[Actu] Payé 14.000$ par la Nasa pour rester allongé​

Aujourd’hui un article loin des actus techno, des jeux vidéos ou de la dernière série de Netflix. Du premier voyage sur la Lune jusqu’au saut de Felix Baumgartner, les progrès en matière d’exploration spatiale sont phénoménaux. L’homme ne s’arrête pas là et prévoit déjà l’après : Le voyage sur Mars.

nasa logo

Il y a quelques mois, des articles apparaissaient sur la toile pour présenter un job de rêve : Rester allongé et être payé. Si au premier abord la description semble alléchante, la réalité est bien différente. Baptisée “Bed-Rest Study” l’objectif de ce programme de la Nasa est de comprendre et d’analyser les réactions du corps humain sur des voyages spatiaux de longue durée (Terre-Mars).

Après une série de tests physiques et psychologiques, les candidats sélectionnés resteront 70 jours allongés sur une table inclinée à 6 degrés tête vers le bas. Leurs journées seront rythmées par des exercices physiques (par exemple aérobic pour éviter de perdre trop de masse musculaire), mesure de l’activité cardiaque ou pulmonaire, et temps libre (visites ou appels avec les proches par exemple).

Si certains d’entre vous pensent déjà que c’est bel et bien le job de rêve, Andrew Iwanicki a participé à l’expérience et raconte dans une longue interview à Vice comment il a vécu cette aventure. Entres maux de tête et nausées, il raconte ses nombreuses heures passées devant Starcraft, ses moments de solitude, ses premiers pas après 70 jours ou encore la qualité de la bouffe.

nasa allonge
Cette expérience nous permet de mieux comprendre les limites du corps humain face aux avancées technologiques. Car si aujourd’hui les ordinateurs et la technologie avancent, le corps humain lui ne peut constamment dépasser ses propres capacités physiques.

Les voyages sur Mars nous apparaissent comme une réalité, pourtant cette réalité est tout autre. Il a fallu à Andrew Iwanicki plus de 15 jours d’exercices pour retrouver 95% de ses capacités physiques. Ce défi technique et surtout humain risque d’occuper les ptits gars de la Nasa pendant encore quelques années.

Aujourd’hui Andrew va bien, tout comme son compte en banque. Il hésite d’ailleurs à remettre ça avec une nouvelle expérience (payée 3.500$ pour 10 jours) qui consiste à se faire injecter une nouvelle mutation de la grippe. Décidément ça tourne pas rond chez lui…

Une interview à lire sur Vice

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.