#WebSummit – Oculus, Les limites du monde ne sont plus

Apporter la réalité virtuelle à tous est l’objectif d’Oculus pour les prochaines années. Lors d’une interview par Laurie Segall de CNN Money, Palmer Luckey, le fondateur d’Oculus VR a pu répondre à quelques questions intéressantes et nous faire découvrir son point de vue sur l’avenir.

Juste avant la conférence, Laurie testait la nouvelle version de l’Oculus avec un jeu. Cette nouvelle version permet d’interagir avec d’autres personnes dans un monde virtuel, interagir avec des objets et pleins d’autres trucs. Cela fonctionne grâce aux deux manettes que l’on tient dans ses mains et à la caméra qui analyse le visage. Vous pouvez donc croiser d’autres personnes et jouer avec celle-ci de différente manière, il est possible de se lancer des balles dessus, faire un ping pong, faire de la boxe, bref, il n’y a pas de limite.

_EF26103

L’avenir d’Oculus ?

Avec la réalité virtuelle, tout ce qui ne peut pas être fait dans le monde réel est désormais possible. Il peut donc être utile pour des médecins, des architectes mais surtout l’éducation. Il ne veut pas parler des cours, car pour lui, les cours sont morts, ça doit évoluer et ça va évoluer. Il n’y a plus de limite pour les élèves, on peut les envoyer dans n’importe quel endroit du monde, même de l’espace, leur faire découvrir des choses incroyables et leur faire faire des choses qui ne sont pas possible dans le monde réel pour faute de budget, comme faire des expériences chimiques complexes (plutôt que de mélanger de l’eau et du sel au lycée, on peut faire faire aux élèves des explosifs et les faire exploser devant eux).

_EF26104

Comment l’Oculus et sa technologie vont devenir mainstream ? 

Actuellement, la réalité virtuelle est surtout utilisée par les jeux vidéo, en effet, il faut un gros budget pour faire tourner de manière efficace ces jeux. Et le grand publique n’a pas forcément ce budget alors que certains gamer oui. On a encore besoin de temps avant que la VR arrive un peu partout, le temps de réduire le coup des ordinateurs et de réduire les ressources nécessaire par la technologie.

Dans très peu d’années, elle sera de partout, ça va devenir abordable et tout le monde pourra investir dedans et donc se démocratiser. Cela va faire comme le smartphone qui a mis du temps à se démocratiser mais qui finalement est présent dans toutes les mains désormais.

“Faire tout ce qui n’est pas possible dans le monde réel”

D’ailleurs, la réalité virtuelle pourrait bien remplacer tout ce que l’on fait déjà avec nos smartphones, mais pas dans un futur proche, dans au moins 15 ans.

Pour un avenir plus proche, on va surtout l’utiliser pour jouer, voyager, regarder des films bien plus vivants, retrouver ses amis, mais surtout faire tout ce qui n’est pas possible ou à notre portée dans le monde réel.

Il y a encore beaucoup de chemin à faire avant de reproduire toutes les sensations, comme le toucher ou les odeurs, mais dans l’avenir ça sera possible, il est déjà envisageable de représenter le toucher d’éléments simples. On peut représenter les images que l’on veut, mais c’est pour l’instant tout ce que l’on peut faire.

_EF26105

“Communiquer de manière plus humaine”

La réalité virtuelle va nous offrir un moyen de communication beaucoup plus naturel et humain. On va pouvoir discuter avec une personne en la voyant, en interagissant avec elle dans un monde virtuel, jouer avec son cousin au ballon en étant à 500km sera possible, voir même se balader sur la muraille de Chine avec un groupe d’ami éparpillé à l’autre bout du monde gratuitement.

Je ne peux pas vous assurer de ce qu’il va se passer dans 20 ans, mais je suis sur que les mondes virtuels vont se développer et qu’ils devraient collaborer avec le vrai monde.

Le monde virtuel permet de créer et représenter des choses qui sont impossibles dans le vrai monde. Il est bien plus facile et rapide de créer et représenter des choses, il n’y a pas de limite matériel, humaine ou physique, les seules limitations sont celles de l’esprit humain et au niveau du logiciel qui se mettra à jour en fonction des demandes.

Un monde sans limite, que ce soit technique de déplacement ou de possession. Pourquoi vous n’auriez pas une Ferrari dans votre garage virtuel que vous allez conduire sur le bord de mer d’une ile paradisiaque ?

Tout le monde peut tout posséder, peut visiter chaque endroit du monde, en quelque sorte, faire ce qu’il veut.

Les limites du monde n’existent plus, tout est possible.

Jeune Geek de 23 ans, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Je veux vous proposer un contenu innovant à travers mon point de vue. Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants et marrants, je vous testerai la plupart. Je m'occupe du site, de le faire évoluer, de l'équipe mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement pour découvrir toujours plus de choses et gens cools ! Et maintenant, je vais vous faire vivre ça depuis un point de vue Chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.