Objet connectéTest

Test – Withings ScanWatch Light : la montre connectée hybride qui va à l’essentiel

Withings, acteur majeur dans le domaine de la santé connectée depuis 2008, vient de renouveler son offre de montre connectée hybride. En 2020 sortait la ScanWatch, la montre la plus aboutie de la marque. En septembre 2023, Withings a lancé la ScanWatch 2, une évolution logique de la ScanWatch, mais également la ScanWatch Light, une version allégée à un tarif plus attractif.

C’est cette version Light que nous testons aujourd’hui. Le placement tarifaire est-il justifié par rapport aux concessions faites par Withings ? Pourrait-elle vous convenir ? Éléments de réponse dans ce test !

withings-scanwatch-light-presentation

Notre avis en bref sur la Withings ScanWatch Light

Bien qu’il s’agisse d’une version allégée, la ScanWatch Light n’entache pas la réputation de Withings. Les matériaux et la qualité de fabrication sont à la hauteur d’une ScanWatch. Tout le savoir-faire de la marque se retrouve dans cette montre agréable à porter au quotidien. Malheureusement, il faudra se passer d’ECG, de saturation d’oxygène dans le sang et de température corporelle. Attention toutefois, la taille du cadran est unique (37 mm) et ne conviendra pas aux grands poignets.

Proposée à 249 euros, soit 100 de moins que sa grande sœur la ScanWatch 2, elle reste relativement chère. Si vous n’avez pas besoin des fonctionnalités poussées de la ScanWatch 2, elle vous conviendra sans problème.

En partenariat avec

Withings ScanWatch Light 37mm

Amazon.fr Marketplace Neuf 229.99 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 249 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 249.95 € Voir l'offre
Valmano Neuf 249.95 € Voir l'offre
LDLC Neuf 249.95 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Boulanger Neuf 249.95 € Voir l'offre
Fnac Neuf 249.99 € Voir l'offre
Darty Neuf 249.99 € Voir l'offre
Rue du Commerce Marketplace Neuf 274.54 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Withings ScanWatch Light Hybrydowy Smartwatch Black EU

229,99 €
Voir l'offre

Déballage et présentation de la Withings ScanWatch Light

La Withings ScanWatch Light arrive dans une petite boite blanche. La boîte s’ouvre en retirant les deux scotchs à l’arrière et en glissant, tel un écrin. On y retrouve la montre, bien présentée sur un support en carton. Pour accompagner la montre, on aura un socle de chargement avec un câble USB-C vers USB-A, un guide de démarrage rapide et une carte promotionnelle des produits Withings.

withings-scanwatch-light-deballage

Il faut télécharger l’application Withings, sans laquelle la montre ne fonctionnera pas. La ScanWatch Light se connecte en Bluetooth à votre smartphone.

La Withings ScanWatch Light est proposée en cinq coloris : Black (que nous testons ici), Pearl White, Sand, Green et Blue. Notons que ces deux derniers coloris sont réservés au site internet de Withings.

Design et ergonomie

Fidèle à sa philosophie, l’entreprise française propose une montre aux lignes sobres dont le design occupe une place centrale. En effet, la montre s’inspire des classiques de l’horlogerie : on retrouve un boitier de 37 mm en aluminium circulaire, un cadran classique et de réelles aiguilles. La partie connectée ne se révèle que dans le petit écran OLED circulaire, quasiment invisible sur un fond noir. C’est un réel plaisir de sentir une montre aussi qualitative, dans un design très sobre et épuré. On retrouve une petite inscription Withings dans la partie inférieure du cadran. Les aiguilles sont métalliques, assez fines et il n’y a pas de trotteuse.

withings-scanwatch-light-test

La qualité de fabrication est irréprochable : la montre respire la solidité. Le cadran est protégé par un verre Gorilla. Une petite concession est faite ici, les ScanWatch classiques étant protégées par un verre saphir. Le bracelet livré avec la montre est composé de deux parties et mesure 18 mm de largeur. Withings certifie ce bracelet en silicone hypoallergénique : nous n’avons pas constaté de rougeurs ou de démangeaisons lors de notre test.

Fonctionnalités de la Withings ScanWatch Light

La ScanWatch Light intègre un accéléromètre ainsi qu’un capteur optique de fréquence cardiaque. En revanche, la montre n’embarque aucun module GPS : elle n’est pas vraiment faite pour le sport – nous y reviendrons plus tard.

Withings ne l’a pas non plus dotée d’électrocardiogramme ou de capteur de température, contrairement à la ScanWatch 2. Elle sera capable de suivre la santé du cœur, l’activité physique, le sommeil et les cycles menstruels.

