LollaChef : Une expérience unique en plein festival Lollapalooza

De retour de Paris après 2 jours merveilleux sur l’Hippodrome ParisLongchamp. De la musique plein les oreilles, des artistes qui en ont mis plein la vue, mais aussi des chefs cuisiniers qui ont régalé nos papilles. Vous retrouverez très prochainement notre avis sur la 3ème édition du festival Lollapalooza, mais sachez déjà qu’il était d’une très grande qualité. Avant cela, revivons ensemble les 5 meilleurs plans Food sur le festival. Il y en avait pour tous les goûts à travers ce très (très) grand terrain. 4 grandes scènes éparpillées sur 57 hectares, ainsi qu’une centaine de petits stands d’associations, de partenaires et de nourritures. Mais aussi les bars, ne les oublions pas ! Bref, il est temps pour nous de vous dire ce que nous avons aimé manger !

1. Les bols de Jean by Jean IMBERT

Jean Imbert, qui doit sa réputation à l’émission Top Chef en 2012, était sur place pour nous présenter son concept, des bols de Jean. Le concept est simple, un bol de pain au levain rempli de garniture aux légumes, à la viande ou au poisson. Un aspect extérieur qui donne autant de plaisir une fois en bouche. Il s’agit là du repas que nous avons le plus adoré pendant ce festival. Vous pouvez les retrouver sur Paris, dans le 2ème, 8ème et 9ème arrondissement. Site : Les bols de Jean

Le bol du Moment : bœuf confit, polenta crémeuse, oignons pickles, carotte, cerfeuil.
Le bol de Raph : chèvre frais aux herbes, tomates côtelées, rhubarbe, pousse de moutarde.

2. Restaurant IDA by Denny IMBROISI

Notre faim lors du deuxième jour a été noyé par… un tout nouveau Coca Cola conçu pour les cocktails. Nous vous en dirons un peu plus à ce sujet. Mais avec cette folle journée, il fallait bien se remplir la panse et les 2 menus proposés par le restaurant IDA étaient ce qu’il nous fallait. À mi-chemin entre le bistrot contemporain et l’authentique trattoria, la pizza et le plat de pâtes nous ont rassasié. Un Chef très mature et très spontané à la fois qui véhicule joie de vivre et bonne humeur avec une parfaite maîtrise de la cuisine italienne moderne. Une seule adresse à Paris, Rue de Vaugirard. Site : Restaurant IDA

Pizza Napoletana : mozzarella fior di latte, Pomodoro San Marzano et basilic.
Rigatoni Garofalo, sauce Grana Padano et truffe noire du Molise.

3. Barbecue Australien

Désolé amis végétariens, mais durant ce festival, il nous fallait notre dose de viande. Pour cela, rien de mieux qu’un barbecue australien. Avec ce food-truck qui se rend à une très longue liste de festivals/concerts, nous avons été servis. J’ai pu découvrir le mode de cuisson spécifique à ce barbecue. C’est à dire à feu doux pour que la viande soit la plus tendre possible. Une très grosse assiettes avec divers morceaux pour terminer la journée. Merci à l’équipe qui nous a fait découvrir ce plat mais aussi leur approche familière qui fait plaisir lors d’un festival !

Saucisse argentine, poitrine de porc et boeuf, potatoes

4. Le Coq Rico by Antony CLÉMOT

Après une folle première journée, il nous fallait bien un plat consistant, autant de gras que nous en avions perdu. Pour cela, Le Coq Rico était la meilleure solution. Le Coq Rico est né en 2012 à Paris Montmartre en haut de la Butte à deux pas du Sacré Coeur. Pour se retrouver dans un festival, il fallait du culot et ils l’ont fait. En adaptant leur cuisine, cet espace culinaire a su nous proposer un repas de volaille tendre, adapté à notre faim. Des œufs de poules élevées en plein air aux volailles pochées puis rôties à la broche jusqu’aux desserts maison, retrouvez Le Coq Rico à Paris 18ème arrondissement. Site : Le Coq Rico

Les fameuses aiguillettes de poulet panées, pommes frites, sauce gribiche.

5. L’Éclair de Génie by Christophe ADAM

Avant de repartir dans notre sud natal, il nous fallait reprendre des forces avec… un dessert. Pour cela, rien de mieux qu’un éclair ! De nombreux parfums étaient de la partie, autant de difficulté à choisir. Au final, un caramel beurre salé et un saveur noisette, tout ce qu’il fallait pour déguster une pâtisserie hors norme. D’ailleurs, pas de photo car nous avons tout mangé d’une seule traite… Site : L’Éclair de Génie

Saveurs noisette, passion framboise, citron yuzu meringué, caramel beurre salé, chocolat noir et fleur de cao, rose framboise litchi, ou encore abricot cheesecake.

Nous n’oublions pas, également, Yoni Saasa et ses fameux pan bagnats, Cédric Grolet et ses glaces à l’italienne de qualité, ainsi que Yann Couvreur et ses desserts revisités (dont la Tropézienne Glacée et la pavlova framboise menthe).

Parmi cette liste se tient un restaurateur qui ne faisait pas parti du LollaChef, nous tenons tout d’abord à le remercier pour nous avoir permis de goûter la fameuse culture du barbecue en Australie. Mais cela nous a permis de savoir qu’il était possible de tester différents cuisines dans le festival Lollapalooza, à des prix différents mais pour une qualité garantie. Nous avons hâte de vous partager notre retour sur ce festival grandiose à travers un prochain article. En attendant, si vous êtes sur Paris, vous pourrez retrouver certains restaurants que nous avons cité.

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *