La Pause Manga – Angel Sanctuary

Bienvenue dans la chronique de La Pause Manga dans laquelle je vous présenterais chaque semaine un manga différent de ma bibliothèque personnelle, mais aussi de mes nouvelles découvertes.

Je vous présenterais dans ces articles, un résumé et une analyse de l’œuvre, ainsi qu’une présentation des auteurs avec des comparaisons, le tout illustré d’images du manga concerné dans le but de vous faire découvrir un peu se monde déjanté typiquement japonais, et le rendre accessible à tous !

 

J’ai donc découvert il y a peu : Angel Sanctuary, dont l’auteure est Kaori Yuki, qui est de la catégorie des shojo, donc catégorie de manga pour filles . Le shojo est caractérisé par la présence d’histoires d’amour ou encore l’amitié et beaucoup d’entre eux se passent dans un lieu scolaire.
Setsuna_sara

Ce manga a donc vu le jour en février 1995 et a pris fin en février 2001 avec 20 volumes ainsi que 10 volumes collector, et était publié précédemment dans le magazine bimensuel Hana to yume, chapitre par chapitre.

C’est en Mai 2000 que sors le premier OAV de Angel Sanctuary, et prend fin avec un troisième OAV en août de la même année.

angel-sanctuary-441878

Voici un bref résumé :

Setsuna Mudô, jeune lycéen de 16ans est amoureux de sa petite sœur Sarah depuis toujours. Setsuna vie très mal cet amour impossible et oubli son chagrin en passant par la baston. Un jour, deux démons sortis des enfers se présentent à lui, et lui révèle qu’il est la réincarnation d’Alexiel, un ange s’étant autrefois rebellé contre Dieu. De là commence un combat acharné entre anges et démons.

J’ai découvert ce manga un peu par hasard, en achetant le premier tome collector pour peu chère, en apparence il imitait les beaux livres anciens, j’ai donc voulu tester. J’ai donc lu ce premier tome, qui relie enfaite les deux premiers volumes basiques, avec seulement 3 pages de bla bla par une illustre inconnue à la fin et quelques croquis qui me semble-t-il sont présent dans les 2 premiers volumes également. Enfin tout ça pour dire que je l’ai lu, l’histoire m’a paru sympathique, les personnages sont assez vite devenu attachant… J’ai donc trouvée assez rapidement la suite de ce manga pour pouvoir continuer à le lire étant donné que ce manga est assez peu connu en fin de compte.

angel_sanctuary_by_shibakaien

Nous avons donc un monde très intéressant et qui devient de plus en plus complexe au fur et à mesure des volumes. Cette œuvre traite de différents sujets, comme la moralité de l’inceste, la nature de Dieu, l’amour, la religion et d’autres questions philosophiques.

On peut donc dans un premier temps constater une véritable recherche de la part de l’auteure, ayant puisée dans la mythologie d’inspiration judéo-chrétienne comme Sodome et Gomorrhe, les Anges etc, pour établir le milieu dans lequel évolue l’histoire. Elle s’est aussi inspirée de mythes bibliques et grecs tel Hadès, le fleuve Léthé, Orphée et Eurydice pour illustrer certaines scènes et liens entre ses personnages.

Kaori Yuki aura inventée dans le monde de Angel Sanctuary toute une hiérarchie que je vais vous décrire à l’aide d’un schéma, présenté dans le manga en question par un des personnages voulant expliquer à notre chère personnage principal ce même principe de hiérarchie.

 

Shéma AS

Et oui, même avec le schéma, ça reste assez compliqué.

angel-sanctuary-443986

Maintenant, passons à l’aspect critique.
Oui, au premier abord, on a un manga qui a ces défauts graphiques, mais une histoire intéressante, des personnages assez travaillés… Mais je dirais que plus ça va, moins on arrive à suivre et les personnages commencent à tous se ressembler, ils sont présentés un peu n’importe comment, on sait plus trop où l’histoire va…
On retrouve même certaines ressemblances avec le manga X de Clamp dont je vous parlerais prochainement (je l’espère).
Dans chaque chapitre, Kaori Yuki nous met un petit mot et c’est là que j’ai réalisée que son inventivité et son intelligence dans cette histoire n’était pas si exceptionnelle que ça dans le sens où elle explique elle même qu’elle met tout ces éléments un peu comme ça, parce qu’elle trouve ça cool, et en ce qui concerne les personnages, dans ce qu’elle dit c’est qu’elle n’est pas très organisée ce qui fait que les personnages ne sont pas ce qu’elle voulait de base, où n’apparaissent pas forcément quand et où elle le souhaitait au départ, ainsi que pour certaines chûtes.
D’où l’aspect brouillon de l’histoire qui commence à apparaitre assez rapidement dans l’histoire. On a l’impression qu’on avance d’un grand pas, pour revenir en arrière, continuellement. En bref, Kaori Yuki a vite été dépassée par son histoire.
Doit-on en conclure que son originalité est un peu un coup de bol?

angel-sanctuary
Enfin, parlons un peu des 3 OAV de 30min que j’ai regardé spécialement pour vous parce que franchement je n’aurais jamais osé les regarder sans l’objectif de mon article…
Pour faire court, on retrouve l’aspect vieillot du manga dans un animé digne de son époque, c’est à dire une animation vraiment dégueu, avec des incrustations vraiment qui font mal aux yeux (comme le sang par exemple, qui est rajouté sur l’image en post-production), des voix qui donnent des envies de suicide, mais une musique qui colle bien à l’histoire et elle est plutôt pas mal, là j’ai rien à redire.
Par contre on remarquera un gros condensé de l’histoire en chaque épisode, et pour bien prouver l’énorme succès que l’histoire à eue au Japon, les OAV se sont terminés en 3 épisodes alors que l’histoire n’est pas finie. En gros ils ont eu rupture de contrat à cause du manque de téléspectateurs.
Enfin bon, pour moi, c’est bien l’exemple de ce que j’appelle un mauvais anime.
sara

Je n’ai pas vraiment de choses à rajouter, ce sera à vous de voir si l’envie vous viens de vous lancer dans le périple de lire ce manga jusqu’à la fin pour en juger de vous même.
Personnellement, cela fait plus de 2 mois que j’ai en ma possession tout les volumes et que je reste bloquée sur le 7.
Mais pour conclure, je pourrais vous dire qu’au moins les 3 premiers volumes sont intéressant, après il faut accrocher pour le style de dessin qui n’est vraiment pas accessible à tous, mais la construction intérieure de ce manga est intéressante. Sinon, vous l’avez compris, je vous déconseille l’animé, mais si le cœur vous en dit vous pouvez toujours faire un saut sur YouTube et en regarder quelques minutes.
Enfin voila, si vous voyez ce manga d’occasion, ne vous demandez pas pourquoi le prix y sera si bas.
Je suis méchante, mais en réalité je ne devrais pas trop juger dans le sens où ce manga n’est pas tout récent et qu’il a tout de même quelques qualités.
angel-sanctuary-443802
Merci de m’avoir lue, et à bientôt pour un prochain article de La Pause Manga !

Jeune Geek de 22 ans, étudiant à Tsinghua University à Pékin en Chine, fan des nouvelles technologies. Je veux vous proposer un contenu innovant à travers mon point de vue. Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants et marrants, je vous testerai la plupart. Je m'occupe du site, de le faire évoluer, de l'équipe mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement pour découvrir toujours plus de choses et gens cools ! Et maintenant, je vais vous faire vivre ça depuis un point de vue Chinois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.