En haut du cadran, on retrouve un petit écran OLED de 0,6 pouce, capable d’afficher 282 pixels par pouce sur 16 bits de nuance de gris. Sur l’application, vous pourrez modifier sa luminosité, ou la passer en automatique. Vous pourrez aussi choisir de placer les aiguilles à 10:10 lorsque vous utiliser l’écran, pour que celles-ci n’entravent pas la lecture.

Les seules interactions que vous aurez avec votre ScanWatch seront avec sa couronne latérale. Pour parcourir les menus, vous pourrez la tourner et cliquer dessus pour interagir avec. Le système d’exploitation propriétaire HealthSense ne permettra pas beaucoup de personnalisation. On aura le choix d’afficher, au choix, 10 cadrans.

La montre permet de lancer un chronomètre, un minuteur ou une alarme silencieuse. Il est également possible de recevoir les notifications de certaines applications directement sur la montre. Celle-ci vibrera, puis fera défiler la notification, sans que vous puissiez interagir avec. Il en est de même pour les appels : il faudra sortir son téléphone pour décrocher.

Utilisation quotidienne

Le boitier de 37 mm et le poids plume de 37 grammes (hors bracelet) de la ScanWatch Light la rendent très agréable au poignet. Le bracelet fourni avec la montre, d’une largeur de 18 mm, est en silicone antiallergique noir. Il est plutôt souple, lisse et semble de bonne qualité, tout comme la boucle de serrage. Après un mois d’utilisation, il y a une marque au niveau du serrage, mais rien d’alarmant. Il est particulièrement résistant à la transpiration et sera lavable à l’eau sans problème.

Withings propose sur sa boutique une pléthore de bracelets sur sa boutique : en cuir, en tissu tressé ou en métal. Nous avons eu l’occasion d’utiliser le bracelet en cuir noir : de très bonne qualité, mais un peu trop cher (49 euros). Il ajoute une touche d’élégance à la ScanWatch Light : les finitions sont de bonne qualité, heureusement pour le prix. Attention tout de même à la longévité : un bracelet en cuir aura davantage tendance à marquer, surtout au niveau de la boucle.

La ScanWatch Light est étanche à 5 ATM : vous pourrez la garder toute la journée, que ce soit sous la douche ou même pour nager.

À l’utilisation, on oublie presque que l’on porte une montre connectée au poignet. La consultation de l’heure et des notifications se fait naturellement, tandis que nos données de santé sont enregistrées en arrière plan.

Un peu limitée pour le sport

Pour le sport, nous avons été un peu déçus : le capteur de fréquence cardiaque ne se révèle pas très fiable lors des entrainements, lorsque la fréquence des battements est élevée. La montre donne parfois des résultats aberrants, dommage. L’absence de GPS l’handicape aussi, car elle doit se servir de celui du smartphone. Pas très pratique ni précis. Cependant, la Scanwatch n’a pas été conçue dans ce sens, donc ce n’est pas rédhibitoire. Mais si vous cherchez une montre pour suivre vos entrainements de manière très pointue, la SwanWatch ne vous apportera pas satisfaction.

Suivi de santé : historique et statistiques

L’application Withings, disponible sur Android et iOS, permet de synchroniser la ScanWatch via Bluetooth pour récupérer et stocker toutes les mesures enregistrées par la montre. Ces données peuvent être lues sous forme de graphiques sur l’écran du smartphone. L’application permet aussi d’exporter les données via Apple Santé, Strava, Google Health Connect et Google Fit. La fréquence cardiaque, capteur central de cette ScanWatch Light, relèvera votre pouls toutes les 30 minutes en journée et toutes les 10 minutes la nuit. Il vous sera possible de consulter ces mesures sur un graphique dans l’application, sans pouvoir changer la fréquence. Bien évidemment, lors d’une séance de sport, la surveillance est ininterrompue.

L’application est très soignée, il n’y a aucun bug à signaler. L’interface utilisateur est épurée, les menus sont clairs, la consultation est agréable. Pour aller plus loin, l’entreprise française propose un abonnement premium Withings+ à 9,95 € par mois. L’utilisateur peut choisir ses objectifs et ses programmes, qui seront adaptés et personnalisés en fonction des mesures relevées par la montre connectée.

Charge et autonomie

L’autonomie annoncée par Withings est énorme : 30 jours ! C’est assez déconcertant, lorsque l’on sait qu’il faut recharger la majorité des montres connectées traditionnelles chaque jour. Dans les faits, cette autonomie va beaucoup dépendre de votre utilisation. Pour un usage assez classique, à savoir la surveillance de vos nuits, la surveillance de la fréquence cardiaque et un peu d’activité physique, la montre n’a pas dépassé les 10 jours d’autonomie, ce qui reste un résultat bien meilleur que la plupart de la concurrence.

