DAZN – le Netflix sportif un jour en France ?

DAZN ne vous dit rien ? Pas d’affolement, vous n’avez, pour le moment, rien loupé ! En effet, DAZN, entendez Da Zone, n’existe pas chez nous. Copiant le principe Netflix, il ne s’agit pas d’une nouvelle chaine consacrée au sport. Mais bel et bien d’une plateforme de streaming 100% sport.

 

Un modèle : Netflix

À l’instar du géant américain Netflix, DAZN propose un abonnement mensuel: 9,99 dollars ou 9,99 euros, pour les européens. Une fois abonné, il vous suffit de regarder en direct les matchs qui vous intéressent. Simple, comme Netlfix.

De nombreux sports populaires sont disponibles:

  • Football (UEFA Champions League, Liga, Premier League, Ligue 1)
  • Football américain (NFL)
  • Tennis
  • Sport automobile (Formule 1, MotoGP, WRC)
  • Rugby (Six Nations, Coupe d’Europe de rugby)
  • Sports de combat (UFC)
  • Basket-ball (NBA, NCAA)
  • Baseball (MLB)
  • Hockey sur glace (NHL)
  • Handball

Actuellement, en France, il faut au consommateur plusieurs abonnements pour pouvoir bénéficier de tous ces sports (BeIn, RMC Sport, Canal+ principalement), pour un montant largement supérieur au 9,99€ mensuel…

DAZN est disponible aux États-Unis, au Canada, au Brésil, au Japon ainsi que beaucoup plus proche de chez nous, comme l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse qui peuvent bénéficier de cette plateforme.

La France à l’écart !

Vous l’aurez sans doute remarqué, la France est l’un des grands absents de la liste… Mais, pourquoi ?

Prenons l’exemple du rugby, en France les droits de diffusions appartient à Canal+ pour le TOP14, ainsi ils sont les seuls à pouvoir diffuser le championnat français de rugby. La fin de l’attribution de ces droits à Canal+ est prévue pour 2023, le marché sera ainsi re-ouvert.

Cependant, selon le journal sportif L’Équipe, DAZN ne souhaiterait pas se lancer sur notre territoire pour le moment, à cause du nombre trop élevé de chaînes dédiées au sport. A suivre…

20 ans. Passionné de physique et d'informatique depuis toujours, j'en ai fait mon métier. Rédacteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *