TestTV / Video

Test – Hisense 65U7QF : Une télévision QLED qui fait le job

Publicité

Vous êtes à la recherche d’une télévision grand format à prix raisonnable ? Hisense pense à vous avec l’un de ses derniers modèles, le 65U7QF. Une télévision possédant une dalle de 65″ (165cm). Que vaut ce téléviseur ? C’est ce que nous allons voir dans ce test.

Unboxing

Avant tout, prévoyez de la place ! En effet le colis est encombrant. Passer ce point, pensez également à vous faire aider d’une personne pour sortir la télé de son carton afin d’éviter tout risque de casses.

Dès l’ouverture du carton, nous retrouvons le pied, qui viendra se visser directement sur la Hisense 65U7QF. Nous retrouvons ensuite la télé, bien protégée grâce à du carton et du polystyrène. Finalement nous retrouvons la télécommande accompagnée des notices, des vis de fixations ainsi que le câble d’alimentation.

Afin d’installer la télévision, rien de plus simple. Il suffira de placer deux vis de chaque côté du pied. Un emplacement pratique et rapide à installer est présent sur le bas de la télé.

Publicité
Hisense 65U7QF

Un design soigné et une connectique complète

Le design de l’Hisense 65U7QF est globalement bien fini avec un très bel écran sans bords. Tout est simple, mais bien construit et bien pensé. Le pied est élégant et s’intègre bien au design global. Un simple bouton est présent, sous le logo Hisense, au milieu de la télévision. En termes de connectiques nous retrouvons pas moins de 4 ports HDMI dont 1 compatible HDMI ARC. Deux ports USB sont également de la partie, ainsi qu’une sortie optique pour l’audio. La connexion réseau se fera soit via le WiFi, soit en Ethernet.

Une dalle de très bonne facture

Le plus important sur une télévision, c’est la dalle. En l’occurrence, sur cette Hisense 65U7QF nous retrouvons une dalle LCD VA affichant une résolution 4K soit  3 840 x 2 160 pixels. La dalle VA à l’avantage sur l’IPS grâce à un contraste mieux géré. Cependant l’angle de vision est moins bon.

Malgré ce dernier point, le confort est bien présent. Grâce à son énorme écran de 65″, il viendra facilement se loger dans les plus grands de vos salons sans soucis. Cet Hisense U7QF intègre plusieurs technologies à la pointe comme le HDR10+ ou encore le Dolby Vision. Cela se traduit par une luminosité accrue et un meilleur rendu des couleurs en général, surtout lors du visionnage de films. Dans les faits, il est vraiment très agréable de regarder films, séries ou plus simplement télé sur ce téléviseur.

Android et tout serait parfait

La télévision tourne avec le système d’exploitation maison d’Hisense, Vidaa. L’interface est claire et beaucoup d’applications sont présentes, comme Youtube, Netflix ou encore Prime Video. Malheureusement vous ne retrouverez pas autant d’application que sous Android TV et certaines applications ne seront pas disponible, comme Spotify par exemple. Et malheureusement, le mirroring avec ChromeCast ou AirPlay n’est pas présent. Seul Miracast est de la partie.

Conclusion

Dans sa globalité, le téléviseur Hisense U7QF est un bon produit. Son placement financier est plutôt bon au vu de la fiche technique. Notamment au niveau de la dalle, qui affiche une très bonne qualité grâce à un HDR très bien calibré. Selon moi seuls deux points négatifs sont à relever : l’absence d’Android ainsi qu’une qualité audio de moindre qualité.

Ce téléviseur est d’ores est déjà disponible, chez Darty au prix de 1000€.

Hisense U7QF

999.99
7

Qualité de la dalle

8.0/10

Qualité audio

6.0/10

Système d'exploitation Vidaa

7.0/10

Points positifs

  • Le HDR bien calibré
  • Un bon placement tarifaire
  • Vidaa, malgré les absences de certaines applications

Points négatifs

  • La qualité du son
Publicité
Publicité
Tags
65U7QF Hisense review television Test tv u7qf

Nathan

Rédacteur (Spécialiste Smartphone) - Jeune développeur de 24 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP & Python.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page