Pebble Time : l’heure du succès a sonné

Cela fait déjà trois ans que la première Pebble eu connue son succès sur KickStarter, engendrant près de 10 millions de dollars. Son succès était pourtant mitigé, à l’époque : les montres connectées n’étaient qu’un rêve de geek. Lors de la sorties des montres connectées telle que nous les connaissons, le principal défaut était l’autonomie. Et c’est là où la Pebble marquait les esprits, avec son écran e-paper, en noir et blanc, et très économe (avec une batterie tenant jusqu’à 7 jours).
ojw8b7oa3amnjrvlespv

Après la Pebble Steel, seconde génération, offrant un design favorable et accessible à tous, Pebble se devait d’avoir un digne successeur. Et c’est aujourd’hui fait, avec la Pebble Time. Oui, vous avez bien devant vous la Pebble Time. Au programme, nous avons une toute nouvelle montre, entièrement repensée, et sur… KickStarter.

Cela se voit, l’écran est en couleur. Jusqu’à 64 couleurs, cela semble plutôt généreux, mais ne vous attendez pas non plus à un écran LCD, puisque cela reste un écran e-paper, la couleur en plus. Qui dit e-paper, dit aussi économie d’énergie. Et Pebble n’oublie rien de ses précédents succès, puisqu’ils disent avoir tout autant travaillés sur l’optimisation et la batterie. Ainsi, Pebble nous promet, encore une fois, une batterie tenant jusqu’à 7 jours.

hmj6ficrnteth3mdhaij

Au niveau de l’ergonomie, la Pebble change aussi. 20% plus fine, la montre hérite (malheureusement ?) d’un cadran plus gros. La Pebble Time se voit aussi être un peu incurvée, afin d’épouser un peu mieux la forme du poignet. Notons aussi que les bracelets seront interchangeables, et que si les bracelets de base, en silicone, ne vous plaisent pas, vous pourrez les changer puisque Pebble utilise un standard. Actuellement, trois bracelets sont disponibles, tous en silicone : noir, rouge et blanc.

Voyez-vous le petit trou, sur le côté ? Et bien, voici l’un des gros ajouts de la montre, le microphone ! En effet, la Pebble Time intègre désormais un microphone, qui sera utile afin de répondre à des notifications, ou bien de prendre des courtes notes. Pour le moment, Pebble tient à préciser que la reconnaissance vocale fonctionne surtout avec les applications Android. Pas d’information cependant sur les langages disponibles.

Ce n’est pas tout, puisque d’autres petits ajouts viennent faire leur apparition, avec le fait que la montre soit waterproof (nous ne connaissons pas l’indice de protection). La Pebble Time intègre aussi un traqueur d’activité.

Dernière nouveauté majeure, cela concerne le nouveau système d’exploitation. En effet, tout a été revu. Tout cela est dû grâce aux anciens développeurs et designers de LG s’occupant de WebOS. Nous avons désormais face à nous une jolie et vive interface :

4ce5faddf0eb9d828fccbfcc3f5fd077_original 1c224e291c804c2c22add2920dd6d938_original

Toujours est-il que l’écran n’est pas tactile et que les trois boutons sur le côté droit de l’appareil servent à naviguer entre les différents menus, entièrement revu pour être toujours plus ergonomique. Au niveau des applications intégrées, tout est à refaire. Les anciennes applications restent entièrement compatibles et Pebble, dans le même esprit novateur et totalement ouvert, invite ses développeurs à ré-imaginer leurs applications avec des couleurs.

93e916f6051faf2f55e88f75e249c47d_original

En conclusion, nous le disions dans le titre, c’est l’heure pour la Pebble Time d’obtenir un véritable succès. Après trois ans d’expérience dans le milieu de la montre connectée où elle a toujours été relativement bien accueillie, Pebble nous offre enfin sa montre grand public :

  • Un écran en couleur qui reste constamment allumé.
  • Malgré ça, la batterie tiendrait encore et toujours 7 jours (C’est sans doute pour cela que la montre à un cadran plus gros).
  • Tous les bracelets avec le standard 22mm sont compatibles, ce qui offre à la Pebble un choix de personnalisation énorme.
  • Plus fine et courbée, la montre s’adapte désormais à tous les poignets.
  • Avec une résistance à l’eau et un traqueur d’activité, c’est la montre parfaite pour les sportifs !
  • La montre, avec un vibreur intégré, fonctionne avec Android (4.0 ou plus) et iOS (8 minimum)

 

Notons aussi que la montre est disponible sur KickStarter, et Pebble explique son fait : comme l’explique son fondateur, Pebble reste une très petite entreprise, qui a pu connaitre la crise, due à la concurrence compétitive des “grosses” marques, tel Samsung, Sony ou Motorola pour ne citer qu’eux. Seulement, ayant comme objectif 500 000$, une heure (seulement !) après l’ouverture du projet, la montre a déjà atteint 2 750 000$. En une heure.

En bref, la montre a absolument tout pour plaire. Avec seulement quelques défauts (en théorie), la petite firme s’apprête à se créer un très grand nom. Notons que la montre est disponible à 159$ (pour les 5000 premiers) et 179$ (pour les 20 000 autres), sur KickStarter, mais sera disponible sur le marché à 199$.

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.