ENQUÊTE – Applications de rencontres, doit-on franchir le premier pas ?

Aborder quelqu’un n’est pas à la portée de tout le monde. La timidité, la peur d’être jugé ou de se sentir gêné peuvent être des facteurs venant compliquer les rencontres interpersonnelles. Heureusement, depuis plusieurs années, les applications de rencontres permettent à des individus de se rapprocher d’autres personnes qu’elles n’auraient probablement jamais rencontrées autrement. C’est le cas par exemple avec Erotilink ou Jacquie et Michel Contact.

Malgré le peu d’utilisateurs sur ces plateformes, beaucoup de jugement tourne autour de ce sujet en France. Certains ont un avis plus tranché sur leur utilisation pendant que d’autres continuent de pratiquer le Swipe. C’est ce que nous avons voulu découvrir à travers cette enquête terrain !

Un concept unique en son genre

À l’opposé des sites de rencontres classiques tel que EasyFlirt, qui gardent un style d’annuaires, les applications de rencontres fonctionnent généralement avec un système de intéressé/pas intéressé. Elles prônent donc un jugement rapide de chaque profil, allant généralement de quelques secondes à une minute. Ces applications basent majoritairement leurs profils utilisateurs sur l’apparence, avec très peu d’informations personnelles présentes sur un profil.

Afin de juger chaque profil, les utilisateurs ont généralement 3 choix : un « j’aime », un « je passe », ou un « remarque moi ». En majorité, elles gardent un système qui limitera le nombre de « j’aime » par jour pour les versions gratuites. Une technique qui a pour but de pousser l’utilisateur à attendre afin de continuer à utiliser l’application, ou de payer pour obtenir un abonnement premium, donnant accès à un certain nombre d’avantages.

Chiffres Happn 2018

Source : Happn

Pour ce qui est de ce 3ème pouvoir, il sera bien plus limité, et n’offrira qu’un certain nombre d’utilisations, journalier ou définitif. Généralement offert à plusieurs reprises afin de bien vous teaser son utilisation et son utilité, il vous permettra d’envoyer un message ou un « j’aime » clairement visible afin de montrer que vous avez un vrai intérêt pour cette personne. Une méthode, qui, dans la majorité des cas, attire l’attention de l’autre personne et lui donne envie d’en apprendre un peu plus sur vous.

On retrouve une assez grande diversité au niveau des applications de rencontre à ce jour. Certains de ces noms peuvent vous être familiers, comme Tinder, Happn, Grindr ou Lovoo (ou Erotilink). Ces applications de rencontres sont en majorité utilisées internationalement, vous pourrez donc compter sur elles si vous désirez faire des rencontres lors de voyages.

Applications de rencontre - Statistiques

Source : Statista

D’autres applications, moins utilisées en France sont aussi disponibles, comme OkCupid ou Bumble. La première est assez innovante, permettant de trouver des gens proches de son profil personnel.

Pour ce qui est de Pickable, elle est assez simpliste, et donne un contrôle total à la femme du choix des profils. Fruitz, GeekMeMore ou encore Once, qui, comme Pickable, sont des applications françaises sorties il y a moins de 2 ans, donc toujours en cours d’évolution. Elles ont tout de même une base d’utilisateurs relativement active et ont leur place dans la liste d’applications de nombreux jeunes français.

Un système basé sur l’apparence

Bien que chaque application de rencontre soit différente et unique en son genre, le but reste le même : trouver quelqu’un qui nous plait. Dans la majorité des applications, l’allure des profils ressemblera a une galerie avec une ou plusieurs photos, et disposera d’une courte description. Un concept qui a pour but de mettre en avant le physique de la personne.

Opinion des Français sur les sites et applications de rencontre 2015

Source : Statista – 2015

D’autres applications, plus uniques en leur genre, peuvent proposer à l’utilisateur de renseigner une description bien plus complète, ou encore de répondre à de nombreuses questions personnelles, permettant de présenter un profil utilisateur plus complet et d’orienter cet utilisateur vers des personnes qui leur corresponde au mieux.

