Test – Ring Doorbell 2 : Une sonnette connectée et une caméra dans un même boitier

À force de toujours attendre le livreur pour un colis, on en perd patience. Puis celui-ci vient sonner à l’heure de pointe, là où il n’y a personne et un petit papier vient se déposer dans la boite aux lettres. Voici le périple des colis et la fâcheuse idée reçu de la commande sur internet. Evidemment, on peut toujours attendre patiemment chez soi en attendant l’arrivée du livreur mais tout le monde n’a pas cette chance. Alors quand on doit s’absenter pour le travail ou les tâches quotidiennes, la technologie va venir en aide. C’est exactement le cas des solutions du groupe Ring. Racheté en Janvier dernier par Amazon, Ring propose des caméras de surveillance et des sonnettes connectées. Alors quand les deux se réunissent, on découvre ensemble la sonnette Doorbell 2.

Avant l’installation

Le Doorbell 2 de Ring arrive avec le pack complet. La marque américaine offre à l’utilisateur une expérience parfaite dès le début avec un contenu bien pensé. En effet, outre la caméra avec 2 capots en plastique différents pour deux couleurs (gris et noir), la batterie se voit être chargée à 50% pour démarrer l’utilisation dès l’installation. D’ailleurs, concernant l’installation, le pack offre un kit de montage tel qu’un foret, un tournevis, un niveau et des vis pour la fixation murale.

Du côté de la fixation, ce n’est pas un, mais bien deux supports qui sont fournis. Le premier est pour une installation classique, c’est à dire droite. L’autre support offre une inclinaison vers le bas pour une installation sur le creux de la porte, afin de voir l’interlocuteur. De plus, ces supports peuvent être peints pour garder les couleurs du mur. C’est un très bon point de la part de Ring d’offrir un système qui peut être customisé par l’utilisateur pour que l’appareil se fonde dans le décor.

Installation sur le mur de la maison

Pour installer le système Ring, il faudra passer par la case “perceuse”. Comptez entre un quart d’heure et trente minutes pour les moins débrouillards. Nous vous recommandons de débuter par l’installation de l’application qui pourra alors vous indiquer comment fixer le dispositif, en français. Une fois que le système est fixé avec les vis, il faudra alors configurer le réseau WiFi dans son interface, qui sera sauvegardé lors de la création du compte. Ensuite, sur l’application, il faudra calibrer la détection et les options d’image.

Informations sur le Ring Doorbell 2

Quelques éléments sont à noter concernant la sonnette connectée. En effet, la Doorbell 2 est sous une forme de rectangle (12cm x 6cm x 2cm), sans le support. Autant dire qu’elle ne prend que peu de place sur le mur et ses couleurs ne dénaturent pas le ton des maisons classiques. La caméra filme en 1080p dans un angle de vision de 160°. Grâce à la qualité, il est possible de déterminer des points de détection, même à une distance importante. La connexion se fait uniquement en WiFi, il est donc important de vérifier la bonne liaison entre la box et la Doorbell 2 avant l’installation. Enfin, le produit Ring résiste à l’eau et aux températures comprises entre -20°C et 48°C.

Une application agréable à utiliser

Ring propose une application parfaite. Intuitive et fluide, l’application sait s’utiliser, même chez les plus âgés d’entre nous. La page d’accueil propose un historique, l’ajout d’un carillon et les réglages. D’ailleurs, le carillon Chime de Ring semble être un accessoire incontournable pour entendre la sonnette même quand le téléphone n’est pas dans la poche. Pour que tout le monde puisse être averti dans la maison, il est possible d’inviter des utilisateurs depuis l’application également. Enfin, il est possible de lier la sonnette à un système connecté pour déclencher une lampe automatiquement lorsque le détecteur de mouvement alerte.

Comme de nombreux concurrents qui offrent le replay, une offre est mise en place. À 3€/mois, Ring offre la possibilité de revoir les enregistrements de 30 secondes afin d’avoir les preuves d’un vol en main.

Une qualité d’image acceptable

Concernant le rendu de l’image, il n’est pas du tout de mauvaise qualité, bien au contraire. Bien loin d’être aussi performant qu’une caméra ou GoPro, le Ring s’en sort pas mal en plein jour avec des couleurs vives et une image presque nette. En condition nocturne, il n’est pas aussi performant qu’il n’y parait. En effet, à moins que la vision soit nécessaire pour un individu à moins de 200 mètres, il sera plus difficile de déceler les détails au dessus de cette distance. Et passé 1,50m, le détecteur de présence marche un peu moins bien.

Du côté de l’audio, le Ring est équipé de deux haut-parleurs et d’un microphone. Pour un interlocuteur proche de la sonnette, le son est de très bonne qualité et non robotique comme pour les sonnettes standard. Par contre, d’un peu plus loin, il sera difficile de comprendre le sujet de la discussion. Pour le haut-parleur, cela dépendra de la qualité du réseau et de la qualité de microphone du terminal. De notre côté, aucun souci à évoquer.

Une autonomie exemplaire

Point satisfaisant avec la Doorbell 2, c’est sa longue autonomie. En effet, Ring promet une durée de vie de la batterie comprise entre 6 mois et 1 an (en fonction de l’utilisation). Même si la sonnette ne vous dure que 6 mois, il suffira de retirer le capot à partir de la vis du dessous et de prendre la batterie. Une simple recharge par câble micro-USB va lui remettre la batterie à fond. Autant vous dire que cela n’est pas du tout dérangeant.

Les accessoires de la Doorbell 2

Le Ring Doorbell 2 peut étre relié à différents accessoires. Parmi eux, on retrouve le Chime qui est un carillon afin d’entendre la sonnette, plutôt que de recevoir une notification sur le smartphone. Il y a également un chargeur solaire permettant d’oublier la recharge de l’appareil.

Conclusion
8.4

Pour son prix, la Doorbell 2 de Ring est vraiment un accessoire domotique de qualité. La finition est là, l'application est facile à utiliser et fluide. La qualité de l'image est présente et l'utilité également. Bien mieux que de savoir quand quelqu'un sonne à la porte, il est maintenant possible de voir qui est celle-ci et de lui répondre. Quelques défauts concernant la distance de connexion qui doit être courte et l'abonnement pour les replay.

  • Design9
  • Installation8
  • Connexion9
  • Application8
  • Qualité Vidéo8
User Rating: 4.6 ( 1 Votes )

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

4 Comments

  1. AMBJ Reply

    le seul défault que je regrette dans cette sonnette, est le faite qu’elle ne peut pas ouvrir les portes automatiquement.
    Elle ne peut envoyer les commandes d’ouverture seulement avec les serrures connectées compatibles.

    1. Guenadi Post author Reply

      Dans ce cas, tu as le vidéophone Fenotek, une Start-up française qui te permet d’ouvrir les portes à distance 🙂

  2. Zek Reply

    pour avoir testé plusieurs carillons, le ring m’a bien plu ( je possede le modele 1 ), l ‘autonomie du miens est de 5 a 6 semaines , Ring est désormais compatible IFTTT ,je peut donc intégrer des scénarios pour ma domotique (jeedom).
    par contre le stockage de vidéo nécessite un abonnement , si on ne l’a pas, on reçoit les notifications sur le tel (possible de linker plusieurs tel/tablettes ), ainsi que voir en direct ce qu il se passe ( l abonnement sert juste pour l historique vidéo).

  3. Denys Marie.madeleine Reply

    Je n’attends plus le facteur. Dès qu’il sonne chez moi, même si je suis chez le coiffeur, en shopping ou visite chez une amie je lui indique ou il peut déposer mon colis. Plus de stress il y à. Ring.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.