Actu

Ce qu’il faut faire pour continuer à utiliser WhatsApp, d’après Facebook

Publicité

Depuis le rachat de Whatsapp par Facebook, les utilisateurs de Whatsapp sont soumis régulièrement à des mises à jour aussi brutales qu’inattendues de la politique de confidentialité. Une nouvelle politique de confidentialité serait prévue pour le début du mois de février prochain et s’annoncerait plus contraignante que les précédentes pour les utilisateurs de la plateforme de messagerie. En effet, ces derniers devront accepter de partager leurs données avec Facebook, d’ici début février, au risque de se voir refuser l’accès à leurs comptes. Quel est le but visé par cette nouvelle condition ? Quelles sont les risques encourus par les utilisateurs de Whatsapp ?

Facebook WhatsApp danger

Pourquoi cette nouvelle condition de Facebook ?

Depuis quelques jours, de nombreux utilisateurs de Whatsapp recevaient des notifications leur demandant d’accepter de nouvelles conditions imposées sur l’utilisation du service. Les utilisateurs qui les accepteront consentiront ainsi de partager leurs données personnelles non seulement sur Whatsapp mais aussi sur Facebook. Ce serait en quelque sorte une unification de trois comptes (Whatsapp, Facebook et Instagram) qui permettrait une amélioration notable des services en commençant par une meilleure qualité des suggestions personnalisées, la pertinence des publicités faites et un meilleur profilage des habitudes d’utilisation et des goûts.

Existent-ils des risques pour les utilisateurs de WhatsApp?

Whatsapp est connu pour être une plateforme de messageries chiffrées. Ce qui pourrait laisser penser que les utilisateurs sont à l’abri de tout danger, notamment une utilisation frauduleuse de leurs données personnelles par des inconnues. Mais cette protection ne concerne que le chiffrement bout à bout des messages échangés entre correspondants. Les données auxquelles Facebook s’intéresse ici sont les métadonnées qui elles ne sont pas stocker dans votre téléphone mais sur une multitude de serveurs exposés régulièrement à des attaques des hackers. Ce qui fait courir à ces données des risques de piratage. Il est donc nécessaire que Facebook prenne des dispositions idoines pour une sécurité absolue de ces données.

Publicité
Publicité
Tags
facebook whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité
Bouton retour en haut de la page