Xiaomi renouvelle sa gamme de smartphone : de la puissance à bas prix

Après avoir annoncé son arrivée en France, Xiaomi refait parler de lui moins de 10 jours plus tard avec une nouvelle annonce. Devant plus de 7000 personnes, le CEO et fondateur de la marque, Lei Jun, a présenté ce 31 mai ces nouveaux produits pour 2018. Outre une télévision et un bracelet connecté, ce sont 3 nouveaux smartphones qui ont été dévoilé; Xiaomi MI 8, Xiaomi Mi 8 Eplorer Edition et Xiaomi Mi 8 SE.

Xiaomi Mi 8 : ou l’iPhone X sous Android 

Impossible de passer à coté de cette ressemblance, le nouveau device de Xiaomi ne semble même pas essayer de se différencier de son concurrent. Avec son écran Amoled de 6.2’’ couvrant 88,5% de la face avant du smartphone et sa notch, il semble en tout point identique au dernier venu de chez Apple hormis sa bande inutilisable sur le bas de celui-ci. Sur la face arrière, on retrouve un double capteur photo à la verticale de 12MP. La reconnaissance faciale n’étant pas assez optimisée sur ce modèle, une solution de déverrouillage par empreinte digitale se retrouve également sur le dos.

Niveau autonomie, avec sa batterie de 3400 mAh et sa résolution Full HD, on peut s’attendre à une belle moyenne. Son dos en verre permettra la recharge sans fil.

Annoncé aussi ce 31 mai, l’appareil profitera du MIUI 10, la dernière surcouche Android de la firme chinoise. Celle-ci s’éloigne encore un peu plus d’Android P en proposant une navigation principalement gestuelle. Elle propose également différentes nouveautés en termes de photo avec l’utilisation, à l’instar d’Huawai, de l’intelligence artificielle. L’appairage avec les différents objets connectés serait également facilité.

Le SnapDragon 845 de Qualcomm sera à l’œuvre avec 6Go de RAM pour 64, 128 ou 256Go de stockage. Il devrait donc écoper d’une puissance de feu fort semblable à ce que le Samsung S9 Plus propose.

N’étant pas encore commercialisé en Europe, nous ne disposons pour l’instant que du prix en Chine qui est de 2699 et 3299 Yuans, soit 360 et 450 euros.

Xiaomi Mi 8 Explorer Edition : une solution plus complète

Afin de conserver ses prix concurrentielles, Xiaomi s’est vu dans l’obligation de réserver une part de ces nouveautés à un modèle plus élaboré et donc plus couteux.

Avec 8Go de RAM cette fois, nous pouvons nous attendre à une puissance identique à ce que OnePlus propose avec son nouveau modèle. Le consommateur aurait ici droit à une mémoire de 128 ou 256 Go.

La grosse nouveauté ici concerne le déverrouillage de l’appareil puisque le Mi 8 Explorer Edition serait le seul smartphone sous Android proposant une vraie reconnaissance faciale à l’instar d’Apple avec FaceID (et sous le même nom qui plus est). Avec ses 30 000 points projetés sur votre visage, l’engin serait capable de vous reconnaitre de manière très fiable, y compris dans le noir. De plus, un capteur d’empreinte a été intégré sous l’écran. Une pression sur celui-ci vous donnerait l’accès au device.

Le prix chinois tournerait ici au tour des 500€.

Xiaomi Mi 8 SE : l’entrée de gamme boostée à l’IA

Il en faut pour toute la bourse, et Xiaomi le sait bien. Avec un flagship à 200€, personne n’est oublié, et pour ce prix, vous n’êtes pas délaissé pour autant.

Encore une fois, la firme chinoise n’a pas peur d’être accusée de plagia. En plus du design des smartphone d’Apple, elle reprend ici l’appellation SE, qui n’est pas sans rappeler l’iPhone SE de marque Californienne qui devrait être renouvelé dans les jours qui suivent.

Légèrement plus petit (5,88 pouces) mais toujours Amoled, il sera le premier à embarquer le nouveau venu de chez Qualcomm. Malgré les moindres performances par rapport au 845, le SnapDragon 710 possède la particularité de tout de même pouvoir intégrer une puce dédiée à l’intelligence artificielle. Coté mémoire vive, nous aurons le choix entre 4 et 6 Go de RAM.

 

Pour résumer, ce sont 3 nouveaux appareils qui intègreront le marché chinois (et européen ensuite) à des prix très attractifs. Allant de 200€ à 500€, chacun devrait y trouver son compte. Cependant, comme nous l’avons vu récemment avec son procès gagné contre Samsung, Apple n’est pas vraiment partisan du plagia, Xiaomi devrait dont s’attendre à des représailles juridiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.