Oculus Quest : Un petit pas pour l’Homme, un grand pas pour la VR

Alors que Neil Amstrong faisait ses premiers pas sur la lune cinquante ans auparavant, Oculus met en avant plusieurs expériences de réalité virtuelle compatibles avec leur nouveau casque « Quest ».

Depuis son apparition, la réalité virtuelle peine à s’imposer réellement, au gré d’expériences plus accessoires que réellement consistantes. En mai dernier, Oculus a fait un pas en avant, en sortant l’Oculus Quest. Sorte de version améliorée de l’Oculus Go, il permet à son utilisateur de conserver une plus grande liberté de déplacement grâce à l’absence totale de câbles. En effet, plus besoin d’ordinateur, car le casque se suffit désormais à lui-même, et ce pour 400€ environ. Afin de promouvoir les avancés technologiques du nouveau Oculus Quest, la marque met en avant trois de ces expériences virtuelles dont le concept promet de vous transporter à travers l’espace, et ce dans des expériences singulières.

Apollo 11 Quest :

La première de ces expériences est le remake du célèbre « Apollo 11 VR », accompagnant la sortie de l’Oculus Rift en avril 2016. Comme son nom l’indique, le titre vous offre la possibilité d’expérimenter les premiers pas de Neil Amstrong sur la lune, grâce à l’usage d’archives audio et vidéo. Les différences vis-à-vis de la première mouture se trouvent principalement au niveau visuel, grâce à une refonte des textures, des animations, des éclairages et de l’aspect sonore.

Bonfire :

Le second titre est diamétralement opposé au réalisme immersif du précédent. « Bonfire » nous met dans la peau d’un « Scout spatial », en mission pour découvrir un nouvel endroit où la race humaine pourrait vivre après qu’elle ait rendu la Terre inhospitalière. Cependant, le voyage ne se passe pas comme prévu et votre vaisseau s’écrase malencontreusement sur une planète inconnue et inquiétante. Accompagné de votre acolyte robot, votre objectif sera de survivre grâce à votre feu de camp et de nouer des relations, lors de nombreuses rencontres inattendues.

Space Pirate Trainer :

Pour finir, « Space Pirate Trainer » se veut être un shooter nerveux et un véritable hommage aux jeux d’arcade d’antan, dans lequel le jouer s’entraînera pour devenir un pirate de l’espace. Pour accomplir votre rêve, vous devrez annihiliez des vagues successives d’ennemis, à l’aide d’un arsenal démentiel. Blasters et boucliers en tout genre ne seront effectivement pas de trop pour devenir le meilleur pirate de l’espace.

Rédacteur Cinéma - Jeune passionné du septième art, je partage mon avis sur diverses œuvres et débat de l'actualité cinématographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *