News – Les Américains détruisent Internet, voici le nouveau Web !

Ce 14 décembre aux Etats-Unis fût voté un texte de loi visant à mettre fin à une loi d’égalité sur le web. En effet en Europe cette neutralité est toujours effective mais pas dans le monde entier…
La Commission Fédérale des Communications (FCC) a donc voté à trois voix contre deux l’adoption du texte.

La neutralité du net consiste à permettre l’accès à toutes les données en ligne de la même manière. C’est-à-dire que votre fournisseur ne peut pas fournir un accès plus rapide à un service qu’à un autre. L’égalité permet que tous les sites soient égaux.

Les Etats-Unis sont donc en train de mettre en place ce système avec les FAI (fournisseurs d’accès internet). Plus de neutralité du net, maintenant ce sont des “menus” qui ont pris la place de l’internet global et libre.

Vous accéderiez donc au site voulu en payant pour celui-ci, mais pas aux autres (ou à une vitesse très réduite). La seule façon d’accéder au reste est de payer pour le menu vous convenant.

Un accès au web discriminant

Auparavant, il était impossible pour un FAI américain de faire payer plus cher un consommateur pour accéder à un site en particulier. Désormais il est possible et pas seulement aux Etats-Unis, au Portugal également…

Ce fournisseur d’accès internet portugais profite de l’arrêt de la neutralité du web pour séparer les différents sites. Il serait donc nécessaire de payer pour chaque programme/application que vous utilisez. Ce qui est un avantage pour les grosses entreprises mais un gros désavantage pour pas mal de monde. Notamment les startups qui verront leur visibilité baisser indéniablement avec cette loi.

Tout n’est pas perdu, il est toujours possible de maintenir la neutralité du web

Les FAI sont donc fervents défenseurs de l’arrêt de la neutralité, prônant le besoin de payer l’infrastructure du réseau. Malgré tout le président de la FCC se défend en disant :

« Cela ne va pas mettre fin à l’Internet tel que nous le connaissons. Cela ne va pas tuer la démocratie, ni étouffer la liberté d’expression en ligne »

Un avis que peu de gens partagent, en 2015 le gouvernement américain avait reconnu le net américain comme un “bien public”. Et donc il était impossible de faire une telle loi, mais le FCC a changé quand le président américain actuel, Donald Trump a nommé à sa tête un opposant à la neutralité du web. Il faut donc peut être faire d’avantage confiance aux ingénieurs qualifiés, et peut être un peu moins aux politiciens…

Etudiant en dernière année de BTS informatique, passionné par la musique, les séries/films et les jeux vidéos et le hardware. Je suis souvent en déplacement pour LCDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.