Cependant, attention à la fonction de scan respiratoire nocturne, drainant drastiquement la batterie. Il est conseillé de le laisser en automatique : la montre décidera ponctuellement de l’activer. Lors de nos tests, nous avons remarqué que cette surveillance supplémentaire nécessitait environ 10 %. de batterie par nuit. Il sera possible de prolonger l’autonomie en désactivant certaines fonctions. Bien que l’autonomie constatée ne soit pas à la hauteur de ce qu’annonce Withings, cette montre est remarquable d’endurance, il est vraiment agréable de porter une montre connectée sans la recharger tous les soirs.

withings-scanwatch-light-chargement

Pour ce qui est de la recharge, le constructeur français propose un dock ingénieux, dont deux petits contacts viennent faire circuler le courant entre la couronne rotative et le contour métallique du cadran. Ce dock se branche en USB-C mais attention, il n’est pas compatible avec de la charge rapide. Un plein d’énergie vous demandera environ 2 heures.

Conclusion

Comme vous avez pu le comprendre à travers ce test, la Withings ScanWatch Light est une excellente montre. La qualité de fabrication est irréprochable, le design est soigné. Sans un oeil attentif, il est impossible de la distinguer d’une montre classique : la ScanWatch arrivera à convaincre les utilisateurs de montres traditionnelles qui ne veulent pas d’un écran au poignet. Discrète, elle assurera ses fonctions de surveillances de santé et d’affichage de notifications de la manière la plus discrète et la plus intuitive possible.

On reprochera un suivi du sport pénalisé par l’absence de puce GPS, mais la ScanWatch Light est davantage pensée pour suivre vos activités de tous les jours. Le suivi du sommeil est un peu capricieux : les phases de sommeil ne sont pas forcément détectées et il arrive parfois que l’appplication ne reçoive aucune donnée pendant quelques heures de votre sommeil.

Cependant, vous l’avez remarqué, cette ScanWatch Light est bourrée de qualités : l’application est impeccable, l’expérience utilisateur est la plus naturelle possible.

withings-scanwatch-light-bracelet

Si vous aimez les montres traditionnelles, mais qu’une montre connectée vous faisait de l’oeil; ne cherchez plus ! Cette ScanWatch Light est faite pour vous. Si vous souhaitez davantage de mesures, un cadran plus grand, vous pouvez également vous tourner vers la ScanWatch 2, que nous avons testé tout récemment.

Vous pourrez retrouver la ScanWatch Light sur le site de Withings ou sur Amazon au tarif de 249 euros. Notez toutefois que les couleurs sont exclusives au site internet du fabricant.

En partenariat avec

Withings ScanWatch Light 37mm

Amazon.fr Marketplace Neuf 229.99 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 249 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 249.95 € Voir l'offre
Valmano Neuf 249.95 € Voir l'offre
LDLC Neuf 249.95 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Boulanger Neuf 249.95 € Voir l'offre
Fnac Neuf 249.99 € Voir l'offre
Darty Neuf 249.99 € Voir l'offre
Rue du Commerce Marketplace Neuf 274.54 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Withings ScanWatch Light Hybrydowy Smartwatch Black EU

229,99 €
Voir l'offre
Test de la Withings ScanWatch Light 249.95 €

Résumé du test de la Withings ScanWatch Light

Bien que la ScanWatch Light soit une version allégée, les matériaux et la qualité de fabrication sont à la hauteur de la ScanWatch originale. Toute l’expertise de la marque se reflète dans cette montre qui offre un confort au quotidien. Il est important de noter l’absence de fonctionnalités telles que l’ECG, la saturation en oxygène dans le sang et la mesure de la température corporelle, mais le plaisir d’utilisation d’une montre connectée hybride d’aussi bonne qualité compense ces concessions. 

  • Design - 10/10
    10/10
  • Fonctionnalités - 7.5/10
    7.5/10
  • Application - 8.5/10
    8.5/10
  • Autonomie - 9/10
    9/10
Globalement
8.8/10
8.8/10

Pour

  • Qualité de fabrication
  • Design élégant
  • Autonomie conséquente

Contre

  • Prix élevé
  • Pas adaptée pour le sport

Anthony Boutavin

Etudiant en école d'ingénieur et passioné par la tech depuis toujours, je consacre mon temps à explorer les dernières avancées technologiques et à les partager à travers des tests et autres articles.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page