Actu

Facebook lance un chatbot sur Messenger pour aider les victimes de cyberharcèlement

Depuis l’arrivée de la crise sanitaire et les diverses périodes de confinement qui ont suivi, de nombreuses associations, dont e–Enfance et Facebook France, ont remarqué la recrudescence du cyberharcèlement. Ces dernières ont donc décidé aider les victimes de ce phénomène en leur offrant un outil de discussion sur Messenger. Il s’agit d’un chatbot destiné aux personnes de tous âges et qui pourrait s’avérer précieux dans le rétablissement psychologique des victimes.

Une initiative salutaire et salvatrice de Facebook

Facebook met, à partir de ce jour, une plateforme d’assistance à l’attention des victimes de cyberharcèlement. Tout est parti d’une hausse constatée (près de 45%) des appels sur le service d’assistance téléphonique de Net Ecoute en France. Ces appels provenaient de personnes ayant subi divers problèmes (Harcèlement, revenge porn, chantage à la webcam, phishing,…) liés aux écrans et usages numériques. Le chatbot sur Messenger lancé officiellement par Facebook est accessible via le site officiel de Net Ecoute et est ouvert aux personnes de tous âges.  Jeunes, adolescents et parents pourront désormais se retrouver virtuellement, via ce robot conversationnel, pour échanger sans retenue sur les sujets d’inquiétudes. Une expérience qui pourrait profiter surtout au plus jeunes qui bénéficieront d’une prise en charge de psychologues, juristes et spécialistes des outils numériques, formés à la protection des mineurs

BANDEAU PUBLICITE

Une initiative qui pourrait être reproduite sur Whatsapp

L’idée de création d’un robot conversationnel sur Facebook pourrait s’étendre à la plateforme de messagerie privée Whatsapp. Une annonce qui ne semble pas surprenante quand on sait que l’application est aussi une propriété de l’entreprise de Mark Zukerberg. Il s’agirait toujours de recueillir davantage de personnes victimes de cyberhacèlement mais qui préfèrent communiquer via une plateforme plus restreinte. Diversifier les outils de communication participerait donc à proposer aux jeunes plus de moyens d’expressions qu’ils affectionnent. Quand on sait que le réseau social Facebook et les messageries Messenger et Whatsapp sont les outils privilégiés des jeunes français, e-Enfance devrait donc atteindre, dans les quelques mois, ses objectifs.

Publicité
Publicité
Tags
chatbot facebook messenger

Guenadi

Rédacteur en chef - 24 ans. Master 2 en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou dans mes mails.
Publicité
Bouton retour en haut de la page