Actu

Salesforce achète Slack pour 27,7 milliards de dollars

Publicité

Après de nombreuses rumeurs durant le mois de novembre, Salesforce annonce qu’une procédure d’acquisition de l’entreprise Slack est en cours. L’investissement afin de racheter l’entreprise de messagerie professionnelle est de 27,7 milliards de dollars.

Slack racheté pour 27,7 milliards de dollars par Salesforce

Avant toute chose, retraçons les services proposés par les deux entités. D’un côté, Salesforce est un spécialiste des outils de gestion de la relation client (CRM). De l’autre, Slack est une messagerie professionnelle permettant aux équipes de travailler ensemble. Suite à la forte croissance du télétravail durant ces derniers mois, il n’est pas étonnant que des géants de l’informatique convoitent la douce entreprise de San Francisco. Pour information, Slack revendique 130 000 clients payants et un chiffre d’affaires en hausse de 49% sur un an pour les mois de mai, juin et juillet, soit 216 millions de dollars.

Le rachat de Slack par Salesforce a ainsi été annoncé officiellement dans un communiqué de presse le 1er décembre 2020. Le montant de la transaction s’élève à 27,7 milliards de dollars. Pour être plus précis, les actionnaires recevront 26,76 dollars en espèces et 0,0776 action de Salesforce pour chaque action de Slack.

« Ensemble, Salesforce et Slack façonneront l’avenir des logiciels d’entreprises et transformeront la façon dont on travaille dans un monde entièrement numérique, depuis n’importe où » déclare ainsi Marc Benioff, cofondateur et CEO de Salesforce.

Publicité
salesforce achete slack

Une combinaison qui a tout pour plaire

Vous allez me dire, tout ça, c’est bien, mais à qu’est-ce que ça va changer ? À cette question vient directement une réponse de la part de Salesforce « Slack sera profondément intégré dans chaque Salesforce Cloud. En tant que nouvelle interface pour Salesforce Customer 360, Slack transformera la façon dont les gens communiquent, collaborent et interviennent sur les informations clients dans Salesforce ainsi que sur les informations provenant de toutes leurs autres applications et systèmes commerciaux ».

On peut donc voir à travers cette acquisition, une ambition d’amener la messagerie Slack à communiquer avec les outils CRM de Salesforce. Une opportunité en soi d’ouvrir la conversation avec ses clients, prestataires ou collaborateurs par exemple. Autre bon point, l’intégration de Slack dans ses services de cloud va permettre à l’entreprise de venir titiller la concurrence. On pense principalement à Microsoft avec ses solutions de cloud (Azure) et de messagerie pour entreprise (Teams) par exemple.

Publicité
Source
Siècle Digital
Tags
salesforce slack

Alexandre Scotti

Scotti, 25 ans, rédacteur en chef adjoint. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page