Une armure digne de la Science-Fiction !

Qui n’a jamais rêvé d’avoir la même armure qu’Iron Man ? Sachez que deux ans après qu’un soldat américain soit tué après avoir pénétré un building en Afghanistan, le chef des opérations spéciales américaines souhaite éviter de pareilles tragédies.

i_armure-iron-man

Deux ans après, l’armée américaine est plus proche que jamais de placer “Iron Man” sur les premières lignes – ou au moins quelque chose qui serait le reflet de la technologie avancée que portent les super-héros en armure.

Contrairement à celle d’Hollywood, cette armure ne donnera pas la possibilité à son possesseur la capacité de voler, mais l’armure réelle peut avoir une longueur d’avance sur la version fictive : la combinaison militaire sera faite d’un (liquide d’armure) qui se solidifie sur commande !
Allié aux mécanismes de protection – le Tactical Assault Light Operator Suit ou le TALOS – les troupes sur le terrain seront plus meurtrières et mieux protégés notamment le premier soldat qui ouvre une brèche dans un bâtiment inconnu.

Plusieurs académies dont la défense et le personnel du Pentagon essaient de peaufiner l’exo-squelette à piles ce qui réduira l’effort du corps, donnera une protection balistique supérieure et une technologie dans le casque qui améliore les communications et la visibilité.

halo-reach-20100125051657170

“C’est un programme que nous avons entrepris après avoir perdu un soldat au cours d’une mission. La première personne entrant dans un building était vulnérable et malheureusement mortellement blessé. Et dans le sillage de cet événement, nous nous sommes demandés : ne pouvons nous pas faire mieux pour le protéger, pour lui donner un avantage lorsqu’il est dans la posture la plus vulnérable dans laquelle nous mettons nos soldats ?” dit le Général Joseph Votel, à la tête du commandement des opérations spéciales américaines. Votel à repris le programme TALOS lancé par son prédécesseur, l’Amiral William McRaven.

Le porte-parole du Pentagon, le Lieutenant Matt Allen a dit que le département de la Défense “ne sait pas combien le TALOS coûtera” mais ne donne pour seule information que les opérations spéciales “ont débloqué les fonds nécessaire” pour développer l’armure. Un rapport sur la Défense Technologique cité par l’ancien sénateur républicain de l’Oklahoma, Tom Coburn dans son édition 2014 du “Wastebook” estime la dépense à 80 millions de dollars.

Alors que beaucoup de tenues de combat existent déjà, les chercheurs du TALOS ont la tâche d’adapter toutes les technologies dans un produit qui serait manœuvrable et supérieur aux autres. Le but : Donner aux soldats l’avantage lorsqu’ils sont le plus vulnérable” dit Votel.

revision-ironman-1200x800

Le programme TALOS a déjà produit plusieurs prototypes et sera prêt à proposer la première génération de ces armures en août.
Votel déclare que les recherches sur le TALOS ont aussi été une bénédiction dans d’autres domaines, aider les militaires développe l’amélioration des technologies liées aux armures légères et aux systèmes de communications. “C’est comme un produit dérivé pour nous” dit-il.

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.