Elon Musk quitte sa société sur l’Intelligence Artificielle ?

Le milliardaire qui doit sa fortune grâce à la technologie, Elon Musk, a déclaré dans un de ses post sur son blog qu’il quittait le groupe de recherche sur l’Intelligence Artificielle qu’il avait créé par raison d’éthique. Cette décision permet d’éviter les conflits d’intérêt. En effet, la compagnie Tesla se penche de plus en plus vers l’IA , selon l’ancienne société du milliardaire.

Un danger grandissant ?

Quand on sait qu’Elon Musk a passé de nombreux mois à critiquer le potentiel dangereux de l’IA. Cela tout en finançant ce même projet. On se demande ce que le milliardaire a en tête. Même s’il s’est retiré de la société, il va continuer à faire des donations et à conseiller les principaux membres de la société.

En 2014 déjà, il prévient des dangers que représente l’Intelligence Artificielle. Il dit même que “L’IA est la plus grosse menace que le monde ait porté”. Par la suite il demande, en 2017, aux Nations-Unies d’agir pour empêcher une course au robot tueur. Ce scénario ressemble fortement à la course de l’arme nucléaire. Ayant opposé les États-Unis à la Russie durant la période de guerre froide

A l’origine, OpenAI, fondée en décembre 2015, était une société à but non lucratif dont le but était de créer une IA plus “sûre”. Récemment, la société a contribué au rapport “The Malicious Use of Artificial Intelligence” (que l’on peut traduire par “L’Usage Malveillant de l’Intelligence Artificielle”, le rapport est disponible ici). Elle mentionne que l’IA est actuellement assez élaborée pour être détournée et utilisée par des “États-voyou”. Un nom donné aux pays ne respectant pas les lois internationales. Renvoyant aux pays du Moyen-Orient majoritairement depuis les attentats du 11 Septembre 2011. Mais aussi par des terroristes ou autres criminels.

Un droit de regard

Le groupe va poster de nombreux messages déterminant les problèmes et donne en détails les besoins pour assurer la sécurité afin que l’IA “soit bénéfique pour l’humanité”. Dans le même temps, le groupe accueille de nouveaux donateurs dont Gabe Newell, le directeur de Valve et Jaan Tallin, le créateur de Skype.

Et vous ? Pensez-vous que l’IA se dirige vers le scénario de “I, Robot” ?

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.