CultureJeux vidéoTest

3 jeux vidéo de la semaine, The Last of Us II, Desperados III, Disintegration

Dans les méandres de la production des jeux vidéo, Le Café du Geek sélectionne pour vous les 3 sorties les plus marquantes de la semaine. En ce dimanche nous allons plonger dans ce qui s’annonce comme le dernier grand jeu de la PS4 : Last of Us Part II, avant de se mettre au western intelligent avec Desperaods III. Pour terminer, un FPS aux prétentions tactiques Disintigration.

The Last of Us Part II

Il nous aura fait attendre, il aura été la source de biens des drama sur internet, mais enfin après 7 ans d’attente, The Last of Us Part II est là. Ellie est adulte maintenant, pleine d’énergie, de force et de désirs sexuels. Un scénario encore plus adulte, encore plus complexe et où les interactions humaines finissent souvent mal.

Naughty Dog vante la qualité et l’expérience unique qu’impose sa narration. Soyons clairs, l’histoire est ciselée au possible, rien n’est jamais assuré, les surprises sont nombreuses, mais reste une classique histoire de vengeance. Ensuite, alors que l’émotion est reine dans le scénario, que tout est fait pour nous toucher, nous trouvons qu’il est parfois difficile d’avoir une réelle empathie pour les personnages jouables. Une sorte de long métrage interactif, mais la partie narrative reste la plus intéressante.

Le premier Last of Us affichait un gameplay très moyen en plus d’être classique. Il est ici amélioré, avec la possibilité d’esquiver des cours, de grimper des obstacles ou dans la création d’items. L’ensemble est cohérent, demande une petite phase d’adaptation et reste très honorable. Mais si le gameplay avait profité d’autant de soin et de recherche que la partie narrative, nous aurions peut-être eu quelque chose d’exceptionnel. Raté, c’est accessible, plaisant à jouer, mais reste parfois poussif. Vous aurez principalement des phases d’infiltrations, car vous aurez rarement les munitions nécessaires pour de longues fusillades. Enfin, terminons par la technique qui est simplement somptueuse, nous sommes encore étonnés parce que peut donner la PS4 quand elle est poussée dans ses derniers retranchements.

The Last of Us Part II – Avis 4/5

Un jeu tactique qui sent bon le crottin de cheval et respire l’esprit de l’ouest sauvage américain. La mécanique de jeux est très simple et permet des possibilités illimitées et réussit à ne pas nous ennuyer. Un bon titre qui commercialiser à moins de 30 euros est donc très honnêtes pour ses 16 missions plus les défis.

Jeux vidéo en exclusivité PS4

Produit disponible sur

The Last of Us Part 2 sur PS4, Édition Standard, Version physique, VF, 1 joueur

57,90 €
Voir l'offre

Desperados III

Les amateurs de jeux vidéo tactiques sont gâtés en ce moment. Après les univers futuristes de XCOM Chimera et Gears Tactitcs, nous allons plonger dans celui du Western. Dans Desperados III, vous allez prendre en main la destinée d’un petit groupe de révoltés contre un dangereux malfrats et leur mystérieux chef. Le scénario va mêler les vies des différents personnages dont le héros John est hanté par la mort de son père. La prise en main est très simple, vous contrôlez d’une à quatre unités, chacune avec des capacités particulières. Certaine peuvent poser des pièges, faire détourner le regard d’un garde en lançant une pièce et la femme du groupe peut tout autant séduire un garde que le mettre KO d’un bon coup de genou bien placé. Il faut donc apprendre à maîtriser ses capacités et jouer la complémentarité.

Le jeu est en temps réel, mais tant que vous n’activez pas le mode de difficulté le plus élevé, il est possible de mettre le jeu en pause pour programmer une action pour chaque unité. Les adversaires sont des gardes plus ou moins faciles à flouer. Car ne cherchez pas à vous en sortir en abusant des fusillades. L’infiltration est le maître mot, vous pouvez visualiser le champ de vision de chaque garde-à-vous de réussir à vous en sortir. Un titre qui est servi par une belle réalisation, des environnements en 3D soignés et variés, comme les textures.

Desperados III – Avis 4/5

Un jeu tactique qui sent bon le crottin de cheval et respire l’esprit de l’ouest sauvage américain. La mécanique de jeux est très simple et permet des possibilités illimitées et réussit à ne pas nous ennuyer. Un bon titre qui commercialiser à moins de 30 euros est donc très honnêtes pour ses 16 missions plus les défis.

Jeux vidéo PC, PS4, Xbox One

Produit disponible sur

Desperados 3

44,99 €
Voir l'offre

Disintegration

Nous voici 150 ans dans le futur où une technologie permet de télécharger des esprits dans des corps robotiques. Les modifications corporelles sont donc Légion, mais ne touchent pas tous les humains. Un groupe de fanatique s’imagine que les êtres biologiques sont une aberration dans un univers civilisé. Vous allez incarner un résistant à ces fous robotiques et honnêtement, le scénario est d’un plat rare, à aucun moment il ne parvient à nous captiver.

Vous serez aux commandes d’un Gravicylce, un véhicule volant que vous ne quitterez jamais. Un FPS où vous affronterez donc des ennemis au sol et dans les airs. La vitesse de déplacement n’est pas très rapide, cela permet de mieux gérer les déplacements dans l’espace et riposter à ses ennemis. Ces derniers disposent d’une bonne dose d’agressivité et ne sont pas si stupides que cela. Mais vous n’êtes pas seul, vous pouvez contrôler jusqu’à 4 unités alliées. Elles se battront pour vous et suivront vos ordres. Une excellente idée cette pointe de tactique dans un FPS, mais à l’usage cela est un peu déceptif. Difficile de gérer ses alliés tout en ripostant aux tirs qui nous tombent dessus. Bien souvent, nous les laissons nous suivre et devons juste intervenir pour éviter qu’ils se retrouvent encerclés par exemple. Techniquement, nous sommes dans la bonne moyenne, mais juste la moyenne. La direction artistique est intéressante, mais la mise en scène manque de détail, de finesse. Quelques mois de plus en développement n’auraient pas été de trop à notre avis.

Disintegration – Avis 2,5/5

Un FPS qui se veut intelligent et réussit son pari, mais en partit seulement. Le scénario comme la technique auraient encore besoin de travail et l’aspect tactique est au final sous-exploité. Une expérience à tenter pourtant pour changer mais attention aux parties en lignes. Les joueurs plus leurs unités alliées, cela fait du monde sur une carte et rend les rencontres brouillonnes.

Jeux vidéo PC, PS4, Xbox One

Notre selection de 3 jeux vidéo de la semaine dernière !

Tags
desperados Jeux PC jeux vidéo ps4 selection the last of us 2 xbox

Léo

Geek depuis toujours, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Journaliste et reporter pour Le Café Du Geek, Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants. Je m’occupe de faire évoluer le site, de gérer l’équipe de rédacteurs mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement INTERNATIONAUX pour découvrir toujours plus de choses ! J'adore également rencontrer et juger des startups, vous retrouverez souvent ce genre de contenu avec moi !
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer