Test – LEGO : Les Indestructibles – Le plaisir de la nostalgie

Depuis plus de 80 ans, LEGO n’a jamais cessé de nous divertir que ce soit au niveau des jeux physiques ou vidéo. La marque a rapidement trouvée sa place avec de multiples jeux à licence (Star Wars, Le Hobbit, Marvel, Harry Potter…) arrivant généralement lors de la sortie de nouveaux films. Vous l’aurez sûrement remarqué, Les Indestructibles sont de retour sur nos écrans après plus de 14 années d’absences ! LEGO était bien évidemment prêt, et a sorti un jeu vidéo d’action/aventure à ce sujet « LEGO – Les Indestructibles » (développé et édité par TT Games, et disponible sur Nintendo Switch, Xbox One, PS4 et PC)

Testé sur Nintendo Switch.

L’histoire

Le jeu n’y va pas par quatre chemins et nous propose directement de l’action accompagné d’une once de nostalgie  ! En effet, on commence avec un affrontement contre “Le Démolisseur” que l’on avait aperçu à la fin du premier film, pour enchaîner avec la trame principale des Indestructibles 2. Après avoir achevé cet opus, vous aurez l’honneur de replonger dans l’histoire du premier.

En bref

LEGO – Les Indestructibles est un jeu de type action-aventure, jouable seul ou à deux, où vous pourrez battre des hordes d’ennemis et détruire à foison votre environnement. L’histoire principale du jeu se déroulera à travers 12 niveaux linéaires, mais  aussi un monde ouvert.  La durée de vie du jeu est de 9h pour les missions principales et d’environ 30h pour les collectionneurs, c’est-à-dire ceux qui veulent récupérer tous les collectibles du jeu et débloquer tous les bonus.

Le gameplay

Le jeu est composé de deux parties qui entrent en relation de temps en temps : les missions et le monde ouvert. Les missions sont au nombre de 12, 6 pour Les Indestructibles 2 et 6 autres pour Les Indestructible. Dans ce mode de jeu, vous allez être face à des niveaux linéaires, vous devez aller d’un point A à un point B sans avoir de choix ou d’option pour faire varier le gameplay. Ces niveaux sont très bien élaborés cependant, je trouve qu’il y a un manque d’indices pour avancer dans les missions. Pour ma part, je me suis de temps en temps demander par où passer, je trouve ça dommage pour le public visé qui pourrait se retrouver bloqué plus facilement.

Entre les misions, vous pourrez vous baladez dans un monde ouvert comprenant les villes de de Municiberg et New Urbem. Ici, vous aurez largement le temps de vous occuper, vous pourrez libérer les différents quartiers contrôlés par des super-vilains, chercher des collectibles, faire des super constructions, des courses etc.

Monde ouvert

La jouabilité

On garde la même jouabilité que les autres jeux de la licence: taper sur de nombreux ennemis/boss et tout détruire sur votre passage pour obtenir le plus de pièces. La mort n’est pas punitive et la difficulté est assez équilibrée. Le gameplay est fluide, tout s’enchaîne très rapidement avec des actions et des destructions à gogo.  La construction d’objet LEGO pour vous frayer des chemins est toujours aussi incroyable, vous ne savez jamais ce qui va être construit et comment cela va vous aider, et c’est ça qui est fou, vous serez toujours étonné comme lorsque vous étiez enfant.

La particularité de ce LEGO est la gestion des pouvoirs de chaque personnage. Vous allez devoir alterner entre les super héros et leurs pouvoirs afin de vous déplacer à travers certains niveaux et passages. Mais vous aurez aussi l’occasion de combiner les pouvoirs entre deux héros pour vous faire avancer lors de vos missions. On a donc ici une très grosse diversité au niveau de la manière de jouer qui va varier soit en fonction de la quête, soit en fonction de vos préférences en terme pouvoir/héros.

Combinaison de pouvoirs

Le collectionneur fou

Les Indestructibles, c’est 120 minikits, 12 briques rouges, 210 briques dorées et 112 héros collectionnable. Ceux-ci vous permettrons de débloquer des bonus, zones, héros et véhicules. Vous aurez donc matière à faire pour finir le jeu à 100 % ! On rajoute à cela, le fait que vous pouvez créer vos propres personnages chez Edna de A à Z. Vous aurez le choix de les personnaliser physiquement, esthétiquement ainsi que surnaturellement (pouvoirs).

Collection personnages

L’ambiance

Concernant les graphismes, la pâte LEGO est là, c’est beau, ça se détruit/reconstruit, c’est bien imaginé et très fluide. On remarquera cependant, un chargement des graphismes de courte portée sur Switch pour le monde ouvert. Par exemple, les arbres se forment à moyenne voir courte distance. L’univers est respecté grâce aux doublages et à la bande originale qui nous permettent une immersoin totale dans le jeu.

Création de personnage

Mon avis

La licence LEGO continue de nous surprendre à chaque opus. L’univers des Indestructibles est adapté avec brio et procure une bonne dose de nostalgie. Tout est là pour plaire à n’importe quel public, l’ambiance est dingue et le gameplay est varié. Que demander de plus ? Si vous n’avez jamais essayé un jeu vidéo LEGO, tentez l’expérience. Car je vous assure que cela fait du bien de retourner en enfance à travers l’univers de Disney-Pixar. On se retrouvera pour le prochain opus en novembre avec LEGO DC – Super Vilains !

Avis de LEGO : Les Indestructibles

8.6

Gameplay

9.0/10

Jouabilité

7.5/10

Graphisme

8.0/10

Bande son

10.0/10

Points positifs

  • Durée de vie du jeu
  • Graphismes
  • Bande son
  • Nostalgie
  • Imagination des développeurs
  • Co-op

Points négatifs

  • Temps de chargement trop long (monde ouvert)
  • Tuto par héro trop bref
  • Manque d'indices pour continuer les missions

Rédacteur (Spécialiste JV) - Alex, 23 ans, passionné de jeux vidéo indépendants et de nouvelles technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.