Test – Land Rover Explore : Du 4×4 au smartphone d’aventure

Nous sommes loin du marché de l’automobile avec ce tout nouveau smartphone Land Rover. Le constructeur a décidé de s’allier avec Bullitt pour proposer son Land Rover Explore, destiné aux aventuriers. Nous l’avions découvert peu avant son annonce, à Paris, que vous pouvez retrouver ici. Dans une quête perpétuelle des composants les plus fins et les performances les plus accrues, Land Rover a opté pour tout autre chose, en guise de cadeau de bienvenue pour attirer les amateurs de 4×4. Au cours du test, vous verrez que le smartphone ressemble à un modèle de voiture en particulier. On met sa ceinture et on démarre le test.

Déballage et précision

L’emballage du Land Rover Explore est bien plus imposant que ses concurrents. Bullitt ne dépose pas sa marque, puisque Land Rover est fièrement inscrit en plein milieu. Pour information, ce smartphone est un Android modulaire. Ces termes définissent la possibilité d’ajouter des accessoires au téléphone, comme une batterie supplémentaire, qui est donnée dans le packaging. Mais la marque permettra au consommateur d’y ajouter une fixation pour guidon (Bike Pack) ou encore une plus grosse batterie de 4370 mAh.

Dans ce cas présent, le Land Rover Explore est fourni avec son adapteur secteur, son câble USB-C, des écouteurs, mais aussi une batterie modulaire, avec sa coque de protection et un mousqueton. C’est un kit de démarrage complet et de bonne qualité.

Design : Un 4×4 en main

Oui, le Land Rover Explore est imposant. En tant que smartphone d’aventurier, il fallait s’en douter et si on s’en tient à son utilisation principale, il est un très bon smartphone. Avec un écran de 5 pouces, le smartphone Land Rover se place dans un format moyen. Ce qui le différencie sur sa face avant, c’est cette ressemblance avec la calandre de la Land Rover Discovery (magnifique voiture). Sous cette calandre se trouvent les haut-parleurs pour l’audio. En effet, l’écran ne recouvre pas toute la surface et c’est bien dommage. On se retrouve avec une utilisation de la face avant, par l’écran, de 70% seulement. Mais Land Rover n’a pas fait l’impasse sur le capteur photo à l’avant, ainsi que sur le haut-parleur.

On le répète, le Land Rover Explorer a des bords épais. Mais il ne faut pas oublier qu’il est destiné pour l’aventure, donc pour résister aux chocs et aux immersions. L’armature est en acier et est agréable à prendre en main. Même si nous sentons une énorme différence avec un iPhone X par exemple. Mais on y prend vite l’habitude. Sur le dessus, on y retrouve un port jack et en dessous le port USB-C. C’est d’ailleurs une très bonne chose que Land Rover et Bullitt aient franchi le pas de cette connectique. Les boutons de volume et de déverrouillage sont en caoutchouc et tombent sous les doigts. Pour information également, le smartphone peut ingérer deux cartes micro SIM et une carte micro SD.

L’arrière est intrigant, mais pour la bonne cause. Le dos aurait pu être beaucoup plus luxueux, mais il permet de venir ajouter une batterie supplémentaire, par la force des aimants. Ainsi, pas besoin de clipser, on peut retirer la batterie très facilement. Sans cette batterie, le dos a quelques rayures pour une petite touche design, mais sans grand intérêt. Ensuite, on retrouve le capteur photo avec son double flash. À noter que le capteur photo ressemble étrangement au phare de Land Rover. Enfin bref, le constructeur s’est amusé avec l’image de la marque pour proposer un modèle en harmonie avec sa destinée. Il est pour les aventuriers et ça se voit.

Par contre, on oublie les fonctions de déverrouillage avec l’empreinte digitale ou encore avec un système de reconnaissance. Il faudra passer par le code simple. Évidemment, le smartphone est résistant à l’eau, avec sa certification IP68, mais aussi à d’autres barbaries de la nature comme la température sous -30 °C. Idéal pour le ski ! Il ne devrait pas s’éclater lors d’une chute de 1,8m. Pour l’avoir essayé, il est bien vrai que le smartphone a survécu à une balade dans la garrigue du sud. Aucune égratignure, ni même de rayure, surprenant.

On s’arrête quelques instants sur les accessoires, avant de parler du reste. Donc, le Land Rover Explore est fourni avec une coque en plastique qui permet de venir y ajouter un mousqueton. Celui-ci n’est pas très résistant et nous n’avons pas compté sur lui durant notre test. Également, la batterie supplémentaire de 3620 mAh, bénéficiant d’une antenne GPS plus puissante, pour les randonnées en montagne. Elle s’accroche facilement et rapidement, mais rajoute de l’épaisseur, encore et encore.

Un petit écran résistant

Comme nous le disions, l’écran ne recouvra pas toute la surface avant du smartphone et il n’est pas du tout question de borderless. Mais ce n’est pas pour autant que le Land Rover Explore ne dispose pas d’une très bonne dalle. Écran LCD basique avec une définition Full HD et du Corning Gorilla Glass 5, le smartphone s’utilise aisément en plein soleil, comme dans la pénombre. Les couleurs ne sont pas folles. Pas de clarté et une luminosité parfois faible, le smartphone Land Rover se positionne au milieu du tableau.

D’ailleurs, la dalle de 5 pouces n’arrange pas l’état général. La vision est réduite et on en vient à se demander comment nous faisions auparavant. Surtout quand la définition est en 1080p, le nombre de pixels en devient limité.

