Test – TV Strong SRT 43UA6203 : 4K en entrée de gamme

Durant la Coupe du Monde de football en 2018, nous avons eu le plaisir de découvrir des matchs en qualité 4K. Que ce soit sur TF1 ou encore BeIn, les canaux permettent enfin de profiter de la meilleure expérience télévisuelle. Afin de profiter de cette technologie, il faut prévoir un investissement sur plusieurs années et surtout choisir le bon téléviseur. Mais la 4K n’est pas toujours hors de prix, comme le démontre le constructeur Strong.

Strong s’est spécialisé depuis de nombreuses années dans le domaine de la TV et de l’équipement numérique. D’ailleurs, nous avons déjà testé leurs produits ici. La marque ne s’est pas arrêtée à une simple expérience, puisqu’elle propose le premier téléviseur 4K d’entrée de gamme. Sous le nom de Strong SRT 43UA6203, le téléviseur a eu le bonheur, ou le malheur, de passer quelques jours en notre compagnie.

Nous ne sommes pas spécialisés dans l’image, mais nous essayerons d’apporter un avis complet de la part d’un utilisateur lambda. 

Design

Difficile de passer à côté, le téléviseur Strong SRT 43UA6203 est sobre, mais de bonne qualité. Rien de bien transcendant face à des téléviseurs à 4 chiffres, mais une fois sur son meuble TV, la Strong prend facilement ses marques. Les bords de l’écran sont épais, mais ça n’empêche pas de profiter d’un écran plat. Évidemment, il ne faut pas s’attendre à de l’aluminium ou de l’acier travaillé, Strong propose le meilleur rapport qualité/prix grâce aux fameux matériaux, le plastique.

Les deux pieds du téléviseur ne sont pas imposants et une fixation murale est évidemment possible. Cependant, pour les pieds, ils sont assez éloignés, ce qui impose un long meuble TV. Le logo Strong s’impose, mais il n’est pas désagréable. D’une diagonale de 108cm, soit 43 pouces, le téléviseur Strong SRT 43UA6203 n’a pas la chance d’être le plus fin du monde, avec ses 7,9cm d’épaisseur. Mais, dans l’ensemble, sa conception est de bonne qualité et on n’en demandait pas plus pour le prix.

Du côté de la connectique, l’ensemble est sur la partie gauche du téléviseur. Au total, 3 ports HDMI, 2 ports USB dont un port USB 3.0, un port RJ45, une sortie jack, le port coaxial et d’autres pour l’audio. Pas de port optique. Le téléviseur peut se connecter en WiFi et en Bluetooth.

C’est un élément que l’on oublie souvent, mais la télécommande semble être délaissée. En effet, très léger, donnant l’impression de vide. On retrouve l’ensemble des possibilités sur celle-ci avec un bouton YouTube par exemple. Son utilisation est très simple, même pour les novices. Une fois le bouton de démarrage pressé, le temps d’attente avant d’avoir un retour sur image est quelque peu long.

Une interface sous Linux

Du côté de l’interface, nous sommes, non pas sur une Android TV, mais sur Linux. Ce qui permet au téléviseur de bénéficier d’un OS Open Source pouvant être modifié. Même si nous retrouvons une bibliothèque d’applications, elle sera cependant moins bien fournie. On retrouve la plupart des applications comme YouTube, Netflix, mais aussi une application pour la météo ou encore l’actualité. De ce fait, on privilégiera l’achat d’une Box sous Android TV ou Apple TV pour profiter d’un plus large choix d’applications.

Qualité d’image

Venons-en au plus important, l’image. Il faut s’en douter, la 4K n’est pas véritablement présente, puisque nous sommes sur une définition de 3840 x 2160. Mais le rendu est plus que positif avec une qualité d’image surprenante pour son prix. En branchant une Apple TV 4K, nous avons pu redécouvrir certains films vus en Full HD. C’est pour cette raison que le téléviseur Strong SRT 43UA6203 est une merveilleuse entrée en matière. Le temps de réponse est de 9ms, ce qui est dans la normale.

Du côté des couleurs, nous avons rencontré quelques soucis. En effet, dès le démarrage du téléviseur, les couleurs n’ont pas paru totalement dénaturées avec un logo Molotov tourné vers le Orange, plutôt que le Jaune. Alors très vite, on passe aux réglages pour corriger le tir et enfin obtenir une couleur qui s’en rapproche, sans être totalement correspondante à l’origine. Pour les noirs, ils ne sont pas trop profonds et permettent de profiter même quand la luminosité extérieure est présente. Le Mode HDR est bien présent et intensifie les couleurs. Le rendu est agréable sans être transcendant.

Audio

Le gros point noir de ce téléviseur se trouve ici. Équipée de deux haut-parleurs de 8 Watts, la Strong SRT 43UA6203 s’en sort très mal avec un son horrible. Il faut pousser le volume à plus de la moitié pour entendre correctement. Il n’y a aucune présence de basse et cela détruit un film, ou même une émission. Clairement, il faudra opter pour une source externe.

Conclusion du Strong SRT 43UA6203

Que dire de plus pour le Strong SRT 43UA6203, hormis le fait qu’il permet d’acquérir une image (presque) 4K dans son salon. Le téléviseur n’est pas des plus élégant, mais il est de bonne qualité. Les connectiques sont toutes présentes, dans l’ensemble. La télécommande regroupe toutes les fonctionnalités. Pour l’image, elle est fidèle à la marque en offrant un bon rapport qualité/prix. Son plus gros défaut est pour la partie audio.

Avis du téléviseur Strong SRT 43UA6203

6.3

Design/Finition

7.0/10

Interface

7.0/10

Image

8.0/10

Audio

3.0/10

Points positifs

  • Bon rapport qualité/prix
  • Qualité d'image
  • Applications présentes

Points négatifs

  • Audio affreux
  • Couleurs à travailler dans les réglages

Rédacteur en chef - 22 ans et diplômé en marketing, management et communication. La technologie est une passion, le marketing est mon métier. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.