Test – 3DS – Persona Q2 : du lourd dans ce New Cinema Labyrinth

Derrière Atlus, la série des Persona n’est plus à présenter, mais ici Persona Q2 – New Cinema Labyrinth est un melting-pot des différents protagonistes attachants des Persona principaux.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Logo-bg
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Logo-bg

Le Persona ultime pour la 3DS

Car la 3DS est en passe de disparaître au profit de la Switch Lite qui sort au mois de Septembre 2019. Ceci explique pourquoi les jeux pour cette nomade de Nintendo se font de plus en plus rares. Alors que penser de ce Persona Q2 et de son immense labyrinthe dans un cinéma.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Icone
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Icone

De plus, le jeu est sorti début juin 2019 dans nos contrées et a été testé sur une New 3DS custom Zelda 😉. Enfin, il est utile de préciser que le jeu est compatible avec les 3DS qui ne sont pas New.

Back to the Roots

Premièrement, ce second épisode sur 3DS est toujours un J-RPG fortement basé sur de l’exploration et une bonne dose d’aventure.

Deuxièmement, il faut préciser que le scénario est très bien ficelé et que l’on se laisse facilement happer par l’univers, comme tous les Persona.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Sauvegarde
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Sauvegarde

Mais ici, le contexte est plus rigolo ou humoristique au premier abord, après si on creuse, c’est quand même plein de rebondissements.

Un épisode standalone or not

Pour aller un peu plus loin dans l’analyse des Persona, ce Q2 est un très bon standalone qui se suffit à lui-même. De plus, il n’est pas utile d’avoir joué au premier épisode Q pour avoir une plus-value.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Ecran tactile pour avancer dans les cinématiques
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Ecran tactile pour avancer dans les cinématiques

A contrario, si l’on est fan des épisodes 3, 4 et 5 de la série principale Persona, alors il y a des tonnes de références et de même dans Q2. Et tout commence avec Joker et sa bande, aspiré dans un monde parallèle avec pour toile de fond : un cinéma magique.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Une des nombreuses cinématiques
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Une des nombreuses cinématiques

Attention, car différents membres sont aspirés eux-mêmes dans d’autres réalités.

Découverte du jeu et de ces différents niveaux

Donc, le joueur est plongé dans un univers parallèle, mais ce n’est pas si simple. Car il y a des univers parallèles dans ce même univers déjà parallèle. Et là, vous êtes perdu, moi aussi, mais bon, le but, c’est qu’il y a une multitude d’univers à explorer. Cela augure des heures de jeu à explorer.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Ecran titre
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Ecran titre

Comme dit au paragraphe précédent, on commence avec les personnages de la Phantom Thief (Persona 5) et très vite, après quelques courts-métrages et dialogues, on arrive dans le premier labyrinthe. Alors là, on sort de la logique Persona pour entrer dans le gameplay d’Etrian Odyssey.

Du labyrinthe et ses pièges

Du coup, on explore et on combat durant toute la traversée du labyrinthe. Durant la partie exploration, on évolue dans un environnement en 3D, ce qui complexifie la compréhension du labyrinthe.

Augmentant la durée de vie du jeu de la même façon, cernée de toute part par des murs et évoluant dans des couloirs représentés par des rues.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Dual screen dans les labyrinthes
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Dual screen dans les labyrinthes

Bien sûr, c’est avec le stylet que l’on apprécie le plus la 3DS et là, il nous secoure totalement. Car on peut tracer un parcours sur l’écran tactile et conserver des notes, points d’attention et pattern des monstres.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Plan du labyrinthe et editeur pour se reperer
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Plan du labyrinthe et éditeur pour se repérer

Mais aussi éviter de repasser dans des impasses et autres problèmes pour atteindre la sortie.

Les combats en veux-tu en voilà

Après il y a les phases de combat, avec vos cinq personnages prêts à en découdre.  Ainsi on retrouve deux lignes chères aux J-RPG, une ligne frontale pour attaquer et une ligne arrière qui protège ou soigne.

Bien sûr, les combats sont en tout par tour et l’on ne peut effectuer qu’une action par personnage. Ainsi il faut équilibrer ses équipes pour pouvoir réaliser ce que l’on veut. Cela étant, les combats sont assez simples, ce qui est corsé, c’est de s’attaquer à des monstres que l’on peut détruire.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Plan du labyrinthe sans zoom
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Plan du labyrinthe sans zoom

Et souvent, il y a des monstres qui ne peuvent s’attaquer qu’après avoir un peu bourlingué dans Q2. Enfin, l’objectif est de trouver les faiblesses de vos ennemis pour les détruire plus facilement, tout en évitant que vos faiblesses vous rendent vulnérable.

