Culture

VISIV 2022 – Retour sur la première soirée techno dans le métavers

Si l’on m’avait qu’un jour j’irais à une soirée techno dans la plus grande arène indoor d’Europe, mais aussi dans le métavers… Et pourtant, cela a bien eu lieu le Samedi 19 Mars 2022, sous le nom de VISIV « THE FUTURE IS NOW ». Une soirée exceptionnelle qui m’a plongé dans deux mondes ayant la même sonorité, celle de la musique.

Pour la première fois depuis sa création, Paris La Défense Arena s’est transformée en dancefloor. Cela pour permettre à plus de 7 000 amateurs de techno de taper du pied à l’occasion de la première édition de VISIV « THE FUTURE IS NOW ». Au delà d’un nouveau collectif dans cet univers perçu comme sombre par le grand public, c’est un véritable show de haute qualité qui a impressionné la totalité des convives. Au programme, 12h de musique magnifiée par un spectacle lumineux unique dans un lieu immense. Des animations 3D ont été projeté durant toute la soirée sur un écran géant de 1800m2, soit le premier événement musical de l’histoire pour Paris La Défense Arena.

En plus de la venue de DJ reconnus (Ben Klock, RODHAD, Helena Hauff…), ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement ont tout de même pu profiter de la soirée. VISIV a fait le choix de proposer aux participants distants de se retrouver dans un monde virtuel, le métavers. Plongé dans un univers futuriste, les amateurs de techno ont pu profiter de la musique, interagir entre eux et même se retrouver au bar pour discuter techno autour d’un verre… numérique.

Le métavers, une technologie d’utilité pour l’événementiel, dont VISIV

J’ai beau avoir certains freins sur l’utilité du métavers, en fonction des projets, pour celui de l’événementiel, j’y trouve un grand intérêt. En effet, j’ai pu échanger avec des personnes qui étaient dans cette soirée du métavers, qui ont pu profiter de la soirée depuis chez eux. Certes, cela nécessite du matos de qualité si l’on souhaite s’y plonger entièrement. Mais le déploiement auprès du grand public s’intensifie ces derniers temps et la solution deviendra rapidement exploitable. Notamment pour ceux qui n’ont pas les moyens de se déplacer jusqu’à un concert. Mais surtout, pour les personnes à handicap moteur qui peuvent maintenant découvrir une nouvelle vie, celle du monde virtuel. Tout le monde n’accrochera pas à projet, et c’est normal. Mais VISIV, et la société VRrOOm à l’origine du développement de ce métavers, ont su être précurseur. D’ailleurs, j’ai pu réaliser un mini-reportage vidéo où j’ai pu interviewé un assistant de projet sur le déroulement du développement du projet.

Évidemment, que ce serait le monde de demain sans cryptomonnaie et NFT ? Pour la cryptomonnaie, elle a du sens, puisqu’elle permet à chaque participant d’en récupérer quelques coupures qui permettront de créer, acheter ou vendre des produits dérivés. Créer un monde numérique autour de la musique techno, une belle opportunité de rassembler les troupes aux 4 coins de la France, et même du monde. Pour les NFT, j’ai toujours du mal à comprendre l’utilité en fonction des projets… Pour ce cas précis, il était possible d’acheter des NFT des représentations virtuels des DJ. Ok, si vous êtes un fan. Mais il est également possible d’acheter des fractions de replay de l’événement…

Au final, la première soirée VISIV est une pleine réussite. Certains ont pu critiquer la techno trop « calme », d’autres le fait que le vestiaire (gratuit) soit plein à craquer trop tôt. Mais à l’unanimité, le show était à la hauteur des espérances, voir une claque pour ceux qui ont pu faire des soirées à Berlin, à Londres, etc… Bravo à eux et longue vie à ce nouveau concept qui vient mêler la musique et la technologie pour vivre de nouvelles émotions.

Tags
cryptomonnaie metaverse NFT Techno

Guenadi

Rédacteur en chef - 24 ans. Master 2 en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou dans mes mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page