[FgaSGamerZz] : Test complet de Black Ops 2

 

 

Avec sa communauté gigantesque, il est évident que l’opus annuel de la série Call of Duty soit attendu au tournant. Cette année, c’est au tour de Treyarch de le développer. On se souvient tous de la sortie de Black Ops 1 il y 2 ans, opus qui a déçu de nombreux gamers bien que pour nous, il reste le meilleur. L’épisode suivant, Modern Warfare 3, était très envié par la communauté mais avait également déçu surtout à cause d’un multijoueurs non équilibré en ce qui concerne les armes (voir notre rétrospective de Modern Warfare 3:


Alors est-ce que Call of Duty : Black Ops 2 recréera l’osmose passée entre Activision, les développeurs et le public ? Est-ce que nous pouvons espérer passer des heures de jeu parfaites durant cette année ?

Pour répondre à ces questions, passons ce nouvel opus à la loupe afin d’en faire ressortir les nouveautés, les points positifs et négatifs.

 

        I/ Multijoueur

 

 

La grande particularité de la série Call of Duty,  c’est qu’elle est avant tout conçue pour le multijoueur. Nombreux sont d’ailleurs ceux qui ne l’achètent que pour ce mode de jeu. C’est pour cela que chaque année, Activision et Treyarch mettent le paquet sur le mode online.

Certain critiqueront le jeu en expliquant une faible évolution depuis quelques années. Treyarch a donc mis un point d’honneur à apporter de nombreuses améliorations de ce nouveau Black Ops au grand dam des habitués qui appréciaient justement ces nombreux repères d’un opus à l’autre.

Parmi les gros bouleversements, on notera tout d’abord l’absence du parfait atout du rusher : tour de passe-passe (rechargement de l’arme plus rapide), jusqu’alors présent dans pratiquement tous les opus. Les plus nostalgiques de la série diront : « Est-ce que Indiana Jones abandonnerait son chapeau ? Est-ce que Captain America lâcherait son bouclier ? Est-ce que Thor jetterait son marteau ? Non ! Alors on ne vend pas un Call of Duty sans passe-passe ! » Néanmoins, un accessoire (chargeur rapide) est là pour le remplacer (malgré son efficacité plus basse).

De même pour visée solide, remplacée par le viseur laser, lui aussi un accessoire.

Ensuite, le système de classe a partiellement été modifié. Les armes principales et les armes secondaires sont toujours de la partie avec leurs accessoires, les équipements mortels (grenades‚ C4, etc…), les équipements tactiques (paralysantes, flash, etc…) et les atouts. La nouveauté consiste dans la disponibilité de 10 emplacements permettant ainsi de pouvoir utiliser 10 éléments dans la classe. Cela permet d’effectuer différentes combinaisons, comme deux armes principales avec 3 accessoires sur chacune ou bien 6 atouts et une arme principale.

Du moment que vous n’utilisez pas plus de 10 « points », votre classe sera validée. C’est plutôt une bonne chose puisque cela permet d’avoir énormément de possibilités, et différentes classes selon son style de jeu.

Une des nouveautés de taille et qui a attiré notre œil : l’abandon du système de killstreaks pour scorestreaks. Vos séries ne devront plus être seulement des séries d’éliminations mais juste des points. Ainsi vos assistances, vos captures de drapeaux en domination, vos médailles ramassées en élimination confirmée, vos bombes amorcées ou désamorcées en démolition compteront pour vos séries. On pourra cependant craindre que nos parties futures ne soient infestées d’hélicos, de bombardements, etc… Seul l’avenir nous le dira !

Point à soulever ! On note un problème de décalage de connexion entre les joueurs et des parties ou morceaux de parties manquants dans le mode studio. Nous espérons que ce soit juste temporaire et que cela sera réglé dans les jours à venir.

 

        II/ Campagne

 

 

Il est clair que le mode campagne n’est pas forcément la priorité des acheteurs de COD. En effet, la plupart des joueurs préfèrent le mode zombie ou encore le mode multijoueur. Mais cette année, Treyarch entend bien changer la donne en faisant de Black Ops 2 un succès à tous les niveaux ! En effet, un trailer très alléchant incluant des images de la campagne avait été présenté lors de l’E3.

À la grande surprise de tout le monde, on y a découvert le cadre temporel d’un futur plutôt proche : 2025 (en partie parce qu’il s’est avéré qu’elle est séparée en 2 époques : les années 80 et 2025).

On incarne ainsi tour à tour Alex Maison et son fils David en alternant entre les années 80 et 2025. La première chose que l’on note est l’ambiance sonore très immersive, notamment grâce à des musiques qui sont en adéquation parfaite avec les actions et les missions. Ensuite, on apprécie beaucoup le fait d’avoir l’impression de jouer un personnage d’un film : la marque de fabrique des campagnes de COD. Ainsi dans certaines cinématiques, de vraies images et séquences vidéos sont utilisées. L’utilisation de vrais sites internet tels que Twitter et YouTube permet d’enrichir cette immersion dans le jeu et la crédibilité du scénario. Autre nouveauté, la possibilité de créer les classes avant chaque mission. Cela permet de nous équiper le mieux possible en fonction de nos préférences mais le revers de la médaille est que nous découvrirons moins le jeu et les armes qu’il nous propose. En effet, on avait dans les opus précédents le suspens et la surprise de l’arme que nous allions avoir pour la mission, elle était parfois originale et correspondait bien au contenu de la mission. Maintenant, certains vont se cantonner à une arme qu’ils apprécient sans découvrir le jeu.