Pour bien liker, il sera nécessaire de fournir 3-4 belles photos, ainsi qu’une description originale (ou pas), de manière à bien attirer l’œil. Votre premier message est bien évidemment lui aussi important, et doit être un minimum original afin de ne pas tomber dans le panier des personnes classiques.

Mais aussi sur la visibilité depuis l’application

En général, on se retrouve assez vite limité sur nos actions. Les premières utilisations ont l’air magiques : on découvre les profils, on fait attention aux matchs, puis on se rend compte qu’on arrive à court de likes. En sachant que lors de la première utilisation, on dispose de plus de 2x la quantité de likes que la normale journalière, la seconde utilisation est un coup dur.

En plus de cela, il faut savoir que la majorité des utilisateurs d’applications de rencontres les utilisent gratuitement. Cela vous place donc dans le même panier que tout ces autres utilisateurs. Parmi des milliers de profils en ligne se trouve le vôtre, ne vous permettant donc pas une visibilité par toutes/tous rapidement. Bien évidemment, un utilisateur gratuit n’aura pas accès à qui le like, et cet utilisateur ne se trouve pas toujours sur le haut de la liste des profils que vous allez juger.

Pour récapituler donc, vous n’êtes que très peu visible, et vous n’avez pas toujours la possibilité de retrouver facilement les personnes qui aiment votre profil. Il n’y a pas 36 solutions pour y remédier, et bien évidemment, comme pour toute application, il faut souscrire à un abonnement « premium » pour outrepasser toutes ces limitations. Cela vous permettra d’être placé en haut du panier, donc visible bien plus rapidement que les utilisateurs gratuits. Vous pourrez attirer l’attention de personnes bien plus souvent, aurez généralement un accès illimité aux likes, rechercher des profils dans d’autres zones géographiques et pourrez accéder directement aux personnes qui aiment votre profil.

Un système qui dispose des atouts, mais aussi de nombreux défauts

Certaines applications de rencontres proposent d’autres moyens de trouver des personnes autour de vous. On pensera certainement à la carte interactive couplée à votre géolocalisation, qui vous indique quels profils sont proches de vous, pour des rencontres sans chercher trop loin. Cette méthode est évidemment complémentaire à l’affichage de la distance sur le profil de l’utilisateur. D’autres utilisent comme énoncé précédemment, des questions personnelles, afin de vous diriger des profils correspondant au vôtre. Chaque application dispose de fonctionnalités uniques lui permettant d’être originale et de se démarquer des autres.

L’atout principal de ce genre d’applications serait qu’elles ont permis a de nombreuses personnes de trouver l’amour. Ce n’est pas tous les jours que vous aurez l’opportunité d’aborder quelqu’un qui vous plait, car toutes les conditions ne sont que très peu souvent favorables à cette rencontre. Ces applications permettent d’être mis sur le chemin de personnes que vous n’aurez probablement jamais croisé, par manque de temps, de courage, ou parce que vous n’aurez probablement jamais croisé cette personne.

Elles sont donc la cause de nombreuses rencontres, et évidemment aussi de relations, à court ou long terme.

Applications de rencontre - Statistiques

Source : Statista

Premier coup dur du côté des défauts, la quantité impressionnante de faux comptes et de profils inactifs. Ils permettent notamment de gonfler la quantité d’utilisateurs présents sur l’application, offrant plus de « possibilités » de match. Il reste bien évident que plus il y a de profils intéressants, plus l’envie de l’utilisateur à revenir liker est importante.

D’autres méthodes sont aussi utilisées par ces applications afin de faire rester/de payer un abonnement premium. On retrouvera les « j’aimes fantômes », qui comptent comme des likes reçus (qui n’existent pas ou qui sont surement des personnes que vous avez swipé), et que vous ne verrez surement jamais, car ceux-ci n’ont qu’un seul but, vous faire continuer à swiper. Pour ce qui est des nombreux autres désagrément des utilisateurs, il arrive souvent de voir des conversations vides ou des matchs qui disparaissent, sans aucune raison. Dans la liste se trouve aussi les nombreuses notifications vous incitant à cliquer afin de découvrir des profils, ou encore vous prévenant que vous avez été liké, alors qu’il n’y a pas vraiment grand chose de neuf sur l’application.

