[Test] The Walking Dead : Season 2 – Une suite à la hauteur ?

Les zombies, on en a déjà eu de partout et ce depuis longtemps. Que se soit en film, en série, en BD, en livre ou en jeu-vidéo. Ils sont toujours plus ou moins à la mode grâce à des jeux comme Dead Island, DayZ ou encore Left 4 Dead il y a quelques années. En fin 2003 est apparu un comic, qui en 2010 a eu le droit à son adaptation sur le petit écran : The Walking Dead. Et c’est à partir de cette série télé que Telltale Games nous livre en 2012 un jeu-vidéo d’aventure point’n’click sous le nom clair et simple de “The Walking Dead : Season One“, qui remportera le prix du Jeu de l’Année, lors des Video Game Awards 2012.

Mais ici, nous n’allons pas parler de ce premier volet, mais bien du second “The Walking Dead : Season Two“.

Attention, avant de continuer plus loin, je me dois de vous informer que ce test comportera quelques spoils sur des évènements (et plus particulièrement la fin) du premier et du second jeu. Si vous préférez garder la surprise, vous pouvez tout simplement scroller jusqu’en bas du test pour y voir seulement l’appréciation.

the-walking-dead-saison-2-psn_1383120555

Donc, comme je disais, The Walking Dead : Season Two est un jeu d’aventure point’n’click en épisode basé sur l’univers de la BD et la série du même nom. Il est développé par Telltale Games, à qui nous devons également le jeu The Wolf Among Us ou encore, dernièrement, au jeu Game of Thrones.

Nous commençons le jeu 16 mois après la saison 1. Maintenant, nous incarnons Clémentine, la petite fille qui accompagnait le héros du précédent volet après que ce dernier soit décédé. Un choix astucieux, qui nous permet donc de changer l’ambiance du jeu en quelque chose de plus dangereux. En effet, Lee (le héros de la saison 1) subissait énormément de choses lorsque nous l’incarnions, prenant tous les coups à la place de Clémentine, mais maintenant c’est avec sa seule expérience qu’elle doit survivre dans ce monde peuplé de zombie.

2014-08-30_00001

 

Clairement, la petite fille ne l’est plus tant que ça, plus silencieuse, plus stricte, plus fermé au monde extérieur, beaucoup plus sur ces gardes et tout cela ne rend pas les choses faciles. A travers un enfant, toutes les actions que nous vivons ont l’air plus dangereuses, plus violentes. Tout le charme de ce second volet réside dans cette différence.

Graphiquement, nous sommes face à ce que l’on a déjà vu dans tous les jeux Telltale de ce genre depuis quelques années : du sell-shading avec cette même patte qui caractérise bien le développeur. Un peu dommage qu’il n’y ai pas de réelles améliorations de ce côté là. Rassurez-vous tout de même, ça fonctionne toujours aussi bien malgré la multitude de textures plus que plates.

Et là, c’est le moment où je dois vous annoncer ma plus grosse déception par rapport à ce jeu. La durée de vie est juste… Pour faire clair, vous en aurez pour environ 8 ou 9h de jeu, tout épisode compris. En gros, 1h30 de jeu par épisode, ce qui reste très court pour un jeu proposé aux alentours de 25 euros. En dehors du fait de ne pas vraiment en avoir pour son argent (selon moi), nous restons pas mal sur notre faim. Comme si le scénario n’avait pas pu être développé autant qu’il aurait dû l’être, ou tout simplement un manque d’idée. Il se passe des choses intéressantes, des moments poignants et stressant, mais pas assez. Pas assez du tout.

2014-08-30_00005

 

En dehors de ça, ils ont su rendre les QTE plus dynamique, à l’instar de Wolf Among Us, qui en manquait dans Season One. Plus agréable, car tout de même très présent. Et puis…

Je vous avoue que là, j’ai du mal à trouver d’autres bons points pour ce jeu. Concrètement, il n’est pas trop mal du tout. L’histoire reste chouette, dans la continuité du premier jeu, il y a de nouveaux personnages sympa, le développement de la personnalité de Clem est intéressant, sans parler du fait qu’on incarne cette petite fille qui paraissait plus que fragile auparavant. Mais le manque d’amélioration graphique et le peu de durée de vie, l’expérience en est quelque peu gâché. Je le recommande tout de même au gens aimant les productions de Telltale.

The Walking Dead : Season Two est disponible sur PC via Steam pour 22,99 euros et sur console (PS3, PS4, Xbox360, Xbox One) pour une trentaine d’euros.

 

Taux de caféine :

Durée de vieetoiles2Graphismeetoiles3
Audioetoiles3Prixetoiles3
Fluiditéetoiles4Globaletoiles3

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.