Free signe t-il son déclin avec les nouvelles Freexbox?

Le 4 décembre 2018, la très attendue Keynote Free a permis de dévoiler les deux nouvelles Freebox : la Delta et la One. Pourtant, l’engouement autour de ces nouveaux produits semble très mitigé. De nombreuses voies s’élèvent pour dénoncer des tarifs trop élevés. Alors, ces nouvelles Freebox, top ou flop ? Le Café du Geek vous dit tout.

Retour sur les grandes annonces de la Keynote

La Freebox Delta. Ce modèle haut de gamme accueille de très nombreuses fonctionnalités. Proposée à 49,99 euros/mois hors options, elle propose :

  • Netflix sans surcoût complémentaire
  • L’assistant vocal Alexa d’Amazon
  • Un pack sécurité de série (caméra WiFi à vision nocturne, détecteur de mouvement et d’ouverture…) en faisant un outil de domotique redoutable.
  • Un partenariat exclusif avec Canal + permettant un accès à des centaines de films en 4K
  • L’intégration native de diverses applications : Deezer, Twitch, Youtube…
  • Un partenariat exclusif avec Devialet pour 10 euros/mois afin de disposer de la meilleure expérience sonore
  • La mise en service d’une fibre à 10Gbit
  • Un service NAS de 1 To

Declin Free

La Freebox One. Disponible à 29,99 euros/mois pendant 1 an avant de passer à 39,99 euros/mois (pour les 100000 premiers abonnés), elle propose des services proches de sa grande sœur, mais avec des performances un peu moindres (Fibre 1Gbit).

Les dents grincent

Même si on ne peut pas nier que Free a su mettre le paquet dans ces deux nouveaux produits, la grogne des abonnés monte sur les réseaux sociaux. Parmi les raisons de ce mécontentement, le prix des différentes options et surtout le coup du transfert pour les abonnées.

Declin Free

Reprenons en détail ces tarifs. La Freebox Delta propose un forfait de base à 49,99 euros/mois. À cela, il faudra ajouter 480 euros pour bénéficier du Player Devialet (paiement possible en 1, 4 ou 48 fois). Par ailleurs, le Netflix inclut est la version “essentiel” qui ne permet pas d’accéder à l’HD ou Ultra HD. Il faudra respectivement ajouter 3 ou 6 euros selon vos envies. La facture commence donc à grimper.

Mais ce n’est pas tout. La facture gonfle violemment avec la migration pour les anciens abonnés. Ajoutez 49 euros pour les frais de migration et 99 euros pour les frais de mise en service.

La note finale est salée : 628 euros sans parler de l’abonnement de base et des offres HD ou Ultra HD de Netflix. La pilule est difficile à digérer dans ces temps de crise.

Déclin Fre

Pour illustrer cette grogne, j’ai eu l’occasion de poser la question suivante sur Twitter : « selon vous, la nouvelle Freebox va-t-elle engendrer le déclin de Free » ? Avec 449 votants, les résultats sont assez édifiants. 55% des participants répondent oui. On peut donc légitimement soulever la question suivante : l’entreprise Free a-t-elle réalisé une erreur marketing en affichant de tels tarifs ou les options proposées feront oublier le prix ?

La réponse n’est pour l’instant pas évidente, mais l’erreur n’est pas permise pour Free. Pour rappel, l’entreprise avait enregistré la fuite de nombreux abonnés au cours des derniers mois…

Rédacteur (Spécialité Audio / Objet Connecté)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.