Actu

Apple est accusé de mettre en avant ses applications dans l’App Store

Dans le cadre du procès entre Epic Games et Apple,un email compromettant vient de faire surface. Un employé admet que Apple a manipulé le classement de l’App Store pour mettre en avant ses propres applications.

Apple manipule les résultats de recherche dans l’App Store

Le procès opposant Apple à Epic est l’occasion d’en apprendre davantage sur ce qu’il se passe dans les coulisses de la firme de Cupertino. Un document récemment publié dans le cadre de cette bataille juridique a révélé qu’Apple avait bel et bien abusé de sa position pour mettre ses applications en avant dans les résultats de recherche de l’App Store, confirmant les accusations de 2019 du New York Times et du Wall Street Journal.

Les deux médias américains avaient en effet enquêté sur les pratiques de la firme à la pomme au sein de l’App Store et en avaient conclu que les applications d’Apple apparaissaient avant les apps similaires de ses concurrents dans les résultats de recherche. 

Apple avait alors rétorqué qu’une telle manipulation est impossible : les positions sur l’App Store seraient en effet le fruit d’un algorithme secret contenant 42 variables différentes. A en croire la firme, le placement de ses applications était tout à fait conforme à cet algorithme. Apple déclarait n’avoir rien à se reprocher.

Epic Games dévoile des e-mails compromettants

Une affirmation démontée par un email compromettant qui vient de faire surface en marge du procès. Le PDG de Epic Games Tim Sweeney, a décidé de confronter la firme autour du classement de certaines de ses applications sur l’App Store.

Il était notamment question de l’application Fichiers d’Apple qui est restée pendant 11 mois en tête des résultats de l’App Store sur la requête “Dropbox” qui n’a a priori pourtant rien à voir. Tim Sweeney explique : “Dropbox n’était même plus sur la première page des résultats”. Dans un email plein d’embarras daté de mai 2018, Debankur Naskar, l’un des responsables du placement sur l’App Store, reconnaît à demi-mots une manipulation des résultats.

Apple affirme que cette histoire n’était qu’une regrettable erreur. Selon la firme, l’application Fichiers disposait d’une intégration Dropbox, du coup, les équipes d’Apple ont ajouté par erreur le mot clé Dropbox. Ce qui a alors placé l’application Fichiers au-dessus de Dropbox dans l’App Store.

Source : The Verge


Envie d’en savoir plus à propos du procès Epic / Apple ? Découvrez cet article : Apple vs Epic Games : un compromis proposé par la juge du procès

Tags
app store Apple application

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page