Crosscall Trekker-X4 : Un tout-en-un pour les adeptes de sport

Crosscall a récemment présenté son dernier né, le Trekker-X4. Au programme une action cam dans un smartphone quasi-indestructible. La qualité se mélange à l’utilité dans ce smartphone qui déjà séduit le public.

Le grand frère du Trekker-X3 impressionne

Arrivant pour remplacer le modèle précédent (le Trekker-X3), le Crosscall Trekker-X4 se veut toujours aussi indestructible. Le grand public est toujours la cible et plus particulièrement les personnes actives sportivement parlant. Ce qui fait l’image de la marque est bien sûr ce côté résistant avant tout, avec une finition en métal pour certaines parties. Le smartphone est certifié IP68, ce qui rappelons-le signifie qu’il est résistant à l’immersion jusqu’à 2 mètres de profondeur pendant une heure ! Ce qui est accompagné également d’une résistance aux poussières.

Ayant été invités à l’événement de lancement, nous avons pu voir la résistance du smartphone et l’avoir en main. Très impressionnant de pouvoir observer l’appareil piégé au beau milieu d’un bloc de glace ! En effet il est résistant de -25°C à plus de 50°C. Mais là le plus impressionnant ne relève pas de la résistance aux difficultés de la Terre, mais plutôt de la caméra située à l’arrière. Ainsi que du logiciel embarqué dans le smartphone pour éditer ces vidéos.

De plus le Trekker X4 embarque la technologie X-LINK. Un aimant situé sous la caméra arrière qui permet d’y accrocher toutes sortes d’extensions. Crosscall a donc lancé un ajout de mémoire, de batterie ainsi qu’un X-Armband qui permet d’accrocher son smartphone sur son bras.

Une action-cam intégrée au smartphone pour tous les sportifs

Quel athlète n’a jamais rêvé de pouvoir partager ses moments en montagne ? Ou encore un VTTiste de partager ses plus belles courses, c’est ce que permet le Trekker-X4. Sa caméra arrière est un capteur Sony IMX386 de 12 mégapixels équipé d’un objectif grand-angle à 170°. Comme chaque smartphone haut de gamme, il est suivi d’un autre capteur ! Celui-ci est plus classique, le même capteur, mais avec un angle de 88 degrés, pas de grand angle cette fois-ci…

Du côté vidéo, le Trekker-X4 filme en 4K et 2K à 30 images par seconde, par contre le 1080p se voit doté de 120 images par seconde ! De quoi effectuer des ralentis très impressionnants sans que la qualité soit détériorée. Un petit bémol peut-être de n’être bridé qu’à 30 images par seconde une fois qu’on passe au-dessus de 1080p. L’application intégrée permet toute sorte de captation d’information, gyroscope, baromètre, altimètre, et bien d’autres…

Le X4 intègre un logiciel de montage vidéo, ce qui permet de ne pas avoir besoin de passer par un ordinateur. Tout est disponible au montage sur place, ce qui est un gain de temps ! Et pas seulement, en effet cela évite à bien des gens le désagrément de devoir apprendre à se servir d’un logiciel de montage.

Un smartphone plus résistant que puissant

Avec le reste des caractéristiques, nous pourrions faire un constat facile… Crosscall a donc préféré mettre des composants consommant moins de batterie afin d’allonger son autonomie. Une batterie de 4400 mAh couplée à un Snapdragon 660 permet une utilisation moins intense de la batterie. Ainsi, elle se voit indéniablement rallongée. Pour l’écran, il est doté d’une dalle 5,5 pouces Full HD, en lui même c’est un Gorilla Glass 5 qui résistera aux rayures fortes.

Pour le reste, un port USB-C 3.1 ainsi qu’une puce NFC sont intégrés au X4. En terme d’OS, il embarque la version Android 8.1 Oreo.

Le Crosscall Trekker-X4 sera disponible à partir du 25 octobre au prix de 700 €

Rédacteur (Spécialiste Audio) - Étudiant en dernière année de Bachelor Communication, passionné par la musique, les séries/films, les jeux vidéo et le hardware. Très souvent en déplacement sur Paris et en Europe pour Le Café du Geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.