Jeux vidéoTest

3 jeux vidéo de la semaine : Elden Ring, The King of Fighters XV, Total War : Warhammer III

Dans les méandres de la production des jeux vidéo, Le Café du Geek sélectionne pour vous les 3 sorties les plus marquantes de la semaine. Nous avons commencé par une série de baffes digne d’Obelix avec Elden Ring. Si vous avez besoin de vous défouler face aux épineux boss du jeu précédent. Alors The King of Fighters XV sera parfait pour expulser votre frustration. Enfin, si vous voulez reposer vos réflexes pour plus faire travailler vos méninges, alors le wargame Total War : Warhammer III tombe à pic.

Elden Ring

Bon, commençons ce test par un coup de gueule. Nous avons testé sur le jeu sur PC pour commencer. Enfin, nous avons essayé, car la protection contre le piratage empêchait le lancement. Vient ensuite la jouabilité… Si vous n’avez pas de manette et voulez comme beaucoup de gamers PC jouer avec le couple clavier/souris. Lâchez tout de suite l’affaire, cela est quasiment injouable ! Développée sur console au départ, aucun n’effort n’a été fait pour l’adaptation sous Windows. Nous avons terminé de cracher notre fiel, aussi important que la frustration que nous avons connue. Passons maintenant au meilleur, le jeu qui est à l’origine de quelques nuits blanches.

Vous allez donc plonger dans l’univers de l’Entre Terre. Un monde fantastique, peuplé de héros, de démons, de demi-dieux et de gens comme vous des Sans-Éclats. Ce qui ne vous empêche pas d’avoir l’ambition de vous imposer. Le studio japonais FromSoftware se paye les services de George R. R. Martin. Attention, au départ, vous ne savez presque rien de votre monde, comme de votre vie.

Plus vous avancerez, plus vous en découvrirez et c’est aussi cela qui fait le charme de ce jeu. Charme que l’on retrouve dans le gameplay, qui est une ode à l’exploration et à la découverte. Rien n’est obligatoire dans ce monde ouvert, sauf une chose. Pour accéder à une nouvelle zone, vous devrez affronter un donjon obligatoire et le boss de fin de niveau qui va avec. Ce dernier est souvent très coriace et donc vous allez sûrement enchaîner les donjons non obligatoires, les missions pour accumuler assez d’expérience et avancer vers la zone suivante.

À la manette le jeu est un véritable délice, ce qui facilite l’exploration d’un monde gigantesque. La seule réelle difficulté est de ne pas avoir de carte complète. Il faut réunir des fragments et y identifier les points t’intéresse. Les possibilités sont énormes, et il faut bien prendre le temps de dénicher les mystères aussi nombreux que cachés que cache l’Entre Terre. L’occasion d’apprécier seconde par seconde une direction artistique à couper le souffle. Tout est beau, pensé, dessiné avec autant de talent que de style. Si on excepte quelques textures pas toujours au top, nous avons vraiment un très beau titre. De ceux qui appellent à la contemplation.

Elden Ring, notre avis

Un Dark Souls dans la philosophie, la mise en pratique, mais tout cela enrichi d’une direction artistique sublime, d’un scénario mystérieux et passionnant. Le plaisir est total et vous devrez apprendre à négocier avec votre entourage, car il va brûler des heures de votre vie. Avec à la fin, la source et satisfaisante sensation d’être un véritable aventurier.

En partenariat avec

Horizon Forbidden West (PS5)

Cdiscount Marketplace Neuf 29.99 € Voir l'offre
Rakuten Occasion 30 € Voir l'offre
eBay Occasion 32.74 € Voir l'offre
Instant Gaming Neuf 34.49 € Voir l'offre
Eneba Neuf 37.28 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Micromania Neuf 39.99 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 39.99 € Voir l'offre
Fnac Neuf 41.99 € Voir l'offre
Back Market Occasion 43 € Voir l'offre
Amazon.fr Marketplace Neuf 48 € Voir l'offre
Produit disponible sur

Sony PlayStation 5 Jeux, Horizon Forbidden West PS5, Édition Standard, Version Physique avec CD, Langue : Français, 1 joueur, PEGI 16+

58,86 €
Voir l'offre

Total War : Warhammer III

La série des Total War est l’une des plus complètes existant dans l’univers des jeux de stratégie. Ainsi, vous avez une première phase stratégique en tour par tour, à déplacer vos unités, gérer votre empire, la diplomatie. La seconde en temps réel concerne les batailles et permet de contrôler ses armées directement sur le terrain. Creative Assembly décline ces mécaniques dans différents univers, le Japon ou l’Europe médiévale et ici il nous invite dans la création de Games Workshop : Warhammer.

Dans cette troisième itération, nous avons en fond la capture et torture du dieu ours du Nord Ursul. Vous pourrez connaitre les conséquences de cet acte ignoble via plusieurs Empire, humains, démons ou encore Ogres. Il faut admettre qu’avec une basse commune, les scénaristes réussissent à nous donner des histoires différentes et toutes aussi passionnantes.

La mécanique de jeu n’a pas changé et reste toujours aussi efficace. Par contre, l’écran est vraiment très chargé en information et en notifications, cela peut rapidement perdre ou lasser. Les développeurs ont fortement amélioré la partie diplomatie qui devient plus importante et solide que dans les précédents opus. De plus, votre héros peut être accompagné d’autres personnages et chacun peut disposer d’une puissance phénoménale dans les combats. L’ensemble est assez beau, mais on sent le poids de l’âge. Les textures sont un peu datées et nous avons constaté de nombreux crashs durant nos sessions de jeux. De plus, la direction artistique tirée de l’univers Warhammer.

Total War : Warhammer III, notre avis

Un excellent wargame, teinté de RPG, qui repose sur une base scénaristique, un univers et des mécaniques solides.

En partenariat avec

Total War: Warhammer II - Limited Edition (PC)

Amazon.fr Marketplace Neuf 39.9 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 41.99 € Voir l'offre
Cdiscount Neuf 41.99 € Voir l'offre
Cdiscount Marketplace Neuf 49.9 € Voir l'offre
Produit disponible sur

TOTAL WAR: WARHAMMER 3 - METAL CASE LIMITED EDITION

39,90 €
Voir l'offre

The King of Fighters XV

Née sur Neo Geo, cette série de jeux de baston a longtemps été le plus dangereux concurrent de Street Fighter. Il revient dans un nouvel opus qui veut faire le lien entre la tradition et la modernité. Ainsi, nous gardons l’essence de la franchise, des combats par équipe de trois pour des affrontements épiques. Pour la modernité, nous avons Real Engine pour animer l’ensemble, avec lequel vous noterez la volonté de conserver l’aspect BD dans la direction artistique.

Nous avons 39 protagonistes avec certains qui feront vraiment la joie des débutants. Car cette série de jeu de baston est assez technique et avoir des combattants accessibles permet aux néophytes de se faire la main. Vous noterez deux jauges différentes sous les noms des personnages. La première permet de booster la puissance et la seconde vous donne une vitesse qui empêchera vos adversaires de contrer ou répliquer. Le fun est là, on s’éclate et même si certaines défaites sont humiliantes, nous retournons au combat le sourire aux lèvres.

Techniquement, c’est sympathique, mais sur PC et Next-Gen, nous nous attendions à mieux. Les personnages profitent d’une jolie modélisation 3D, mais le charme BD des précédents opus est moins marquant. Les décors ne marquent pas l’esprit, malgré qu’ils soient jolis. À voir si ce n’est pas volontaire, histoire de vendre de futurs contenus… Sinon, vous apprécierez le mode online très complet et qui ouvre la voie à des heures et des heures de combats supplémentaires.

The King of Fighters XV, notre avis

Le contrat est rempli, les amateurs de jeux de baston vont s’en donner à cœur joie. Reste que techniquement, il pourrait être plus peaufiné.

En partenariat avec

The King of Fighters XV - Omega Edition (PS5)

Micromania Neuf 49.99 € Voir l'offre
Fnac Neuf 69.99 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 92.86 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 99.29 € Voir l'offre
Produit disponible sur

The King Of Fighters XV Omega Edition (PlayStation 5)

107,91 €
Voir l'offre
Tags
news PC PS5 Xbox Series

Yazid Amer

Geek, gamer, esthète et bon vivant, un principe tout se Bench ! Si en plus je m’amuse que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page