Appareil photo : Capturer ses aventures

A l’arrière, le Land Rover Explore propose un capteur de 16 Mpx. Le rendu est mitigée. En effet, les photos manquent de clarté, la définition reste trouble et les couleurs sont, parfois, dénaturées. En extérieur, on garde une bonne luminosité, mais cela ne permet pas d’avoir des photos éblouissantes. En pleine nuit, la mise au point était très longue et le rendu encaissait un bruit accentué pour une image peu fiable. De plus, il n’est pas question de mode Portrait, ou même Bokeh, puisqu’il n’y a qu’un seul capteur. Au final, l’appareil photo va servir à garder quelques souvenirs rapides, en dégainant rapidement son smartphone. Pour le reste, nous conseillons les balades avec un appareil photo ou un photophone.

A l’avant, c’est pareil, voire pire. Le capteur de 8 Mpx permet de prendre des selfies, mais avec une faible luminosité et un manque de détails sur les traits du visage. Là aussi, à n’utiliser qu’en cas de grande nécessité.

Audio

Difficile d’adresser un avis sur cette partie. Concernant la prise jack, elle permet d’utiliser des écouteurs pour sa musique et le rendu est sans merveille. La distorsion se fait présente et le rendu manque de puissance.

Concernant le haut-parleur sur le bas du smartphone, il est puissant, mais manque de clarté. Les basses ne sont pas présentes et les voix sont lointaines. Il faudra s’en servir uniquement en cas de nécessité.

Performances

Arrêtons-nous quelques instants sur les performances, même si ce n’est pas ce que nous recherchions sur celui-ci. Le Land Rover Explore est équipé d’un processeur Mediatek Helio X27 avec 4Go de RAM et 64Go de stockage. C’est un processeur à 8 coeurs, mais ce n’est pas le plus puissant. D’autant plus que nous restons sur un Mediatek. En terme de comparaison, il ne se place pas en tête face aux concurrents de sa gamme de prix. Une utilisation assez simple, avec des messages, des mails, du Web et des photos, le smartphone s’est y faire. On ressent une petite latence de temps en temps, mais rien de bien méchant. Par contre, si vous décidez d’ouvrir PUBG et d’y jouer, il faudra passer les réglages en basse qualité pour avoir un jeu, un peu, fluide. Sincèrement, oubliez les jeux sur ce Land Rover Explore.

Le smartphone tourne sous Android 7.0, mais une mise à jour sous Android Oreo ne devrait plus tarder. Une petite surcouche par Land Rover est présente, elle permet d’ajouter des applications utiles pour les aventures. En effet, un panneau de contrôle complet est disponible et permet de vérifier la météo, la latitude et longitude, l’indice UV, l’humidité, la température… La liste est longue et on voit clairement la vision de Land Rover pour ce smartphone.

De plus, avec la batterie modulaire et son GPS intégré, l’application ViewRanger permet d’avoir une carte des routes praticables, même hors connexion au fin fond de la forêt. Le smartphone apporte beaucoup plus d’informations géographiques que les autres constructeurs. Il est même possible de connaître le nom des sommets, en pleine balade, en visant celui-ci avec son smartphone. Nous n’avons pas essayé, mais, cela semble génial.

Autonomie

Le point fort de ce smartphone, la batterie. Sous son boitier étanche, le Land Rover Explore s’équipe d’une batterie de 4 000 mAh. Sur le papier, c’est beaucoup. En réalité, c’est encore mieux. Le smartphone peut tenir, en utilisation normale de randonnée, 2 jours sans être rechargé. Si l’on vient y ajouter une batterie supplémentaire, il est possible d’utiliser sans smartphone 4 jours, sans avoir une prise sous la main. Pour une utilisation plus intense, des vidéos sous la belle étoile par exemple, le smartphone ne tiendra qu’une journée. De même pour les jeux sur mobile. Quand il est question d’application énergivore, le Land Rover Explore ne fait pas main basse.

Conclusion du Land Rover Explore

Au final, après ce test, il s’avère que le Land Rover Explore est uniquement destiné aux aventuriers. Au quotidien, le smartphone est imposant, même s’il aborde un design simpliste, avec des touches du constructeur de voiture. Ses fonctions modulaires sont appréciables, tout comme ses applications pour connaître l’état de la météo ou le positionnement GPS. Son autonomie est le gros point fort, mais il souffre d’un capteur photo faible, d’un écran trop petit et de performances destinées à une utilisation basique. Commercialisé à 650€, le Land Rover Explore ne touche qu’une faible cible, mais à de forts atouts pour eux.

LandRover Land Rover Explore noir Dual-SIM Outdoor Smartphone + Adventure Pack
  • '12,7 cm TFT FHD (1920 x 1080) grâce à l'excellent pour usage extérieur avec lumière du soleil lisibilité, Corning Gorilla Glass 5
  • Dual SIM (SIM), Compatibilité : carte SIM 1 [réseau 2 G GSM 850/900/1800/1900 et/ou 3 G 850 (B5)/900 (B8)/1900 (B3)/2100 (B1) and/or 4 g/LTE 800 (B20)/900 (B8)/1800 (B3)/2100 (B1)/2600 (B7)] et 2 [2 G GSM 850/900/1800/1900 MHz SIM Card]

Avis du Land Rover Explore

650€
7.2

Design/Finition

8.0/10

Ecran

7.0/10

Appareil photo

6.0/10

Audio

5.0/10

Performances

7.0/10

Autonomie

10.0/10

Points positifs

  • Résiste à toutes épreuves
  • Autonomie surpuissante
  • Fonctionnalités intéressantes pour les aventuriers

Points négatifs

  • Ecran qui ne prend que peu de place
  • Appareil photo à améliorer
  • Design imposant

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.