Actu

Google paye Apple 15 milliards de dollars pour être le moteur de recherche de Safari

Quand vous ouvrez Safari, vous tombez sur Google. Étrange non ? Pas vraiment… Pour rester le moteur de recherche par défaut d’Apple, la firme de Mountain View n’a d’autres choix que de payer plusieurs milliards de dollars à Apple.

Google, moteur de recherche par défaut sur Safari

Google et Apple sont des concurrents, mais ils sont aussi des partenaires commerciaux. Vous n’êtes pas sans savoir que Google est le moteur de recherche par défaut de Safari. Mais ce n’est pas gratuit : Google paie en effet annuellement un montant à Apple pour demeurer le moteur de recherche par défaut de ses appareils. Qui plus est, cette somme n’est pas stable et accroît chaque année.

google-safari-ios

Mountain View paye grassement à Apple sa place de moteur de recherche par défaut sur Safari, mais pas seulement. En effet, Google est le moteur de recherche par défaut sur tout l’écosystème Apple. Par exemple, avez-vous remarqué que Siri ou Spotlight vous redirigent toujours vers Google ?

Cependant, la somme exacte reste un mystère. Du moins, cela ressemble plus à un secret de Polichinelle. En 2018, la facture s’est élevée à 8,5 milliards de dollars. Puis, un an plus tard, il lui a fallu verser 12 milliards de dollars pour conserver sa place. Vous l’aurez deviné, Apple n’a pas prévu de revoir ses tarifs à la baisse. Selon l’analyste Toni Sacconaghi, Google aurait cette année payé 15 milliards de dollars sa place de leader.

Des sommes astronomiques pour garder le monopole sur l’écosystème Apple

Rapportée pour la première fois par Ped30, la note de Sacconaghi estime que les paiements de Google à Apple pourraient continuer d’augmenter en un an et approcher les 18 à 20 milliards de dollars en 2022. L’analyste de Bernstein fonde ses chiffres sur les documents publics d’Apple ainsi que sur une analyse ascendante de l’acquisition de trafic par Google.

safari-navigateur-google-moteur-de-recherche-par-defaut

Pour obtenir ces chiffres, Toni Sacconaghi s’appuie sur les documents financiers publiés par Apple, qu’il a ensuite recoupé avec les dépenses de Google sur 2021. D’un côté, Microsoft se tient prêt à lui subtiliser sa place avec Bing. De l’autre, la firme de Cupertino réfléchit à remplacer le moteur de recherche par sa propre solution…


Encore un peu de temps ? Découvrez comment protéger vos onglets avec Face ID ou Touch ID sur Google Chrome pour iOS !

Tags
Apple google iOs MacBook navigateur safari

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page