La nouvelle réglementation des trottinettes électriques

L’année 2019 apportera son lot de nouveautés concernant les usagers de trottinettes électriques. Une nouvelle législation, à laquelle les conducteurs devront se plier, est en préparation.

Trottinette électrique : Le flou juridique actuel

Depuis l’apparition de ces 2 roues, dont l’utilisation a pris une ampleur phénoménale, aucune législation n’était vraiment en place. Certaines villes ont essayé de réprimander les usagers au comportement dangereux, mais rien de clair n’est encore établi.
Les utilisateurs devaient tout de même respecter les règles incontournables inscrites dans le code de la route. Par exemple, il a toujours été interdit de circuler en trottinette électrique sur un trottoir, à plus de 6km/h. Ces nouveaux modes de déplacements appelés EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé) auront à partir de Septembre une nouvelle législation spécialisée, faisant partie de la loi mobilité.

Quelle réglementation pour les trottinettes électriques ?

La recrudescence des accidents impliquant un 2 roues motorisé a engendré beaucoup de réactions de toutes part. Piétons, véhicules, bus, les différents usagers de la chaussée n’ont pas vraiment apprécié l’arrivée des trottinettes. Les politiques ont dû réagir, c’est pourquoi certaines mesures seront appliquées dès le mois de Septembre 2019.

Un des premiers réflexes à adopter : souscrire à une assurance pour trottinette électrique afin de rouler en toute sécurité.

Parmi les nouvelles réglementations, plusieurs obligations :

  • Rouler sur les pistes cyclables
  • Porter un gilet jaune lorsque la nuit tombe
  • Posséder un avertisseur sonore, ainsi que des feux avant & arrière
  • Stationner votre trottinette dans les endroits spéciaux prévus à cet effet.
  • Les enfants de moins de 12 ans devront porter un casque

Et les interdictions :

  • Transporter un passager avec soi sera interdit.
  • Vous ne pourrez plus circuler avec un casque audio ou des écouteurs sur les oreilles.
  • Interdiction de dépasser les 25 km/h (amende possible, de 35€ à 1500€           )
  • Rouler sur les trottoirs (Risque de 135€ d’amende)
  • Les enfants de moins de 8 ans n’auront plus le droit de conduire de trottinette.

Bien que le port obligatoire du casque ne soit pas encore entré en vigueur (comme pour les vélos), certains soulèvent la question : Doit-on rendre le casque obligatoire pour tous ? Actuellement, 80% des utilisateurs ne portent pas de casque. Cette question est à l’étude, mais aucune loi obligatoire ne devrait voir le jour cette année.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *