Jeux vidéo

Test – Forza Motorsport 7 : Le meilleur jeu de simulation sur XBOX One

Publicité

C’est durant le mois d’octobre que le nouvel opus de la série Forza s’est montré à nous. Voici pour 2017, le 7ème opus du jeu de simulation et d’acarde de voiture. Je dois vous l’avouer, j’ai commencé les jeux de simulation avec Driver, Need for Speed ou encore Crash Team Racing. Autant vous dire que l’arcade était mon point fort et que je ne cherchais pas à avoir le permis d’aussitôt. Depuis, j’ai bien évidemment essayé la série Gran Turismo et Forza, évidemment. Cet opus est pour moi le plus surprenant, car il a réussi à se faire un nom en peu de temps et à venir concurrencer, voir prendre le dessus, sur Gran Turismo. Je ne m’attendais pas à de grandes nouveautés pour ce Forza 7 et vous le verrez au cours de cet article. Forza Motorsport 7 est principalement une mise à jour avec des améliorations, quelques nouveautés et surtout un nouveau défi pour les amateurs de compétition !

Une simulation au top

Dès la première minute, le jeu nous donne le volant et nous dit : à toi de jouer maintenant, moi je reste aux stands. Une fois la course gagnée (Eh oui, on a le niveau sur le site !), on doit choisir sa première voiture. Le choix est difficile mais après une bonne heure de réflexion, c’est fait ! On paramètre le tout et on se lance sur la première course. On finit les 3/4 courses nécessaires pour valider la compétition et ainsi de suite pour finir la première catégorie. Puis on recommence pour atteindre le niveau ultime. À chaque catégorie, nous avons le privilège de conduire des voitures de plus en plus puissantes. Soit on les gagne dans les courses, soit on les achète. De même, il nous est aussi possible de modifier chaque voiture pour l’améliorer au niveau mécanique ou bien visuel.

Publicité

Des nouveautés faiblardes

Les nouveautés ? Un large choix de voitures avec plus de 700 modèles différents. Les routes sont plus nombreuses avec 32 cartes aujourd’hui et des mises à jour prochaines pour améliorer continuellement le jeu. Apporter du nouveau contenu est le défi pour ce nouveau Forza à travers l’équipe qui travaille encore sur ce jeu mais aussi grâce aux fameuses caisses que l’on peut acheter (à la CS:Go). Le but de ces microtransactions ? Accélérer la vitesse du jeu et atteindre de gros véhicules dès le début. Un peu de patience les amis, tout vient à point à qui sait attendre.

 

Un rendu presque parfait

Il est vrai que Forza Motorsport 7 est arrivé au bon timing, celui de la Xbox One. En même temps, Forza est réputé pour être un jeu qui donne son maximum pour le graphisme. Une définition de folie, des détails ahurissants, voilà tout les éléments qui décrivent ce jeu. Les détails croustillants qui émoustillent bien plus que les yeux, c’est, par exemple, la qualité de la pluie sur le pare-brise, le reflet du soleil sur le capot ou encore les projections des goulettes lors d’un coude à coude (ou cul à cul, comme vous voulez). Bien plus qu’un jeu d’arcade, ces animations permettent de se mettre à la place du chauffeur. De plus, le bruit des moteurs nous immerge davantage et nous donne envie de changer d’humeur pour se mettre en mode hardcore ! Par contre, il n’y a que le son des moteurs qui est surprenant, j’aurais aimé plus de détails sur la pluie, la foule ou les crashs…

J’ai bien aimé conduire contre l’IA qui, à mon goût, est beaucoup trop sympa. Pas de bousculade, je me retrouvais à être le seul à rentrer dans mon adversaire pour améliorer mon virage. Ou alors, en y réfléchissant, je ne devais surement pas être pro’ du tout… Il ne faut surtout pas oublier que nous ne sommes pas sur un Horizon voyons !