L’un des plus gros points négatifs se trouve être la partie payante, quasiment omniprésente sur ce genre d’applications, en plus des publicités déjà présentes. Que ce soit pour pouvoir passer plus de temps sur l’application, avoir plus de like, plus de visibilité ou même des fois simplement pouvoir répondre à un message, il vous sera nécessaire de sortir le porte-monnaie. Une demande de plus en plus récurrente au fil des années, et principalement sur les nouveaux services et fonctionnalités…

Les chiffres des applications de rencontres en France pour 2018

Suivant la digitalisation, la courbe d’utilisation d’applications de rencontre en France semble toujours augmenter. Suivi par un nombre d’utilisateurs payants en augmentation, les Français semblent de plus en plus ouverts à l’idée de mettre la main au porte-monnaie afin de faire plus de rencontres. Voici ce qu’en pensent nos lecteurs.

Nous avons sondé nos lecteurs sur Twitter afin d’avoir un avis plus concret sur leur utilisation de ce genre d’applications. Sur 198 sondés, seuls 30% en ont déjà utilisé auparavant et 7% en utilisent encore, ce qui est relativement peu. Sur 84 personnes, 36% disent les utiliser au moins une fois par jour, avec seulement 15% pour une utilisation plutôt hebdomadaire. Finalement, sur 107 votes, seuls 26% ont pu faire des rencontres, contre 20% qui ont uniquement eu des discussions, et 54% qui n’ont fait aucune rencontre.

Chiffres population trouver amour sur internet

Source : Statista

Suite à cela, nous avons pu avoir une discussion avec une utilisatrice, nous fournissant un avis concret. Utilisant Tinder depuis 2 ans et inscrite sur d’autres applications où elle n’est pas vraiment active, il lui arrive d’utiliser l’application plusieurs fois par jour, et à certains moments, de prendre une pause de plusieurs mois. Ces applications de rencontres lui ont déjà permis de rencontrer l’amour, malgré qu’elle considère son utilisation comme un réconfort plutôt qu’une véritable recherche.

Selon elle, parler à beaucoup de personnes ne serait pas quelque chose de forcément positif, car on répond sans trop porter d’attention à celle-ci. Le meilleur moyen pour qu’une rencontre fonctionne serait de rester sur une base de quelques messages, suivi d’une rencontre rapide, de manière à ne pas essouffler la conversation.

Les sites de rencontre

Les apps de rencontre sont toujours moins nombreuses et moins variées que les sites de rencontre. De nombreux existent depuis des années et sont connus de tous, comme meetic qui a commencé sur navigateur. Jacquie Et Michel, le célèbre duo des vidéos coquines ont par exemple lancé un réseau de site de rencontre plus variés les uns que les autres, par exemple J&M contact pour des rencontre coquine, J&M Asian ou meme J&M Motard parce qu’une demande est présente. On vous a proposé un Top des sites de rencontres, article que nous vous invitons à découvrir après !

Conclusion

De plus en plus présentes sur le marché, les applications de rencontres semblent garder une place dans le cœur des Français. Celles-ci peuvent évidemment vous aider à faire des rencontres ici, mais peuvent aussi vous ouvrir la porte à différentes personnes à l’étranger. Un outil qui peut s’avérer utile si on n’a pas forcément de facilité à rencontrer des gens n’importe où, et n’importe quand.

Avec de nouveaux arrivants sur le marché, ces nouvelles applications se diversifient de manière à proposer des concepts toujours plus attirants. Elles ne séduisent certes pas tout le monde, mais aident certains à garder espoir, à rencontrer des personnes, et pour certains, à trouver l’âme sœur. Elles n’ont pas pour objectif de faire changer d’avis sur les relations virtuelles mais apportent du réconfort à ceux qui perdent espoir. Mais il ne faut pas s’en délaisser, car ces applications fonctionnent pour trouver l’amour ! Il suffit de chercher correctement, comme dans la vie, la vraie.

Rédacteur (Spécialiste Gaming) - Etudiant de 21 ans en 4ème année d'Informatique. Passionné par les jeux vidéo, la technologie et l'univers geek, mon but est de vous partager ces passions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *