Test – Honor 8X : Une promesse tenue à moins de 250€

Honor nous l’a présenté lors de son événement à Paris ! Nous avons donc encore une fois pu découvrir le spectacle offert par Honor pour la sortie de leur dernier smartphone. Le géant Huawei n’est pas positionné du coup tout comme sa filiale. En effet quand Huawei se veut une marque destinée aux jeunes entrepreneurs, Honor est plus jeune. Des smartphones plus abordables, mais toujours aussi impressionnants. Le smartphone sorti par Honor est donc le Honor 8X, grand frère du 7X que nous avions déjà testé. Une nouvelle fois étonnant de puissance et toujours sous la barre des 300€ !

Déballage et précision

Cette fois encore nous avons pu accéder à l’évènement parisien en compagnie de plusieurs collègues. Tout ce monde de la presse et de Youtube réuni, la présentation nous a laissés étonnés de ce rapport qualité-prix. Après cette présentation vient l’heure de la prise en main, le 8X n’est pas similaire à son prédécesseur et arbore donc un nouveau look. Une présentation le comparant à de très gros noms tels que le Note 9 ou encore le grand iPhone X. Reste à savoir s’il tiendra ses promesses…

Design du Honor 8X

Nous ne pourrions pas dire ici que le design est le même que le 7X, mais il ressemble étrangement au Honor 10. Rien d’étonnant si ce n’est que l’on retrouve sensiblement les mêmes courbes à l’avant comme à l’arrière. Il est intéressant de noter que l’écran est agencé de manière différente, le menton est quasi-inexistant ! Un bon point pour certains, un mauvais pour d’autres, une encoche est présente, le fameux ‘’Notch’’.

Toujours désactivable dans les paramètres, la fonction a l’air inévitable dans les nouveaux smartphones. C’est pourquoi il était comparé aux plus grands lors de la conférence, le design est là pour trancher des smartphones d’entrée de gamme.

Un hybride à mi-chemin entre le Honor 7X et le Honor 10

Comme dit précédemment, l’arrière rappelle étrangement celui du Honor 10. Toujours cette fameuse encoche similaire à celle du 10, désactivable qui laisse place à un bandeau noir contenant les informations. Selon moi pas vraiment dérangeante elle peut être utile une fois désactivée, car elle garde les infos. Ce que ne permet pas la désactivation de l’encoche du Google Pixel 3. Au niveau du menton, l’écran est différent, à l’image du 7X rien de viendra gêner.

Le dos reprend l’idée du 10, plusieurs couleurs disponibles allant du rouge au bleu (ou noir). Le verre aux plusieurs couches superposées lui confèrent des couleurs étonnantes. Malheureusement ces variations ne sont que sur les modèles colorés, pour le noir rien de spécial… Personnellement, préférant les modèles sobres c’est un bon point à noter.

Concernant les ports entourant l’écran, rien de bien innovant, voire même l’inverse ! Voulant faire des économies selon moi, c’est un port micro USB qui vient se loger sur la partie inférieure. A l’ère de l’USB-C, c’est dommage de ne pas avoir incorporé ce port. Pour le reste, un micro et tout de même le port jack persiste. Pour un smartphone qui se veut proche des jeunes c’est une bonne idée, ne contraindre personne au Bluetooth uniquement.

Excepté ce point, le reste est basique, un double slot SD incluant une carte SD sur le côté gauche. Sur le côté droit un bouton de volume ainsi qu’un bouton de verrouillage de l’appareil. Pas de certification IP67 ou IP68 malheureusement, mais ce serait beaucoup en demander pour le smartphone à 249 €. Une version 128 Go est disponible également à 300 €. Smartphone le plus vendu en ligne selon GFK en seulement 15 jours…

Un écran aux images transcendantes

L’écran est, selon moi la plus grosse surprise de ce Honor 8X. Une dalle full HD+ (2340×1080 pixels) surplombée de l’encoche assez discrète et surtout d’un menton de seulement 4,25 mm ! C’est plus fin que la plupart des smartphones du marché, même haut de gamme comme le S9. Pour ajouter à la sublime de cet écran, l’affichage est très étendu avec des rebords quasi-inexistants. En plus de ceci, la densité d’affichage couplée à la diagonale de 6,5 pouces font de lui un allié visuel. Regarder un film ou lire est facile et c’est le gros point fort du smartphone. Seul bémol, l’écran dit très lumineux a tendance à s’essouffler en plein soleil et il devient difficile de voir ce qui apparaît à l’écran.