Mon avis sur Forza Motorsport 7

Pour moi, si vous avez une Xbox et si vous désirez prendre du plaisir à rivaliser avec des adversaires dans un vrai jeu de voiture, je vous dis tout simplement Forza Motorsport 7. Sans grandes nouveautés, on aime tout de même se retrouver la tête sur la manette en train de modifier sa voiture pour améliorer ses temps de chrono. On passe du temps, on s’amuse, on s’énerve parfois (souvent), là est le fin mot de l’histoire. Forza Motorsport 7 est avant tout un jeu d’arcade qui est beau à voir. Pour les professionnels, ceux qui cherchent à faire le temps de l’année ou à doubler à la perfection, sachez qu’il existe de nombreux jeux aujourd’hui qui sauront vous satisfaire !

En partenariat avec

Forza Motorsport 7 (Xbox One)

Rakuten Occasion 19.99 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Neuf 26.53 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Occasion 26.53 € Voir l'offre
Micromania Neuf 26.99 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 26.99 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Rakuten Neuf 29.98 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 34.64 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 34.99 € Voir l'offre
Fnac Neuf 39.99 € Voir l'offre
Boulanger Neuf 39.99 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Forza Motorsport 7 Standard

34,70 €
Voir l'offre
Publicité
Publicité
Tags
7" actu jeux vidéo forza forza 7 jeu Jeu vidéo jeux vidéo motorsport one Simulation Voiture xbox

Guenadi

Rédacteur en chef - 24 ans. Master 2 en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou dans mes mails.

Un commentaire

  1. Salut,
    Bon, l’article date un peu, mais tant pis, j’ai un truc à relever dessus.
    L’agressivité de l’IA est réglable dans le menu « règles » si je me trompe pas, et là tu en auras pour ton argent, enfin, si tu aimes courir contre des pilotes attardés qui n’ont absolument aucune estime de leur véhicule.
    Justement, j’aimerais reparler des IA.
    Mon dieu.
    Alors bon, c’est vrai, parfois, elle fait le café, y’a moyen d’avoir des jolies bagarres sur la piste, mais le reste du temps c’est une catastrophe sans nom.
    Déjà, la façon dont l’IA prend le premier virage est un désastre, tout le monde se met en rang d’oignons et attend (presque) à l’arrêt son tour pour enfin partir, ce qui vous laisse une chance de remonter toute la grille en un seul virage si vous êtes parti en fond de grille. Moyen pour ceux qui cherchent un peu de réalisme.

    Ensuite, les points de freinage de l’IA sont désastreux, l’IA s’amuse à freiner à quasiment chaque point de corde, que ce soit dans un virage lent ou rapide, elle freinera pour votre plus grand plaisir, ce qui vous apprendra le contrôle de votre voiture, car vous serez obligés plus d’une fois de piler comme un fou pour éviter d’éclater le pare-choc arrière de votre adversaire, qui juge bon de freiner dans l’Eau Rouge (quelle tapette), je dois avouer par contre que c’est assez jouissif de dépasser proprement dans ces situations là.
    L’IA agressive s’amuse parfois à vous rentrer dedans aussi quand ça lui chante, mais enfin bref, passons.
    J’ai été aussi assez déçu de la « gentillesse » (on y revient quand même) de l’IA lors d’une course multiclasse, je m’explique: J’ai par exemple fait hier une course multiclasse au Mans, donc, comme dans la vraie discipline, le WEC, il y avait des LMP1, des LMP2, et bien sûr, des GT.

    Dans ma Porsche GT3, il me suffisait de bloquer légèrement n’importe quelle voiture plus puissante que moi pour stopper net n’importe quel dépassement envers mon égard, même si la voiture qui me talonne va deux fois plus vite que moi.
    Et encore, j’ai fait pire, j’arrivais à re-dépasser des voitures plus puissantes que moi à cause de leurs points de freinages miteux.

    (Ah, au cas où hein, je joue sans aides et en « imbattable », qui est la difficulté max du jeu)

    Donc bon, FM7 est un très bon jeu en ce qui concerne l’immersion, le gameplay, et les graphismes, mais c’est vraiment dommage que l’IA soit autant à la ramasse, ce qui gâche vraiment le plaisir de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page