Actualités

Apple veut faire annuler l’interdiction de vente de ses montres

L’interdiction de vente des Apple Watch Series 9 et Ultra 2 est entrée en vigueur le 26 décembre. Néanmoins, la firme à la pomme ne compte pas rester les bras ballants. Selon Engadget, Apple a déposé un recours auprès de la Commission du commerce international (ITC) pour faire annuler cette interdiction de vente de ses smartwatches de dernière génération aux Etats-Unis.

Apple subira un préjudice irréparable si l’interdiction se poursuit

Outre l’annulation de l’interdiction, Apple demande également une suspension d’urgence de l’interdiction. Du moins, jusqu’à ce qu’une décision soit prise concernant les refontes proposées sur la Watch Series 9 et l’Ultra 2. L’entreprise a déclaré à Reuters qu’elle prenait « toutes les mesures » pour remettre les smartwatches sur le marché américain.

Pour information, Apple a commencé à retirer ces modèles de ses vitrines numériques et physiques la semaine dernière. Néanmoins, la firme indique que si l’interdiction de vente est maintenue, elle subira un préjudice irréparable.

La Direction de l’application des ordonnances d’exclusion des douanes et de la protection des frontières des Etats-Unis devrait prendre une décision sur les versions modifiées de ces deux smartwatches le 13 janvier 2024.

Comment l’entreprise en est-elle arrivée là ?

Pour rappel, l’ITC a statué que la firme à la pomme avait enfreint la technologie brevetée de suivi de la saturation en oxygène de Masimo, une entreprise de technologie de santé. Cela a conduit Apple a publié un correctif logiciel avant qu’une interdiction n’entre en vigueur. Cependant, l’ITC et Masimo ont convenu que le problème impliquait le capteur lui-même. Ainsi, aucun correctif ne pourrait résoudre la situation.

Apple est alors contraint de repenser les capteurs des modèles Watch Series 9 et Ultra 2. A noter que cette interdiction ne concerne que les Etats-Unis. Vous pouvez ainsi acheter les smartwatches ailleurs mais pas directement auprès d’Apple. Si Apple parle de « préjudice irréparable », c’est parce que les ventes d’Apple Watch représentent tout de même près de la moitié de l’ensemble du marché des montres intelligentes.  

Arielle

Bavarde avec ma plume, mais introvertie par nature, je baigne dans l'univers de la rédaction depuis plus de cinq ans. Bien que je sois polyvalente dans les thèmes à traiter, j'ai une familiarité accrue pour le high-tech. J'espère que ma plume saura vous divertir tout en vous informant !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page