Actu

Huawei se sépare de Honor, racheté par la Chine

Publicité

Huawei aurait déjà vendu, il y a quelques jours, sa filiale Honor. La marque chinoise ne l’a pas vendu à n’importe qui, mais à une entreprise de joint-venture détenue par le gouvernement chinois. La confirmation de cette vente arrivera dans les semaines à venir.

La fin de la gamme Honor ?

La filiale Honor est connue pour son bon rapport qualité / prix. Mais depuis l’annonce des sanctions américaines, Huawei prend des décisions pour les détourner. Après la construction de sa propre usine en Chine, pour produire ses propres puces, Huawei vendrait sa filiale Honor.

Citant des sources provenant de Chine, Android Headlines affirme que Huawei aurait vendu la filiale Honor, et cela se serait passé il y a quelques jours.

Mais depuis les sanctions annoncées par l’administration Trump, la firme montre les dents. Huawei a perdu les puces embarquant la technologie américaine, ainsi que la course à la performance.

Publicité

Pour contourner toutes ses sanctions, la marque chinoise Huawei aurait très probablement décidé de vendre sa filiale Honor au gouvernement chinois. Et par la même occasion, rouvrirait l’accès de sa filiale aux technologies de pointe américaines. Notamment, la technologie 5G pour ses smartphones. Et les technologies américaines pour ses ordinateurs portables ainsi que ses appareils nomades.

Depuis le 15 septembre 2020, plusieurs firmes, telles que Samsung, Qualcomm, ou TSMC ne sont plus autorisées à fournir des composants à Huawei. C’est donc tout naturellement que la marque chinoise se tourne vers le gouvernement chinois.

La question sécuritaire pour les utilisateurs de la filiale

L’officialisation de la vente de la filiale Honor se fera autour du 20 novembre. La nouvelle ne surprend pas vraiment. Ce qui est plus choquant est à qui Huawei a décidé de vendre sa filiale Honor.

Depuis que la rumeur circule, nombre d’utilisateurs de la marque et surtout de la filiale Honor se posent des questions. Quid de la sécurité et du traitement des données personnels que regroupent la marque et sa filiale.

Contacté par Android Headlines au sujet de cette vente, Honor a refusé de confirmer les rumeurs. La firme chinoise annonce « ne pas avoir de commentaires à faire pour le moment« . Si la véracité de cette rumeur n’était pas fondée, la firme aurait directement démenti.

Pour ce qui est du respect de la vie privée et de l’utilisation des données personnelles, l’annonce de la vente devrait être accompagnée d’informations complémentaires. La marque chinoise devrait avoir pris ses dispositions pour protéger ses utilisateurs Honor, et plus encore pour les utilisateurs européens. Depuis la mise en place du RGPD par l’Union européenne, le Parlement européen a montré sa volonté de protéger les données de ses compatriotes.

Publicité
Tags
chine Honor Huawei rachat

Alexandre B

Etudiant en droit de 21 ans, je souhaite me spécialiser dans les nouvelles technologies. Quoi de mieux pour cela qu'incorporer la rédaction du Café Du Geek
Publicité
Bouton retour en haut de la page