Une « énorme » nouveauté prend une part importante dans la campagne : le « mode » forces d’assaut. Il s’agit de missions dans lesquelles vous avez une map et vous avez non pas un soldat à incarner mais plusieurs unités : des escouades de soldats, des tourelles automatiques, des CLAW (sorte de robots de guerre à 4 pattes). Vous pouvez commander vos troupes avec un vue aérienne pour les diriger vers tels ou tels ennemis mais aussi incarner un des membres de vos unités et faire le boulot vous-même. Cependant, ce mode ne paraît pas très abouti, d’une part car les maps de ces missions sont exactement les mêmes que dans le mode multijoueur et d’autre part parce que l’intelligence artificielle des troupes n’est pas excellente. Si vous prenez le contrôle d’un soldat, vous viendrez facilement à bout des ennemis alors que si vous donnez seulement un ordre à vos unités, elles se feront rapidement éliminer. Comme d’habitude, on déplore la courte durée de vie de ce mode (Environ 6-7h). Alors oui, le scénario à la gloire des américains est bien là mais on leur pardonne car ils nous offrent un déluge de surprises et de suspens.

 

        III/ Zombie

 

 

Bien que le multijoueur soit la priorité de la plus grande partie des gamers de cette franchise, il faut bien concéder qu’il en existe une minorité qui n’achète le jeu seulement pour le mode campagne et le zombie ! Effectivement, tout le monde ne peut pas s’acheter un abonnement Xbox live, bien sûr, pour le support PS3, la question ne se pose même pas !

Et il faut avouer que le mode zombie est splendide ! Il ferait un jeu à part entière, et les fans de dégommage de cervelles auront de quoi faire !

Petit retour aux sources !

Les zombies sont apparus pour la première fois dans les Call Of Duty lors du cinquième opus, World At War. Ces monstruosités boches (oui, dans COD 5, ce sont des zombies nazis !) avaient créées un nombre affolant d’accrocs de chair putride ! Bien que lors de cet opus le mode était extrêmement basique, avec un système de survie simple dans des cartes très réduites. Cependant, les développeurs avaient prévu leurs coups en dissimulant des indices sur une potentielle histoire dans ce monde post-apocalyptique…

En effet, il y avait bien une histoire totalement indépendante au jeu et très aboutie, cela fut confirmé lors de la sortie de Black Ops !
Dans cet opus, des secrets devaient être réalisés pour comprendre le scénario, ce principe de dissimulation a séduit absolument tout le monde, ce fut un carton plein. Tout cela s’explique par le fait que les joueurs souhaitant exploser de la caboche pouvaient réaliser leurs carnages sans que l’histoire ne les dérange, et ceux qui voulaient comprendre la situation devaient se creuser les méninges pour trouver ! Ce qui est une idée très attrayante !

Et alors là ! … Black OPS II arrive très fort avec un mode zombie qui contient lui-même différents modes aussi mystérieux les uns que les autres.

Tout d’abord, les puristes seront aux anges grâce à un mode survie très basique qui nous force à nous battre pour résister à des hordes régies sous un système de vagues et de manches, tout cela dans de très petites cartes. Des atouts et armes sont disponibles pour le joueur.

Ensuite, il existe un tout nouveau système de jeu appelé « Lutte », qui consiste à défier un de vos amis ! Pour faire simple, vous devez faire un maximum de points et ainsi battre votre adversaire tout en faisant très attentions aux méchants morts vivants !

C’est en quelques sortes un 1 contre 1 contre … BEAUCOUP de zombies !

Bien sûr, ce mode existe aussi en équipe de quatre ! Faites place à la stratégie et à l’esprit d’équipe !

Pour finir, les développeurs nous régalent avec un inédit gigantesque et plein de secrets ! Un mode dynamique avec énormément d’interaction entre les éléments : le mode « Tranzit ». On doit réfléchir pour créer des objets utiles à l’aventure à l’aide de tables de craft réparties dans les différents lieux de la map. Et oui, ce n’est pas une seule carte mais plusieurs petites « bases » que l’on doit parcourir grâce à un bus ! Une innovation excellente qui permet au joueur de ne pas réaliser des zombies de 5 heures trop redondants ! Il peut alors voir de nouveaux paysages et endroits aussi mystérieux les uns que les autres ! Et bien évidement, des secrets plus aboutis que jamais existent dans ce mode…

Alors … à vos manettes !

 

 

Points positifs:

 

**Un opus qui risque de convaincre les gamers lassés de la licence

**3 modes bien travaillés

**Compétition directement disponible sur le jeu

**Plus de séries de morts

**Les scorestreaks mettent en avant les joueurs d’objectif

**Ambiance futuriste très agréable et bien reproduite (surtout dans la campagne)

 

Points négatifs:

 

**Beaucoup de changements donc certains habitués seront dérangés

**Durée de vie de la campagne plutôt basse

**Beaucoup seront déçus de l’absence de bombe nucléaire/MOAB en multi-joueurs

**L’intelligence artificielle pas au top (notamment lors des missions forces d’assaut)

 

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce jeu en commentaire !

Pour ne rater aucune des vidéos des fougasses, allez-vous abonner sur leur chaîne YouTube, c’est gratuit 😉

Chaîne YouTube FgaSGamerZz

Rédacteur qui n'est plus présent sur le site depuis un certains temps, son compte a donc été supprimé.

2 Comments

  1. NOK_pAjjIte Reply

    Je recommande fortement ce jeu pour tout les gamers sur la PS3 ou la Xbox qui sont passionné de jeu de guerre. Très bon test bravo !

  2. Koalamaniak Reply

    Je ne suis pas très fan de ces jeux de guerre, mais je dois reconnaître qu’il s’agit d’un très beau test, très complet 🙂 Bravo !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.