé en 30 secondes de s’y rendre, les billets de train et les tickets sont pris, d’autant plus qu’une entrée à 12€ en pré-vente, ça ne se refuse pas !

11206642_908316645891174_1855576737311198866_o

Les personnes attendues ? Rien d’autre que Virtual Riot en GuestStar ainsi que Joe Ford, Blaster, Dual Shock, SikisSiasss B2B Idiot Boyz et Dikick. Une fois dans la salle, la mélodie d’un accident de voiture se fait ressentir, les basses sont vibrantes, elles vous plient l’estomac ce qui nous invite à nous rendre au bar. Les prix des boissons étaient tout à fait acceptables, surtout pour une soirée comme celle-ci. Les barmans étaient conviviales, le bar étant facile d’accès. Après 10 minutes de préparation mentale, on s’attèle et on prépare l’embarquement pour un son inimaginable. Tous les artistes présents étaient bons, une soirée comme celle-ci, vous n’en verrez que très peu.

11110369_908075799248592_8065409950320241906_o

Les organisateurs ont mis le paquet avec des préparatifs tel qu’un mapping grâce à un rétroprojecteur qui mettait de l’ambiance et qui nous permettait de découvrir le nom de l’artiste après quelques verres. La salle était parfaite, l’ambiance y était et les “teufeurs” étaient de la partie, tout le monde était calme, les vigiles également, pas d’échauffourées, tout le monde a profité ! Quelques animations étaient disponibles comme un coin “geek” avec des consoles mais également un coin de peinture réfléchissante à la lumière noire.  Il y avait même un coin shopping, pour vous faire plaisir.

10954448_908078765914962_8727133903644130847_o

Enfin bref, pour faire simple, c’était LA soirée du 1er mai, celle qu’il ne fallait pas rater. Vous l’avez raté ? Honte à vous et pour vous rattraper, je vous conseille vivement de vous rendre à la troisième édition qui aura lieu le 29 Mai, plus d’informations ici ! Si vous vous êtes rendu à cette soirée, n’hésitez pas à nous dire comment vous l’avez vécu !

Photos : Alexia L. Photographie

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.