[AVIS] Retour après 1 mois d’utilisation du MacBook, la finesse technologique à l’état pur !

Nous n’avions pas prévu de vous écrire un article sur le MacBook, puisque nous n’avions pas prévu de nous le procurer. Cependant, il a fait son apparition dans l’équipe courant Octobre et il me semble correct de vous le présenter, si vous vous posez encore des questions face à son utilité. Afin de vous raconter l’histoire de cette arrivée inattendue, commençons celle-ci. J’étais l’heureux possesseur d’un MacBook Pro acheté l’année dernière (pour mon anniversaire). J’ai donc découvert le monde d’OSX avec ce précieux et j’ai pu y découvrir la simplicité et la beauté d’un OS complet. Malheureusement, peu avant ses 1 an, celui-ci s’est retrouvé, malencontreusement, recouvert d’un liquide (Apple et le champagne font deux). Un ordinateur “portable” sans son écran, c’est de suite moins utile. Il m’a fallu le remplacer, tout en sachant que ce MacBook Pro pourrait être réparé, c’est donc pour le côté pratique du MacBook que j’ai décidé d’opter pour la nouvelle perle artistique d’Apple.

MacBook_SilverBlack (1)

Pourquoi prendre un MacBook au lieu de reprendre un MacBook Pro (ou Air) ? Pourquoi prendre un MacBook Air quand celui-ci n’a pas d’écran Retina et que son design laisse à désirer depuis quelques années. Je ne voulais pas reprendre de MacBook Pro, j’en ai assez avec un. C’est face à l’utilité que j’aurais de mon ordinateur que j’ai opté pour le MacBook. Sachant que je suis un étudiant en Marketing, ce n’est pas la puissance du système qui m’intéressait, aucune création artistique, que ce soit du montage vidéo ou du dessin. Je voulais quelque chose qui n’allait me prendre que très peu de place dans le sac, quelque chose de léger et surtout quelque chose de beau. J’aurais pu opter pour une Surface, il est vrai, mais certains diront que je suis un fan démesuré d’Apple. Ils n’ont pas totalement tord, mais tout est fait pour attirer le client chez La Pomme, je me suis laissé tenter (sans grande difficulté de leur part).

MacBook_SilverBlack (5)

Le MacBook est-il pratique ? Ce qui fait la force de ce nouveau MacBook, c’est son design. Sa finesse est surprenante, pour vous le prouver, le bord le plus fin de cet ordinateur est égal à l’épaisseur de l’iPhone 6. Il en est de même pour son poids, de 0,92 kg exactement, qui le rend léger et maniable à souhait. Même le MacBook Air, nommé comme l’ordinateur le plus “fin et léger” est maintenant relégué à la seconde place (1,08kg).  La taille de l’écran, de 12 pouces, est parfaite. Je n’ai rien à dire sur cette nouvelle taille utilisée par Apple. Que ce soit pour la navigation ou pour du traitement de texte, la taille et la résolution du MacBook sont novateurs, une fois ouvert, c’est une claque visuelle que nous nous prenons, 3 millions de pixels plus exactement.

MacBook_SilverBlack (2)

Le “100% sans-fil” est-il un avantage du MacBook ? S’il y a bien un défaut à définir, c’est ce manque cruel de connectivité. Que ce soit brancher un disque dur ou l’envie de recharger son Mac en même temps qu’utiliser sa clé USB C, l’impossibilité d’exécuter ces gestes habituels est regrettable et horripilant de devoir acheter un accessoire à plus de 80€ pour manœuvrer correctement son ordinateur. Il m’est arrivé de vouloir recharger mon iPhone sur ce MacBook et de me rendre compte dans l’instant même que j’avais oublié mon adaptateur USB vers USB C. Ce sentiment est à la fois navrant et énervant, de se dire qu’en 2015, nous ne pouvons pas utiliser facilement son laptop. Sinon, à part cela, l’utilisation d’AirDrop est enfin utile (et fonctionne) ! De même pour iCloud qui devient un incontournable pour utiliser des fichiers ou des photos rapidement, sans devoir sortir son autre appareil. Enfin, si vous voulez écouter de la musique sans déranger les personnes autour de vous, Apple a tout de même laissé la prise jack, pour l’instant.

MacBook_SilverBlack (3)

Qu’en est-il de Force Touch et de ce nouveau clavier ? Un an après la révélation de ce nouveau trackapd, le MacBook en bénéficie mais l’utilité n’est toujours pas au rendez-vous. Disons que ce principe d’appui lèger et fort est appréciable sur iPhone mais actuellement sur Mac, il n’y a que très peu d’applications et sites qui proposent d’utiliser cette nouveauté. Tout de même, c’est confortable au quotidien, le clic est moins prononcé, les capteurs permettent de juger de la force de pression pour, par exemple, visualiser un fichier sans l’ouvrir ou avoir la définition d’un mot. Sinon, ce MacBook bénéficie d’un tout nouveau clavier, une innovation pour Apple ! Celui-ci permet un gain de place et d’épaisseur mais ce n’est pas pour autant que la société américaine a retirée des touches, bien au contraire puisqu’elles sont plus grandes avec un espacement fortement réduit. Pour les adeptes de l’ancien clavier, il faudra un temps d’adaptation puisque le touché est totalement différent, la pression en est de même. Ce nouveau mécanisme à papillon, qui remplace le mécanisme à ciseaux permet une réactivité impressionnante et une hauteur de touche minime.

Les performances sont-ils satisfaisantes ? Avant même de l’avoir testé, je me doutais que les performances ne seront pas à la hauteur, non pas de mes attentes puisque celles-ci désirent simplement un ordinateur basique, mais plutôt de la plupart des utilisateurs. Le MacBook est équipé du processeur Intel Core M allant jusqu’à 2,4 GHz en Turbo Boost. On a tout de même l’avantage d’avoir 8 Go de RAM, c’est ça de pris ! Même si cet ordinateur n’est pas fait pour le montage vidéo ou la retouche de photo (enfin pour les débutants, il sera possible d’utiliser les applications de base), le MacBook est équipé de 256Go de stockage flash pour y mettre des films et musiques !
Pour ma part, je n’ai rien à lui reprocher, hormis son prix face à ses performances. Le mettre au même prix qu’un MacBook Pro capable d’en faire bien plus, c’est fortement regrettable et surtout incompéhensible. Bien évidemment, Apple a voulu primer la beauté de son engin et c’est tout à leur honneur, puisque le MacBook est absolument fantastique, une vraie oeuvre d’art. On en viendrait même à le mettre sous verre et le regarder chaque matin en prenant son petit déjeuner.

Après 1 mois, que faut-il en penser ? Après 1 mois d’utilisation, je ne peux que vous le conseiller mais tout dépendra de l’utilisation que vous lui donnerez. Il est principalement fait pour les étudiants, les voyageurs, les journalistes… Ce ne sont pas les performances que nous recherchons ici, mais bien son côté pratique. D’ailleurs, l’écran y est pour beaucoup de chose, tant pour l’écriture que pour visualiser des vidéos. Si vous n’êtes pas quelqu’un qui prime sur les performances et que votre bourse ne vous l’empêche pas, vous pouvez vous offrir ce bijou. Enfin, je pense qu’il faut être un grand fan d’Apple pour oser débourser autant pour si peu.

Libre à vous de vous faire votre avis, si d’ailleurs vous désirez vous exprimer à ce sujet, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires, je serais ravi de lire votre avis !

Rédacteur en chef - 23 ans. Diplôme en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.