Tout un art de l’équilibrage des magies et des personnages.

Anime ou jeu

Cela n’est pas une évidence, mais durant le jeu, il y a de nombreuses cinématiques. Tout ceci n’est pas pour déplaire et immerge encore plus le joueur dans l’univers de Q2.

Après même si le scénario est assez linéaire et dirigiste, cela n’ôte aucun plaisir à l’histoire qui est béton. Car entre les nombreux échanges et dialogues entre les personnages, c’est beaucoup d’humours et de sentiments qui permettent un ressenti pour le joueur.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Du dialogue
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Du dialogue

Enfin, les labyrinthes à parcourir pour retrouver son chemin ou les amis disparus aident à rompre la monotonie d’un trop long dialogue. 

Character design, musique et emballage

Si ce jeu est très bon dans son style J-RPG et que l’univers de Persona vous est inconnu, il faut mettre les choses au point.

Car s’il est une chose qui est sûre chez Atlus, c’est l’extrême soin donné à tout ce qui est autour de Persona. Ainsi, le chara design est superbe, avec des personnages dans le style Chibi si enfantin. Ainsi, par rapport aux Persona habituels, les protagonistes de Q2 sont très kawaï, donc attachants.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Menu
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Menu

Après la musique est parfaite avec une immersion encore plus forte et les cinématiques sont des petits plus constants poussant le joueur à découvrir la prochaine. Bref, Atlus excelle autant dans le contenu que le contenant, car l’emballage de Q2 est comme un paquet cadeau que l’on ouvre en permanence.

En conclusion

Pour terminer sur ce test, je n’ai qu’un mot à dire, Q2 fait très fort pour son dernier opus sur la 3DS. Tous les dialogues du jeu sont en japonais et sous-titré en anglais uniquement, mais c’est un plus plutôt qu’un handicap.

Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Quelques choix lors de visual novel
Persona Q2-New Cinema Labyrinth-Quelques choix lors de visual novel

Bien sûr, si vous n’aimez pas l’anglais et ne connaissez pas le japonais, ce sera une bonne raison pour progresser dans l’un des deux, voire les deux. Après, rajoutez une bonne dose de cinématique, des dialogues à tout va, des labyrinthes immenses, la durée de vie est très longue.

Pour terminer, c’est un très bel opus pour la 3DS qui nous aura donné beaucoup de plaisir, même en fin de vie.

Persona Q2 – New Cinema Labyrinth est disponible sur Amazon au prix de 34,99€ (au lieu des 39,99€ le plus souvent constaté).

promo
Persona Q2: New Cinema Labyrinth
6 Commentaires

Persona Q2 - New Cinema Labyrinth

34,99 €
8.6

8.6/10

Points positifs

  • Un très bon scénario
  • Des labyrinthes gigantesques
  • Une VO japonaise sous-titré anglais pour les puristes
  • Le chara design Chibi tout kawaï
  • Une très longue durée de vie
  • Le système de marquage de la carte du labyrinthe avec son stylet
  • Les combats sont très prenants
  • La musique des Persona et des cinématiques superbes

Points négatifs

  • Pas de version française
  • Du fan service à tout va
Persona Q2 - New Cinema Labyrinth
86%

Derrière Atlus, la série des Persona n’est plus à présenter, mais ici Persona Q2 - New Cinema Labyrinth est un melting-pot des différents protagonistes attachants des Persona principaux.

  • Graphisme80%
  • Son90%
  • (Re-)Jouabilité80%
  • Ergonomie90%
  • Scénario90%
User Rating: 0 ( 0 Votes )

Rédacteur (Spécialiste Jeux-Vidéo) - Jeune quarantenaire, j’ai vécu les débuts du jeu vidéo des années 70, le Super 8 et les disquettes 5’1/4. Bref un jeune geek avant l’heure, mais comme les autres compères du Café du Geek, je suis passionné des nouvelles technologies, de livres et de BD, ainsi que de demoscene. Mais comme disait K. Dick, la réalité n’est qu’un point de vue !