Cabasse The Pearl Akoya : Enceinte réduite et surpuissante

Suivant sans trop l’avouer l’exemple de la Phantom Reactor de Devialet, l’enceinte connectée Cabasse The Pearl Akoya est une version mini de son modèle The Pearl. Bien plus petite et deux fois plus légère que sa grande sœur, l’Akoya en a pourtant largement assez dans les entrailles pour retourner votre baraque.

Naissance d’une petite jumelle

Pour rappel, la Cabasse The Pearl première du nom est une enceinte connectée concurrente (officieusement) de la Devialet Phantom. Très puissante (1600W) au vue de ses dimensions, elle combine une approche réseau, des fonctions multiroom, et même la possibilité de configuration stéréo en en plaçant deux côte à côte. Si la Devialet Phantom est un incroyable succès commercial, le modèle The Pearl de Cabasse est souvent décrit comme plus audiophile, un peu plus dans la nuance malgré sa puissance colossale.

Cabasse The pearl Akoya en comparaison de la The Pearl classique
Cabasse The Pearl Akoya par rapport à la The Pearl classique. Bonne différence de taille

La The Pearl Akoya propose de reprendre presque à l’identique l’approche en élégant orbe du premier modèle, mais en passant de 326x327x323mm et 18Kg à seulement 220x220x220mm et 8Kg. Côté puissance, la The Pearl Akoya délivre un confortable 1050W (RMS) contre 1600W auparavant.

Conception à la mode Hifi

La Cabasse The Pearl Akoya s’appuie sur une structure double coque en résine de fibre composite et une conception à 2 haut-parleurs placés sur un même axe.

Cabasse The pearl Akoya Blanche vue de trois quart
Cabasse The pearl Akoya en version Blanche

Le premier haut-parleur, dédié aux graves, utilise un transducteur de 17cm de diamètre avec membrane en fibre de carbone et débattement maximum (amplitude) de 20mm. Le second est un modèle deux voies coaxial de 13cm, ce qui signifie qu’il combine un transducteur dédié aux médiums ( sur l’anneau extérieur) et un tweeter pour les aigus ( sur le dôme central) sur le même haut-parleur. Une bonne conception en coaxiale permet à la fois de gagner de la place et de la puissance, mais également que les haut-parleurs respectifs ne viennent pas se « déranger » l’un l’autre.

Vue éclatée d'une Cabasse The Pearl Akoya
Cabasse The Pearl Akoya en vue éclatée. Au gauche le boomer (HP de basses), au centre l’électronique avec le dissipateur strié, à droite le hP coaxial médiums/aigus et sa grille

Côté puissance, les parties aigus et médiums développent 300W chacune, des chiffres identiques à ceux de la première The Pearl. En revanche, le haut-parleur de graves étant bien plus petit, (17cm contre 24cm), la puissance est de « seulement » 450W contre 1000W sur le grand modèle. Cela se traduit par une réponse en fréquence un peu écourtée dans le grave, mais largement au-dessus de la moyenne et sans doute bien suffisante en pratique : 30Hz-27kHz, sachant que la The Pearl classique annonce un impressionnant 14Hz-27kHz.

L’Akoya propose une directivité à 360° grâce à un calibrage et une analyse de la pièce via son application dédiée Streamcontrol.

Pour le reste des petits détails techniques : On retrouve un large dissipateur thermique (pour la chaleur générée par l’électronique de l’enceinte) sous la forme d’un cerclage strié, un anneau chromé faisant le lien entre le socle et la sphère, et un petite grille en métal perforé pour couvrir le haut-parleur coaxial.

Cabasse The pearl Akoya version noire vue de côté
Cabasse The pearl Akoya version noire. On remarque la grille du HP coaxial, le dissipateur strié, et l’anneau fixant l’enceinte à la base

Enceinte connectée avant tout

Le modèle est clairement pensé comme une enceinte réseau. Il reste possible de s’amuser en filaire avec son entrée Jack 3.5mm ou son entrée optique, également en Bluetooth, mais les approches Ethernet et Wifi sont clairement mises en avant. Le produit est compatible DLNA, mais fait malheureusement l’impasse sur l’Airplay.

Cabasse The pearl Akoya Blanche vue de dos avec ses connectiques
Cabasse The pearl Akoya Blanche dos et connectique. De gauche à droit : Entrée optique, Ethernet, prise secteur, bouton on/off, entrée micro-USB (stockage local), entrée jack 3.5mm

La Cabasse The Pearl Akoya peut à la fois se connecter en réseau local ou aux applications de streaming (via son appli) Qobuz, Deezer, Spotify, Tidal, etc… pour une lecture des fichier musicaux jusqu’en 24bits/192kHz. Comme précisé plus haut, l’enceinte peut fonctionner seule, en mode Stéréo, mais également en multiroom.

 Cabasse The Pearl Akoya en mode stéréo sur pied
Cabasse The Pearl Akoya en mode stéréo sur son pied dédié (optionnel)

Tous les fonctions réseaux, stéréo, multiroom, le contrôle du streaming ainsi que les options sonores et de calibrations passent par l’application dédiée Streamcontrol (Android et iOS). Il est également possible de contrôler la Pearl Akoya à la voix grâce à la prise en charge de Google Assistant, et bientôt d’Alexa. Enfin, un contrôleur Bluetooth permet de gérer la navigations basique ainsi que quelques fonctions et presets programmables.

La Cabasse The Pearl Akoya est prévue pour le mois de Novembre à un tarif de 1490 Euros, livré avec un sac de transport rigide. L’enceinte sera disponible en finition noire ou blanche, et proposera en option un pied de soutien et un support mural.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *