Actu

Vos mots de passe Google, Apple, Facebook et PayPal en danger à cause d’un malware

Les utilisateurs du réseau social Facebook, du navigateur de Google, des applications d’Apple ou encore du service de paiement numérique PayPal ont peut-être du souci à se faire ces temps-ci. La sécurité de leurs données personnelles, voire de leurs actifs numériques, serait menacée par redoutable logiciel malveillant. Ce malware, baptisé CopperStealer, aurait été introduit par des individus aux intentions, sans doute malsaines, pour dérober les mots de passe. La réaction de nombreuses entreprises attaquées ne s’est pas fait attendre.

mot de passe malware

CopperStealer : le malware qui met en danger les mots de passe

La veille contre la cybercriminalité se fait en continue grâce à la collaboration entre les géants de l’Internet et des cabinets d’expert en cybersécurité. Ce travail d’ensemble contre un ennemi commun (pirates et hackers) a permis aux chercheurs de Proofpoint d’identifier un tout nouveau logiciel malveillant au mode d’action particulier. En effet, le malware dénommé CopperStealer aurait pour cible les mots de passe et identifiants des utilisateurs de réseaux sociaux et services en lignes d’entreprises comme : Google, Facebook, Apple et même PayPal. Le malicieux logiciel ne serait donc pas capable d’autre chose. Mais quand on sait combien peuvent valoir certaines de ces données sur le Dark Web on a tout à fait des raisons valables de prendre ce malware très au sérieux.

La riposte engagée par les entreprises menacées

Après avoir été alerté par les experts privés avec lesquels elles travaillent en étroite symbiose, les entreprises dont les utilisateurs des services en ligne sont menacés par le malware CopperStealer, Facebook en tête, n’ont pas tardé à réagir. Le réseau social, en coordination avec Cloudflare, a précisé le logiciel malveillant, appartenant à la famille de malwares chinois appelée SilentFade, roderait plus sur les sites illégaux de téléchargement et de piratage. Rompre avec l’utilisation des logiciels pirates réduirait donc le champ d’action du virus. Pour être plus efficace dans la prévention, Cloudflare a inséré des pages d’avertissement sur tous les noms de domaines suspicieuses en espérant que cela dissuade les internautes d’y entrer.

Tags
Apple facebook google mot de passe

La Rédaction

Le Café Du Geek se mobilise avec toute sa rédaction pour vous proposer de l'actualité fraiche et pertinente. L'actualité geek et High-Tech en temps réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page