Actu

Une amende record pour Facebook et WhatsApp en Europe ?

La polémique causée par la décision de Facebook de modifier les conditions d’utilisation de Whatsapp continue par causer des ennuis à l’application mobile. Après le départ de nombreux utilisateurs, c’est maintenant une amende qui pourrait lui être infligée par l’Autorité de Protection des Données (APD). Cette amende devrait battre celle record infligée à Google dans l’affaire qui l’opposait à Android, selon certaines sources.

Une potentielle amende record pour Facebook et WhatsApp en Europe

Une amende record en respect des textes

La grosse amende infligée par la Commission Nationale de l’Information et des Libertés (CNIL) à Google suite aux infractions commises avec Android, a été saluée par de nombreux observateurs. Elle représente, jusqu’à ce jour, le record des sanctions pécuniaires dans le domaine. Mais, cela ne devrait pas résister longtemps. En effet, Whatsapp et Facebook seraient en passe de devoir payer une importante somme suite au manque de transparence dont ils font preuve sur le transfert de données imposé à leurs utilisateurs. Au nom du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), l’APD pourrait imposer une sanction financière allant jusqu’à 50 millions d’euros au réseau social Facebook et la messagerie instantanée Whatsapp. Une menace d’amende soutenue par la majorité des pays d’Europe avec à leur tête l’Irlande.

BANDEAU PUBLICITE

Une menace d’amende qui pourrait être dissuasive

Rappelons que l’amende infligée à Google a suivi un acte répréhensible posé par le géant américain du numérique. Dans le cas présent, Facebook a d’abord informé les utilisateurs de sa plateforme de messagerie instantanée sur une future modification imposée des conditions de protection des données personnelles. Le projet de l’entreprise de Mark Zukerberg n’a donc pas encore entré dans sa phase pratique. Cette levée de boucliers de l’autorité régulatrice en Europe pourrait contraindre le réseau social à revoir les conditions d’application de la décision voire peut-être même à l’abandonner. Ce qui serait une victoire pour le défenseur du respect de la vie privée par développeurs d’application mobile. Mais, cela pourrait aussi sonner comme un échec pour Facebook qui verrait sa crédibilité entachée et sa notoriété salie à jamais. Un bras de fer juridique s’annonce certainement pour les jours à venir.

Publicité
Publicité
Tags
Amende facebook whatsapp

La Rédaction

Le Café Du Geek se mobilise avec toute sa rédaction pour vous proposer de l'actualité fraiche et pertinente. L'actualité geek et High-Tech en temps réel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page