Le gaming toujours présent même à bas prix

On pourrait penser qu’à moins de 250€ il serait difficile de se doter d’un smartphone gaming et bien ce n’est pas le cas. Malgré la batterie faiblissant plus rapidement qu’un Note 9 par exemple, le Honor 8X se défend très bien. Nous avons pu faire des parties de PUBG en configuration moyenne et même en poussant le jeu, anti-aliasing, etc… Mais rien n’a vraiment ralenti le jeu. Une belle performance pour le smartphone qui permet comme le play de tirer parti des air triggers. Cette fonctionnalité utile dans certains jeux contrebalance l’encoche qui rogne une partie du gameplay.

Une AI présente dans les photos

A la conférence comme dans le design, tout le monde le remarque, l’appareil photo contient une intelligence artificielle… C’est très bien, mais comment sert-elle ? Pour le côté technique, le 8X est équipé d’un double appareil de 20MP (f/1,8) et 2MP à l’arrière, quant à l’avant on y retrouve un appareil 16MP (f/2.0). Pour les personnes ne savant pas à quoi sert le second capteur c’est très simple. Il n’est utilisé que pour faire des effets sur les photos, capturer plus de lumière, flouter l’arrière plan, gérer la profondeur… C’est donc là que le mode IA se fait quelque peu sentir. En restant très sobre dans l’optimisation des clichés on pourra voir quelques modifications. Les photos en journée sont donc très sobres avec une petite touche en plus.

Le mode nocturne est également présent sur l’appareil, un peu moins convainquant, car plus de difficulté pour capturer les petits détails. Il marche en laissant l’objectif capturer pendant 6 secondes, le smartphone gère la stabilisation. Quelque peu juste, mais néanmoins plus joli que sans mode nocturne.

Photo sans effet, puis avec le mode AI et enfin en mode cliché nocturne

Pour les portraits, le Honor s’en sort très bien et fournit donc des selfies très convaincants, pour peu qu’il y ait une lumière correcte. Le flou d’arrière plan est comme son mode IA, présent mais pas trop invasif.

L’Autonomie étonnante

Pour finir, l’autonomie du Honor 8X est en grande partie due à sa batterie de 3750 mAh, mais ce n’est pas tout. C’est également grâce au Kirin 710 qui gère bien mieux l’énergie, ce qui permet de pouvoir tenir un temps supplémentaire non négligeable par rapport au 7X. En ce qui concerne l’utilisation, sans gaming, sans prise de photo/vidéo intensive, j’ai pu faire tenir le smartphone plus d’un jour et demi. Ce qui surpasse de loin son prédécesseur ! Par contre, en utilisation intensive, la batterie tient beaucoup moins bien, normal me direz-vous. Un point négatif à ressortir de la batterie serait le port MiniUSB attitré et non l’USB-C, réduire les coûts se ressent bien quelque part…

Honor 8X

Conclusion

Le Honor 8X sait surprendre, mais pour l’instant aucune information sur sa longévité. Le 7X nous avait aussi étonnés malgré quelques bémols, malgré tout, la longévité n’était pas son fort… La difficulté étant de faire un smartphone à la fois robuste, agréable visuellement, utile et puissant. Ce qui peut paraître facile, mais aux alentours de 250€ le budget resserre drastiquement les possibilités. Quant au design, il peut paraître peu original, mais c’est avant tout un smartphone au prix très modeste. Avoir une apparence si soignée est un très bon point à noter ! Sa taille, ses composants et sa finition font de lui l’un des meilleurs smartphones à bas prix du moment.

promo
Honor 8X Smartphone débloqué 4G (Ecran : 6,5 pouces - 128 Go - Double Nano Sim - Android 8.1) Bleu
148 Commentaires
Honor 8X Smartphone débloqué 4G (Ecran : 6,5 pouces - 128 Go - Double Nano Sim - Android 8.1) Bleu
  • Ecran Full HD+. NFC: Assistance pour payer avec des applications tierces et des applications passionnantes travaillant avec NFC
  • Batterie haut capacité 3750 mAh

Honor 8X

299.00 €
7.4

Design

9.0/10

Ecran

8.5/10

Appareil

7.0/10

Audio

7.0/10

Performances

6.0/10

Autonomie

7.0/10

Points positifs

  • Arrière très soigné
  • Autonomie même en gaming
  • Appareil Photo très correct

Points négatifs

  • Micro USB et pas USB-C

Rédacteur (Spécialiste Audio) - Étudiant en dernière année de Bachelor Communication, passionné par la musique, les séries/films, les jeux vidéo et le hardware. Très souvent en déplacement sur Paris et en Europe pour Le Café du Geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.