Actu

Apple : l’Union Européenne pourrait mettre à mal la sécurité des iPhone

Apple est toujours très soucieux à propos de la sécurité des iPhone. Durant sa séance de questions/réponses virtuelles durant VivaTech, Tim Cook s’est en effet exprimé sur le DMA, le Digital Market Act présenté par la Commission européenne en décembre dernier. Pour lui, ce texte mérite d’être remanié pour ne pas « détruire la sécurité de l’iPhone ».

Tim Cook s’est exprimé à propos de la politique de l’UE

Le salon parisien des nouvelles technologies VivaTech s’est offert un invité de choix après son annulation en 2020. Tim Cook, dirigeant d’Apple, y a en effet fait une apparition à distance. Il a abordé de nombreuses thématiques, et livré quelques anecdotes croustillantes. Il s’est notamment exprimé à propos du Digital Markets Act (DMA) en cours d’élaboration par la Commission européenne. Ce texte de loi, qui n’a pas encore été finalisé, a pour objectif de réduire l’influence des GAFAM.

iPhone : l'Union Européenne pourrait mettre à mal la sécurité des iPhone

Tim Cook estime que le DMA pourrait forcer le constructeur à autoriser le sideloading sur l’iPhone, c’est à dire la possibilité d’installer des d’applications en dehors de l’App Store, directement depuis internet par exemple ou à partir d’une autre boutique. Cette dernière solution a d’ailleurs été envisagée par Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence.

Télécharger des applications tierces sur iPhone mettrait en péril sa sécurité

Or, cette proposition de l’Union européenne n’est pas vu d’un très bon œil par Tim Cook. Selon lui, « Cela détruirait la sécurité de l’iPhone et une grande partie des initiatives en matière de protection de la vie privée que nous avons intégrées à l’App Store ». Il précise que cette initiative met en péril la vie privée et la sécurité des utilisateurs de produits Apple.

Selon Tim Cook, c’est grâce à cette politique stricte de l’App Store que l’iPhone est moins sujet aux malwares qu’Android. « Si iOS est mieux protégé, c’est parce que nous avons fait en sorte qu’il y ait un App Store et que toutes les applications fassent l’objet d’un examen avant d’être distribuées » précise-t-il. Enfin, Tim Cook estime qu’il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS. Un chiffre a méditer…


Encore un peu de temps ? Saviez-vous qu’Apple est accusé de mettre en avant ses applications dans l’App Store ?

Tags
Apple iPhone sécurité Union Européenne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page